La portée négative de la nouvelle loi bancaire implique à nouveau des réformes du cadre de la microfinance

L’adoption d’une nouvelle loi bancaire en 2012 a abrogé le décret N°04-069/PR du 22 juin 2004 portant réglementation des activités de micro...

L’adoption d’une nouvelle loi bancaire en 2012 a abrogé le décret N°04-069/PR du 22 juin 2004 portant réglementation des activités de microfinance pour régir les institutions de microfinance (IMF) dans un même texte de loi que les banques.

En adoptant cette loi, le législateur a voulu imposer une relation de concurrence entre banque et IMF qui peuvent désormais exercer les mêmes activités prévues à l’article 5, 6 et 7 pour des cibles de clientèle confondue au sein du même marché. Cette relation de concurrence conduit à une orientation commerciale ou capitaliste des activités des IMF qui sont contraintes à des exigences de rentabilité immédiate et à certains ratios prudentiels.

En application de la loi bancaire, des règlements sont édictés par la BCC pour fixer les normes prudentielles des IMF en fonction de leurs fonds propres, notamment :
  • - le règlement N° 001/2015/BCC/DSBR, relatif au capital social minimum des Institution Financières,
  • - et le règlement N° 003/2015/BCC/DSBR, relatif aux exigences en fonds propre pour la couverture des risques de crédit et de hors bilan, des risques opérationnels et des immobilisations.

Ce nouveau cadre législatif devient répressif vis-à-vis des IMF à même de conduire à une perte de leur performance sociale notamment :
  1. L’approche concurrentielle implique le déplafonnement du montant maximum du crédit et la sélection d’une niche de clientèle plus aisée, ainsi que le recours aux marchés des capitaux. La conséquence est l’exclusion des pauvres des services bancaires et la dérive de la mission initiale des IMF.
  2. Les exigences en fonds propres entrainent des restrictions concernant le volume des créances chirographaires (non assorties de garanties). Conséquence : réduction du nombre d’emprunteurs qui doivent désormais disposer des garanties matérielles importantes.
  3. Le capital social minimum élevé fragilise les IMF moins performantes qui vont devoir se fusionner ou disparaitre. Ce qui explique une diminution de leur nombre et l’exclusion géographique. La création de nouveau IMF s’avère aussi impossible.

La nouvelle règlementation bancaire a mis à mal la subvention de la microfinance et constitue, par conséquent, une menace de démutualisation aux IMF qui, dans le passé, bénéficiaient des mesures fiscales dérogatoires pour leurs activités à caractère non lucratif. Cela veut dire qu’en cas de problème de solvabilité, ces dernières n’auront pas d’autre recours à se refinancer que de céder leurs actifs au profit des investisseurs étrangers : cette « main invisible » de financiers qui crée du capital aux dépens des populations pauvres pour garnir des comptes logés dans les paradis fiscaux.

Force est de constater la nécessité de reformer à nouveau le cadre de la microfinace pour prévenir tout risque de démutualisation des IMF. Ainsi, une réglementation différenciée entre banque et IMF est requise pour favoriser une approche subventionnée du microcrédit et une coopération mutuellement profitable devant permettre la réalisation des investissements complémentaires. La complémentarité entre les deux institutions résidera donc dans la spécificité au niveau de la forme du statut, de la nature de service, du public cible et de la gestion du risque. De cette différence, le régulateur accordera à chacune une licence dans son domaine de référence auquel elle détient un avantage comparatif.

Mohamed ABDOUL BASTOI
Nom

A la Une,352,Abdillah Saandi Kemba,89,Abdou Ada Musbahou,55,Abdou Elwahab Msa Bacar,30,Abdoul Anziz Said Attoumane,15,Abdoulatuf Bacar,41,Abdourahamane Cheikh Ali,13,Aboubacar Ben SAID SALIM,38,Actualité Sportive,1455,Adinani Toahert Ahamada,28,Afrique,1397,AHMED Bourhane,228,Akram Said Mohamed,55,Ali Mmadi,153,Ali Moindjié,47,Anli Yachourtu,53,Assaf Mohamed Sahali,28,Ben Ali Combo,367,Biographie,1,Chacha Mohamed,43,COMMUNIQUE (APO),57,Comores - diaspora,634,Comores Développement,88,ComoresDroit,369,COMORESplus,63,Cookies,1,Culture et Société,4938,Daoud Halifa,107,Darchari MIKIDACHE,193,Dhoul-karnayne Abdouroihamane,12,Dini NASSUR,79,Djounaid Djoubeir,73,Economie et Finance,995,Élections 2016,370,Est africain - Océan Indien,2730,EVENEMENTS,49,Farid Mnebhi,339,France,1373,Hadji Anouar,13,Hakim Mmadi Malik,31,Hamadi Abdou,412,High Tech,781,Ibrahim Abdou Said,1,Idriss Mohamed Chanfi,210,IMAM Abdillah,16,Infos légales,1,Irchad Abdallah,25,Journal Officiel,292,Kamal Abdallah,89,Lettre de Motivation,158,M. Soidrouddyne Hassane,72,Mayotte,1942,MBAE Ahmed Chabdine,11,Mohamed Abdou Hassani,396,Mohamed IBRAHIM MIHIDJAY,96,Mohamed Inoussa,33,Mohamed Soighir,24,Monde,1502,Moudjahidi Abdoulbastoi,25,Nakib Ali Mhoumadi,16,Nakidine Hassane,457,Nassuf Ahmed Abdou,22,Nassurdine Ali Mhoumadi,67,Offres d'emploi,138,Omar Ibn Abdillah,14,Pages,8,Par ARM Lemohelien.com,672,Paul-Charles DELAPEYRE,25,People,420,PERSONNALITÉS COMORIENNES,129,PHILIPPE DIVAY,82,Politique Nationale,3961,Publication Article,1,Rafik Adili,32,SAID HALIFA,20,Said HILALI,47,Saïd-Abdillah Saïd-Ahmed,46,Salwa Mag,122,Santé et bien-être,768,SOILIHI Ahamada Mlatamou,34,Toufé Maecha,387,Toyb Ahmed,218,Transport Aérien,872,Tribune libre,2399,TV DIRECT,3,Youssouf Ben,62,
ltr
item
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores: La portée négative de la nouvelle loi bancaire implique à nouveau des réformes du cadre de la microfinance
La portée négative de la nouvelle loi bancaire implique à nouveau des réformes du cadre de la microfinance
https://4.bp.blogspot.com/-vIS-GNc2kLg/WfgJ5ruW_LI/AAAAAAACV4w/edQw63c2_wo0yUuYVUAYmWK_MqvC7SSjQCLcBGAs/s320/bastoine.jpg
https://4.bp.blogspot.com/-vIS-GNc2kLg/WfgJ5ruW_LI/AAAAAAACV4w/edQw63c2_wo0yUuYVUAYmWK_MqvC7SSjQCLcBGAs/s72-c/bastoine.jpg
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores
http://www.habarizacomores.com/2017/10/la-portee-negative-de-la-nouvelle-loi.html
http://www.habarizacomores.com/
http://www.habarizacomores.com/
http://www.habarizacomores.com/2017/10/la-portee-negative-de-la-nouvelle-loi.html
true
8268768984551920237
UTF-8
Chargé tous les articles Aucun article trouvé VOIR TOUT Lire la suite Répondre Annuler la réponse Effacer Par Accueil PAGES ARTICLES Voir tout RECOMMANDÉ POUR VOUS CATÉGORIE ARCHIVES CHERCHER TOUS LES ARTICLES Aucun article trouvé avec votre recherche Retour à l'Accueil Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre Jan Fév Mar Avr Mai Juin Jui Aou Sep Oct Nov Déc juste maintenant Il y a 1 minute $$1$$ minutes ago Il ya 1 heure $$1$$ hours ago Hier $$1$$ days ago $$1$$ weeks ago Il y a plus de 5 semaines Followers Suivre CE CONTENU PREMIUM EST VERROUILLÉ ÉTAPE 1: Partager. ÉTAPE 2: Cliquez sur le lien que vous avez partagé pour déverrouiller THIS PREMIUM CONTENT IS LOCKED STEP 1: Share. STEP 2: Click the link you shared to unlock Copy All Code Select All Code All codes were copied to your clipboard Can not copy the codes / texts, please press [CTRL]+[C] (or CMD+C with Mac) to copy