[ads-post]

© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)-
Il fut le directeur de la sureté du territoire et apposait sa signature sur tous les passeports. Il a donc pris part au programme de la citoyenneté économique en jouant un rôle prépondérant. Il n’est pourtant pas encore auditionné par la commission chargée de l’enquête à la surprise générale. Il se rend pourtant tous les jours à l’Assemblée nationale étant un député. Il, c’est le député Abou Ahirafi puisqu’il s’agit de lui. 

Comment comprendre que des auditions ont été organisées à Ndzuani et Mwali et des invitations sont lancées pour que des étrangers viennent, d’autres se manifestent pour venir, des banques appellent, des organismes tirent la sonnette d’alarme et interpellent la commission mais malgré tout ça, Abou Achirafi n’est toujours pas passé devant la commission parlementaire chargée de faire la lumière sur un programme de vente de passeport dont les sommes dépassent l’entendement.

Certains vont jusqu’à nous expliquer qu’il a été entendu et libéré par la justice raison pour laquelle il ne peut pas être jugé deux fois pour les mêmes faits et que de toute façon, il est intouchable au moins jusqu’en 2020. Heureusement qu’on ne parle pas de décision de justice mais d’une audition. De là à parler d’un bâclage des certains dossiers, il n’y a qu’un pas que nous n’oserons pas franchir (bien que d’autres le franchissent sans coup férir). Autant certains protagonistes de la citoyenneté économique parlent d’acharnement envers leur personne (à tort, j’imagine), autant Abou Achirafi peut parler d’indulgence et de mansuétude.

Légèreté ou largesse? L’enquête serait à 85% bouclée (bien que chaque audition réserve son lot de surprises et de révélations notamment des noms jusque-là insoupçonnés), l’un des éminents acteurs de ce programme reste à l’abri des regards. Des regards prompts à viser des personnes qui se retrouveraient au Belize, en Belgique, au Koweït tout en oubliant ceux qui sont aux Comores, pire celui qui se trouve à un bureau près.

Certains disent à tort ou à raison que l’Assemblée nationale a pris l’habitude de mener des enquêtes pour des affaires qui se déroulent loin de ses bases pendant qu’à l’intérieur de celles-ci (les bases) le feu s’embrase et tout est en train de foutre le camp (intégrité, indépendance, autonomie, transparence entre autres). Comment peut-on prétendre à découvrir la vérité ailleurs pendant que chez soi, le flou et l’incertitude ont pris leurs quartiers. Faudrait-il donner du crédit à ceux qui évoquent des intérêts autres que d’ordre général dans la commission parlementaire chargée de mener l’enquête sur la citoyenneté économique? 

Une chose est certaine. Le cas Abou Achirafi fait tache. Le député Abdou Achirafi vient de prendre sa carte de membre de la convention pour le renouveau des Comores (Crc). D’aucuns n’hésiteraient pas à parler d’une carte pour l’impunité ou vers un cercle de non droit. 
Nous autres estimons que pour le bon sens et un semblant de transparence exigeraient que le signataire des passeports qui fussent vendus, ne devait pas attendre que l’enquête touche presque à sa fin pour être entendu. Que va-t-il révéler ? Et s’il remet tout en cause en révélant d’autres noms et autres réseaux qui feraient que l’enquête devrait se prolonger ? N’oublions pas que la date butoir est fixée au 13 décembre. Dans l’état actuel des choses, Abou Achirafi n’aurait rien à craindre. La question de ce député laisse perplexe. Vous avez dit intouchable?

Par Med Youssouf
HabarizaComores.com (Habari Za Comores)| أخبار من جزر القمر
© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)
Si vous souhaitez publier un article sur Habarizacomores.com
CLIQUEZ ICI SVP!
HabarizaComores.com est un site d’échanges. Les commentaires doivent être conformes aux règles relatives à la publication de commentaires. En tout cas, on se réserve le droit de supprimer (voire bloquer le compte) tout commentaire qui ne répondrait pas à la charte du site.Merci de votre compréhension !
Charte d'utilisation
Catégorie (s) & Auteur :

Administrateur

{picture#https://lh6.googleusercontent.com/-tt-fPQLpGls/AAAAAAAAAAI/AAAAAAAA-kU/_QmMDncltFE/s120-c/photo.jpg} Administrateur et gestionnaire du site www.habarizacomores.com. {facebook#https://www.facebook.com/hakim.ahamedzoubeiri} {twitter#https://twitter.com/HabarizaComores} {google#https://plus.google.com/+HakimAHAMEDZOUBEIRI} {pinterest#YOUR_SOCIAL_PROFILE_URL} {youtube#https://www.youtube.com/user/mikah01} {instagram#http://www.linkedin.com/pub/hakim-ahamed-zoubeiri/3b/5b3/a32}

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Fourni par Blogger.