[ads-post]

© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)-
Pourquoi les sambistes montent au créneau au moment où l'on s'apprête à auditionner leur chouchou? 

Je ne suis pas convaincu que l'enquête conduite par nos parlementaires pour faire la lumière sur la citoyenneté économique nous aidera à lever le voile sur ce vol organisé, mais je me demande tout de même pourquoi certains parmi eux veulent aujourd'hui l’étouffer?

En guise de plaidoirie pour leur guide, les caciques du JUWA s'étonnent qu'on s'étale particulièrement sur l'affaire dite de la citoyenneté économique et non sur d'autres puisqu'il y'en a une ribambelle. En soi, c'est légitime. Il faudrait élucider toutes les affaires de corruption qui ont miné l'économie nationale et qui continue d'ailleurs de prendre ses aises. Sauf qu'en se réfugiant derrière cet argument "d'enfant mal aimé", j'ai l'impression que nos amis plaident coupables à leur insu; en analysant cette ligne de défense, on pourrait sans risque de se tromper déduire que les chantres du sambisime reconnaissent la responsabilité de leur chef sur cette affaire mais s'offusquent simplement du fait qu'on accorde pas la même énergie sur les autres dossiers. (Tiens, l’assassinat de Taki par exemple, me dira-t-il). Si certains malgré leur incompréhension restent mesurés dans leurs réactions, d'autres vont plus loin et n'hésitent pas à parler de subterfuge pour faire taire leur champion.

Mais ne serait-il pas trop à facile qu'à chaque fois qu'on est amené à répondre de ses actes, on brandit le drapeau de la théorie du complot ou de l'affaire politique ? Hier c'était Djibril qui, pour rassurer ses disciples, en faisant fi de ce dont il est accusé, s'est dit être victime d'un complot orchestré par les politiques pour lui rendre aphone. Aujourd'hui ce sont les fidèles du Mollah qui reprennent le même refrain. La ficelle est un peu grosse, non ?

Ça se saurait s'il n'y avait que des anges parmi ceux qui nous gouvernent, mais n'y aurait-il pas moyen que ces dirigeants connus beaucoup plus pour leur voyeurisme que par leur honnêteté soient un jour animés par des bonnes intentions? Et si on leur accorde le bénéfice du doute? après tout on a rien à perdre, fin si on a rien à se reprocher... D'ailleurs même si je reste perplexe quant l’éclosion de la vérité à travers la procédure engagée, elle me semble néanmoins et c'est jusqu'à preuve du contraire être conduite avec sérieux et professionnalisme.
J'aimerais avant de clore mon propos, dire à nos amis que certes des affaires de corruption il y'en a eu aux Comores mais la citoyenneté économique en est l'affaire de trop. C'est pour moi un crime contre le peuple comorien. Faisons en sorte que les responsables de cette odieuse forfaiture soient un jour traduit en justice tout en continuant à dénoncer les maux qui rongent notre société quelque soit sa nature ou son origine.
Généralement quand on esquive la confrontation avec les juges c'est qu'on a quelque chose à se reprocher.

Matoir RAKIB
© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)
Si vous souhaitez publier un article sur Habarizacomores.com
CLIQUEZ ICI SVP!
HabarizaComores.com est un site d’échanges. Les commentaires doivent être conformes aux règles relatives à la publication de commentaires. En tout cas, on se réserve le droit de supprimer (voire bloquer le compte) tout commentaire qui ne répondrait pas à la charte du site.Merci de votre compréhension !
Charte d'utilisation
Catégorie (s) & Auteur :

Administrateur

{picture#https://lh6.googleusercontent.com/-tt-fPQLpGls/AAAAAAAAAAI/AAAAAAAA-kU/_QmMDncltFE/s120-c/photo.jpg} Administrateur et gestionnaire du site www.habarizacomores.com. {facebook#https://www.facebook.com/hakim.ahamedzoubeiri} {twitter#https://twitter.com/HabarizaComores} {google#https://plus.google.com/+HakimAHAMEDZOUBEIRI} {pinterest#YOUR_SOCIAL_PROFILE_URL} {youtube#https://www.youtube.com/user/mikah01} {instagram#http://www.linkedin.com/pub/hakim-ahamed-zoubeiri/3b/5b3/a32}

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Fourni par Blogger.