[ads-post]

© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)-
C’est un peu par hasard comme un conte de fée que le jeune comorien Nakad AHAMADA s’est retrouvé un des principaux acteurs du film d’Olivier AYACHE-VIDAL : « LES GRANDS ESPRITS », qui sort en salle ce jour 13 septembre 2017.
Olivier AYACHE-VIDAL, réalisateur hors norme, a décidé de tourner un film pour dénoncer le système éducatif français. Un système qui, malgré la devise républicaine de l’égalité, crée une ségrégation au sein de l’éducation nationale. Dans la pratique, les enfants des riches comme des politiques sont dans les bonnes écoles avec les meilleurs professeurs, comme Henry IV, l’école de la légion d’honneur, l’école militaire etc. tandis que les enfants des pauvres sont cantonnés dans les ZEP (Zone d’Education Prioritaire) avec des enseignants souvent stagiaires ou contractuels, sans expérience. 

Lors du casting, Nakad AHAMADA a tenté sa chance et il a été retenu parmi les principaux acteurs du film. Ce jeune comorien, qui suit pour cette rentrée ses cours en classe de première, s’est retrouvé acteur de cinéma sans formation préalable. Ses répliques ont étonné plus d’un, qu’il est depuis, sollicité pour des tournages de clips et pourrait signer pour un second film en cours de préparation avec un autre réalisateur. 

Avec son film, les Grands Esprits, Olivier AYACHE-VIDAL, a mis le doigt, sur le cas d’un professeur du Lycée Henry IV, Michel Foucault alias Denis PODALYDES, plusieurs fois primé dans sa profession, qui après avoir dénoncé le système, ses positions sont remontées jusqu’au ministère de l’éducation. Il est alors affecté dans un collège de Seine Saint Denis, où il va découvrir la dure réalité de terrain.

Il va s’intégrer et parvenir à remplir sa mission et surmonter les principaux obstacles. Il fait évoluer ses élèves grace à son expérience et son style pédagogique. Cet enseignant atypique finit par imposer une méthode qui a l’adhésion de ses élèves.

Pour le jeune Nakad, ses talents lui ouvrent d’autres opportunités. Il enchaine les castings et tourne dans des clips de professionnels. Fier de son pays, il s’est arrangé lors d’une séquence à porter le drapeau des Comores. Maintenant qu’il a pris goût au métier, il compte se tourner vers la comédie. Il a pour le moment son statut d’intermittent du spectacle, il est dans une certaine mesure, un Ambassadeur des Comores, dans ce monde très fermé. Pour nous, comoriens, comptons un premier comédien professionnel, dans la cour des grands, à l’international. Bonne chance.

Paris le 13 septembre 2017

Mohamed Chanfiou Mohamed
© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)
ARTICLES LES PLUS RÉCENTS :
Si vous souhaitez publier un article sur Habarizacomores.com
CLIQUEZ ICI SVP!
HabarizaComores.com est un site d’échanges. Les commentaires doivent être conformes aux règles relatives à la publication de commentaires. En tout cas, on se réserve le droit de supprimer (voire bloquer le compte) tout commentaire qui ne répondrait pas à la charte du site.Merci de votre compréhension !
Charte d'utilisation
Catégorie (s) & Auteur :

Administrateur

{picture#https://lh6.googleusercontent.com/-tt-fPQLpGls/AAAAAAAAAAI/AAAAAAAA-kU/_QmMDncltFE/s120-c/photo.jpg} Administrateur et gestionnaire du site www.habarizacomores.com. {facebook#https://www.facebook.com/hakim.ahamedzoubeiri} {twitter#https://twitter.com/HabarizaComores} {google#https://plus.google.com/+HakimAHAMEDZOUBEIRI} {pinterest#YOUR_SOCIAL_PROFILE_URL} {youtube#https://www.youtube.com/user/mikah01} {instagram#http://www.linkedin.com/pub/hakim-ahamed-zoubeiri/3b/5b3/a32}

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Fourni par Blogger.