Le quotidien pousse les femmes à devenir vendeuses

Afin de subvenir aux besoins des familles et de financer les nombreuses cérémonies traditionnelles qui rythment la vie sur l'archipel d...

Afin de subvenir aux besoins des familles et de financer les nombreuses cérémonies traditionnelles qui rythment la vie sur l'archipel des Comores, certaines femmes n'ont pas d'autres choix que de lancer leurs propres petits commerces et de s'organiser entre elles. Maman Subira, l'une d'entre elles, nous raconte son quotidien.
Maman Subira  © Soidroudine Mohamed

Maman Subira est une mère de quatre enfants, originaire de Mitsoudjé à 15 km de Moroni, la capitale des Comores. Contrainte à se marier très jeune, comme la plupart des femmes comoriennes, elle n’a pas pu aller au bout de ses études. Tous les jours, sauf les dimanches, elle paie 800 FC (environ 1,60 euro) pour se rendre au marché vendre des légumes depuis 20 ans. Le père de son aîné l’a quitté pour rejoindre l’eldorado des Comoriens, Mayotte, l’île vers laquelle accourent beaucoup d'entre eux au péril de leur vie.

Son second mari, père de ses trois derniers enfants, est cultivateur, un métier peu rentable pouvant à peine subvenir aux besoins de la famille. Maman Subira se devait d’abandonner sa vie de ménagère afin d’aider son mari : « Je suis devenue marchande de légumes. Tous les matins, je ramène la récolte de mon époux ici à Volovolo. Pour survivre, la plupart des femmes n’ont pas d'autre choix que de devenir vendeuses au marché, dans ce pays où tout est coûteux. »

Le petit commerce, pratiqué particulièrement par des femmes, permet aux familles de mieux vivre et d'assurer aussi la scolarité des enfants. Aujourd'hui, tout passe par le biais des écoles privées car les écoles publiques ne répondent pas aux attentes des familles : « Pour la scolarité de mes trois enfants, je paie 7 500 FC par mois pour le plus jeune qui est au primaire, 11 500 FC pour celui qui est en cinquième et 14 000 FC pour celui qui prépare son brevet. Dieu merci, mon travail me permet d’éduquer mes enfants et avec leurs diplômes, ils auront des vies meilleures ».

Des femmes de toute classe sociale

Mais il n’y a pas que les plus démunies qui se lancent dans ces différents types de commerces. Les femmes de toutes classes deviennent vendeuses un jour ou l’autre afin de pouvoir s’offrir un capital personnel leur permettant de combler toutes sortes de dépenses (lire ci-dessous). Ainsi, devant chaque porte, des cacahouètes, des cigarettes, des oignons, des tomates fraîches sont disposés sur de petites tables.

Soidroudine Mohamed - Publié par RFI
Journaliste et responsable de la production de la radio HaYba
Moroni, Comores - mohamed.s.moilim@gmail.com
Nom

A la Une,349,Abdillah Saandi Kemba,89,Abdou Ada Musbahou,55,Abdou Elwahab Msa Bacar,31,Abdoul Anziz Said Attoumane,15,Abdoulatuf Bacar,43,Abdourahamane Cheikh Ali,13,Aboubacar Ben SAID SALIM,38,Actualité Sportive,1482,Adinani Toahert Ahamada,28,Afrique,1397,AHMED Bourhane,229,Akram Said Mohamed,55,Ali Mmadi,160,Ali Moindjié,48,Anli Yachourtu,56,Assaf Mohamed Sahali,28,Ben Ali Combo,372,Biographie,1,Chacha Mohamed,43,COMMUNIQUE (APO),57,Comores - diaspora,651,Comores Développement,88,ComoresDroit,381,COMORESplus,64,Cookies,1,Culture et Société,5074,Daoud Halifa,132,Darchari MIKIDACHE,193,Dhoul-karnayne Abdouroihamane,12,Dini NASSUR,83,Djounaid Djoubeir,75,Economie et Finance,1015,Élections 2016,370,Est africain - Océan Indien,2748,EVENEMENTS,49,Farid Mnebhi,339,France,1377,Hadji Anouar,13,Hakim Mmadi Malik,34,Hamadi Abdou,419,High Tech,782,Ibrahim Abdou Said,1,Idriss Mohamed Chanfi,219,IMAM Abdillah,16,Infos légales,1,Irchad Abdallah,25,Journal Officiel,292,Kamal Abdallah,96,Lettre de Motivation,158,M. Soidrouddyne Hassane,75,Mayotte,1960,MBAE Ahmed Chabdine,11,Mohamed Abdou Hassani,409,Mohamed IBRAHIM MIHIDJAY,96,Mohamed Inoussa,33,Mohamed Soighir,26,Monde,1504,Moudjahidi Abdoulbastoi,27,Nakib Ali Mhoumadi,16,Nakidine Hassane,463,Nassuf Ahmed Abdou,22,Nassurdine Ali Mhoumadi,67,Offres d'emploi,139,Omar Ibn Abdillah,14,Pages,8,Par ARM Lemohelien.com,672,Paul-Charles DELAPEYRE,25,People,420,PERSONNALITÉS COMORIENNES,130,PHILIPPE DIVAY,82,Politique Nationale,4089,Publication Article,1,Rafik Adili,34,SAID HALIFA,20,Said HILALI,51,Saïd-Abdillah Saïd-Ahmed,46,Salwa Mag,130,Santé et bien-être,765,SOILIHI Ahamada Mlatamou,34,Toufé Maecha,403,Toyb Ahmed,230,Transport Aérien,881,Tribune libre,2498,TV DIRECT,3,Youssouf Ben,63,
ltr
item
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores: Le quotidien pousse les femmes à devenir vendeuses
Le quotidien pousse les femmes à devenir vendeuses
https://4.bp.blogspot.com/-GB2OUM54cOM/Wc1bFAR95QI/AAAAAAACTfc/3cOnw78KVWgfFZ5tbGoX5wgHRjUbT4YvACKgBGAs/s320/IMG_4180.JPG
https://4.bp.blogspot.com/-GB2OUM54cOM/Wc1bFAR95QI/AAAAAAACTfc/3cOnw78KVWgfFZ5tbGoX5wgHRjUbT4YvACKgBGAs/s72-c/IMG_4180.JPG
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores
http://www.habarizacomores.com/2017/09/le-quotidien-pousse-les-femmes-devenir.html
http://www.habarizacomores.com/
http://www.habarizacomores.com/
http://www.habarizacomores.com/2017/09/le-quotidien-pousse-les-femmes-devenir.html
true
8268768984551920237
UTF-8
Chargé tous les articles Aucun article trouvé VOIR TOUT Lire la suite Répondre Annuler la réponse Supprimer Par Accueil PAGES ARTICLES Voir tout RECOMMANDÉ POUR VOUS CATÉGORIE ARCHIVE RECHERCHER TOUS LES ARTICLES Aucun article trouvé correspondant à votre recherche Retour à l'Accueil Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre Jan Fév Mar Avr Mai Jun Jul Aoû Sep Oct Nov Déc juste maintenant il y a 1 minute $$1$$ minutes ago Il ya 1 heure $$1$$ hours ago Hier $$1$$ days ago $$1$$ weeks ago il y a plus de 5 semaines Followers Follow Partagez cet article et Cliquez sur le lien que vous avez partagé pour lire la suite ÉTAPE1: Partager. ÉTAPE 2: Cliquez sur le lien que vous avez partagé pour déverrouiller Copier tout le code Sélectionner tout le code Tout le code a été copié dans votre presse-papier Can not copy the codes / texts, please press [CTRL]+[C] (or CMD+C with Mac) to copy