[ads-post]

© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)-
Ce samedi matin, a été tenue dans la cour du ministère des affaires étrangère, une cérémonie en hommage à Ibrahim Moussa, qui officiat dans ce ministère. Cette cérémonie a vu la présence de plusieurs personnalités politiques, religieuses et coutumières. Outre les conseillers du chef de l’état Yahaya Mohamed Iliassa et Said abdallah Cheikh Soilih, le chef de l’état major, le directeur de cabinet à la présidence de l’Union en charge de la défense, des anciens ministres des affaires étrangères ainsi que le Secrétaire général de l’Exécutif de Ngazidja, tout ce monde a répondu présent à l’événement. C’est l’ambassadeur Mohamed Soilih, au nom de des collègues d’Ibrahim Moussa qui a pris la parole en premier. 

Il a tout d’abord dressé une brève biographie de notre cher défunt qui est un des doyens du ministère des affaires étrangères pour l’avoir intégré depuis 1983. « je le confirme ici que le parcours d’Ibrahim Moussa est exemplaire » insiste l’ancien ambassadeur des Comores au Sénégal. Selon toujours ce diplomate, Ibrahim Moussa est toujours consulté pour l’élaboration des traités et des conventions de notre pays. « Il était toujours réservé et ne s’exprime que lorsqu’on lui sollicite » a fait savoir l’ambassadeur Mahamoud Soilihi.

 Avant de terminer son éloge, le porte parole du ministère a souhaité que le gouvernement comorien n’oublie jamais que le défunt a laissé derrière lui une famille d’enfants et de petits enfants. Puis vient le tour d’un membre de la famille de s’adresser à l’assistance. Mbechezi a remercié le ministre Souef et tout le personnel du ministère pour cette cérémonie d’hommage. Il s’est dit fier de suivre avec attention toutes les éloges adressées à son oncle mais reste convaincu que le meilleur des discours dans un jour pareil reste le silence.

Pour terminer, le ministre souef a prononcé quelques mots. « un grand serviteur de l’état vient de nous quitter » annonce-t-il de prime à bord. Tout au long de son intervention le ministre n’a cessé de confirmer que les œuvres de notre cher regretté resteront à jamais gravés dans nos mémoires. Il a donc sollicité que les écrivains du pays et particulièrement ceux du ministère commencent à écrire l’histoire de ce pays afin que cette dernière passe de la tradition orale à l’écrit. 

Le ministre Souef a conclu en disant que l’état malgré ses ressources très réduites n’a jamais été ingrat face à sa population et à ses fonctionnaires. Une lecture de quelques prières à l’endroit du défunt a été suivie de la remise du drapeau à la famille pour clore la cérémonie. Ibrahim Moussa est né à Moroni le 29 janvier 1954 et y a rendu l’âme le 25 septembre dernier. Au non de tout le personnel du ministère des affaires étrangères et de la coopération internationale, nous présentons nos condoléances les plus attristées à la famille du défunt et que la terre lui soit légère. ©Ministère 
© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)
ARTICLES LES PLUS RÉCENTS :
Si vous souhaitez publier un article sur Habarizacomores.com
CLIQUEZ ICI SVP!
HabarizaComores.com est un site d’échanges. Les commentaires doivent être conformes aux règles relatives à la publication de commentaires. En tout cas, on se réserve le droit de supprimer (voire bloquer le compte) tout commentaire qui ne répondrait pas à la charte du site.Merci de votre compréhension !
Charte d'utilisation
Catégorie (s) & Auteur :

Administrateur

{picture#https://lh6.googleusercontent.com/-tt-fPQLpGls/AAAAAAAAAAI/AAAAAAAA-kU/_QmMDncltFE/s120-c/photo.jpg} Administrateur et gestionnaire du site www.habarizacomores.com. {facebook#https://www.facebook.com/hakim.ahamedzoubeiri} {twitter#https://twitter.com/HabarizaComores} {google#https://plus.google.com/+HakimAHAMEDZOUBEIRI} {pinterest#YOUR_SOCIAL_PROFILE_URL} {youtube#https://www.youtube.com/user/mikah01} {instagram#http://www.linkedin.com/pub/hakim-ahamed-zoubeiri/3b/5b3/a32}

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Fourni par Blogger.