[ads-post]

© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)-
Qu’est ce qu’un homme accompli ? Quelle est la valeur d’un homme ? Comment peut-on mesurer la valeur d’homme ?

A ces questions, les sages auraient du mal à donner une réponse rapide et de manière catégorique ; cependant, les personnes simples d’esprit et facilement manipulable ainsi que les Adorateurs du riz répondront haut et fort que c’est l’homme qui a fait le Anda c'est-à-dire le Grand Mariage (Mrumdzima, Mrumbaba Wa anda namila) ; Ces sont des idées reçues siècles après siècles. La vérité est que, dans chaque ville et chaque village, tout le monde se connait et connait la place de l’autre et pourtant on continue se mentir.

Peut on définir l’homme par le mariage aussi grand soit-il ? L’homme qui fait le Anda en quoi est-il plus valeureux que Alhabib Ounmar Ben Soumeyit ? Al kadhi djelani ? Le Président Ali Soilih ? Wadaane ? Bill Gates ? Nelson Mandela ? ou le voisin du quartier ?

Des tonnes de riz, de l’Or, de la viande de bœuf, des gudu gudu (…) ne définissent pas l’homme. L’homme est ce qu’il est point barre. Ce n’est pas en maquillant les apparences par le riz qu’on devient valeureux. Dieux a crée les hommes différents et ces hommes se distinguent les un des autres, et le plus valeureux parmi les hommes, c’est le plus pieux. Cela c’est la beauté de la nature. Il existe en effet dans ce pays des pauvres, des riches, des nains, des tailles moyennes, des faibles, des forts, des robustes, des intellectuelles, des érudits, des bel hommes, des sages, des religieux, des cadres, des professionnels, des foundis, des charifs, des voleurs, des honnêtes hommes, des ivrognes, des toxicomanes, des ignorants, des homosexuelles… avec différents métiers et fonctions ou sans. Chaque homme a sa place qu’il mérite. L’âge, la physiologie, la sécurité, le social, la famille, les connaissances, les valeurs sont entre autres des critères de classification sociale dessinant naturellement l’échelle sociale ;

Le Anda renverse l’échelle sociale et veut rabaisser certains individus là la base ; Quelques tonnes de riz, de la viande de bœuf, de l’Or, des gudu gudu, remonte l’individu de sa classe au sommet. C’est absurde. Le Anda n’est pas tout. Il faut faire des efforts pour devenir un grand homme. Il y a des qualités et des critères sociaux et du caractère pour siéger à un haut conseil ; Ce n’est pas des tonnes de riz et la viande de bœuf distribués à certaines personnes qui conduit l’homme au haut rang. Chez les Adorateurs du riz, certes, pour eux il y a de l’estime, mais ce n’est pas l’avis de tout le monde : il faut être pilote pour conduire un avion ! C’est une évidence.

L’ascension consiste à donner manger :
  • Donner à manger pour l’inscription au wunamdji (mfoulé ya hirimu) 
  • Donner à manger pour monter de classe 
  • Donner à manger avant le mariage (mawaha, pawo ou wuhandza
  • Donner à manger pendant le mariage ( mbée, matera, mahombé , karamu, ntswacheda….
  • Donner à manger après le mariage (mliho harussi
  • Donner à manger à l’occasion du 7e mois de grossesse 
  • Donner à manger à l’occasion du de la circoncision du 1e né 
  • Donner à manger après décès de chaque membre de famille y compris le tahlili 
  • Donner à manger à l’occasion du Hajj… 
Donner à manger à un groupe de gens n’a rien de valeureux (excepté le soidakat, devant dieux) ; Ce n’est pas quelques tonnes de riz, de la viande, de l’Or, des gudu gudu qui vous envoie au sommet de la pyramide ! Il s’agit d’un raccourci pris par les faibles et les personnes en manque de confiance en soi. C’est un mensonge et il n’y a pire mensonge de que de se mentir soi-même. 
De nos jours, une partie de la jeunesse comprend et que chacun d’eux considère son prochain à sa juste valeur. Un jour cette folie discriminatoire s’arrêtera ou du moins s’atténuera pour que cette génération et les générations futures puissent constituer une vie meilleure, fondées sur des vraies valeurs et feront de notre terre un pays riche, de paix, de respect et de fraternité et mettre fin à la misère, à l’endettement, à la mendicité, à la discrimination et à l’exclusion sociale. 

Abdallah Abdallah
© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)
ARTICLES LES PLUS RÉCENTS :
Si vous souhaitez publier un article sur Habarizacomores.com
CLIQUEZ ICI SVP!
HabarizaComores.com est un site d’échanges. Les commentaires doivent être conformes aux règles relatives à la publication de commentaires. En tout cas, on se réserve le droit de supprimer (voire bloquer le compte) tout commentaire qui ne répondrait pas à la charte du site.Merci de votre compréhension !
Charte d'utilisation
Catégorie (s) & Auteur :

Administrateur

{picture#https://lh6.googleusercontent.com/-tt-fPQLpGls/AAAAAAAAAAI/AAAAAAAA-kU/_QmMDncltFE/s120-c/photo.jpg} Administrateur et gestionnaire du site www.habarizacomores.com. {facebook#https://www.facebook.com/hakim.ahamedzoubeiri} {twitter#https://twitter.com/HabarizaComores} {google#https://plus.google.com/+HakimAHAMEDZOUBEIRI} {pinterest#YOUR_SOCIAL_PROFILE_URL} {youtube#https://www.youtube.com/user/mikah01} {instagram#http://www.linkedin.com/pub/hakim-ahamed-zoubeiri/3b/5b3/a32}

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Fourni par Blogger.