[ads-post]

© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)-
PÉDOPHILIE – Un prêtre de 74 ans a été mis en examen pour viol sur mineur jeudi au Puy-en-Velay. Il est suspecté d’avoir abusé de 40 enfants en Guinée, où il a vécu pendant plus de dix ans.
En mars dernier, le père Albert s’était confié à Cash Investigation,
en caméra cachée, sur les relations sexuelles qu’il avait entretenues
pendant six ans avec un adolescent africain.Youtube

L’Eglise française se retrouve à nouveau ébranlée par le scandale. Nos confrères du Parisien rapportent ce samedi qu’un prêtre pédophile de 74 ans a été mis en examen pour viol sur mineur jeudi au Puy-en-Velay (Haute-Loire), où il avait été interpellé la veille. Le père Albert est soupçonné d’avoir abusé de 40 enfants en Guinée entre 1992 et 2002, alors qu’il officiait comme directeur d’une école à Conakry. Les sévices auraient duré plus de dix ans. 

Au cours de son interrogatoire, l’homme a, selon une source du quotidien, avoué avoir "cédé à ses pulsions car il se sentait intouchable, invulnérable et totalement au-dessus des lois" lorsqu’il vivait en Afrique. Il aurait toutefois tenté de "minimiser la portée pénale de ses actes", affirmant que ses victimes étaient âgées de plus de 15 ans. Remis en liberté sous contrôle judiciaire, il pourrait comparaître devant une cour d’assises lorsque les enquêteurs se seront rendus en Guinée pour y recueillir des témoignages.

Des victimes âgées de 12 à 14 ans

Tout est parti de la diffusion en mars dernier de l’émission Cash investigation sur France 2, au cours de laquelle l’ecclésiastique avait raconté en caméra cachée avoir eu des relations sexuelles pendant six ans avec un adolescent. Des révélations déjà choquantes mais qui n’étaient en fait que la partie émergée de l’iceberg. Et pour cause : en enquêtant, les policiers se sont aperçus que le religieux, qui s’occupait aussi d’une équipe de football à l’époque, envoyait de l’argent par mandat cash à 40 de ses anciens élèves. 

Une façon, souligne Le Parisien, de s’assurer que les jeunes garçons, âgés de 12 à 14 ans, "gardent pour eux leur secret honteux". Renvoyé en France après avoir été dénoncé aux autorités cléricales par l’une de ses victimes en 2003 (d’autres en feront de même entre 2011 et 2016), le père Albert avait alors été placé dans un monastère à Espaly, où, loin de tout contact avec des enfants, ses supérieurs espéraient le mettre à l’abri de la tentation. Et peut-être étouffer l’affaire par la même occasion ? Quoi qu'il en soit, l’Eglise française se retrouve à nouveau ébranlée par le scandale.
Par Alexandre DECROIX - lci.fr
© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)
Si vous souhaitez publier un article sur Habarizacomores.com
CLIQUEZ ICI SVP!
HabarizaComores.com est un site d’échanges. Les commentaires doivent être conformes aux règles relatives à la publication de commentaires. En tout cas, on se réserve le droit de supprimer (voire bloquer le compte) tout commentaire qui ne répondrait pas à la charte du site.Merci de votre compréhension !
Charte d'utilisation
Catégorie (s) & Auteur : ,

Administrateur

{picture#https://lh6.googleusercontent.com/-tt-fPQLpGls/AAAAAAAAAAI/AAAAAAAA-kU/_QmMDncltFE/s120-c/photo.jpg} Administrateur et gestionnaire du site www.habarizacomores.com. {facebook#https://www.facebook.com/hakim.ahamedzoubeiri} {twitter#https://twitter.com/HabarizaComores} {google#https://plus.google.com/+HakimAHAMEDZOUBEIRI} {pinterest#YOUR_SOCIAL_PROFILE_URL} {youtube#https://www.youtube.com/user/mikah01} {instagram#http://www.linkedin.com/pub/hakim-ahamed-zoubeiri/3b/5b3/a32}

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Fourni par Blogger.