[ads-post]

© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)-
La polémique entre ceux qui souhaitent le maintient du franc CFA et ceux qui veulent s’en débarrasser continue à faire couler beaucoup d’encre et de salive. Avec l’arrestation du panafricaniste Mr Kemi seba, suite à une plainte déposée par la BCEAO (banque des états de l’Afrique de l’ouest) fait monté la tension d’un cran pour avoir brulé publiquement un billet de 5ooof CFA .
Photo d'archives: Azali à Anjouan ©Anzad Hazilane

Récemment le président ivoirien Mr Alassane Ouatara fervent défenseur du maintien du franc CFA a déclaré :

« C’est une zone où la couverture monétaire est de plus de 75%. Nous couvrons les ¾ de nos émissions monétaires et la Banque centrale à plus de 5 mois d’importation en devise. Ce qui veut dire que c’est une zone solide. Il n’y a pas d’inquiétude. » concernant le FCFA il affirme que « C’est une monnaie qui a une certaine attractivité. Je voudrais saluer cette évolution et dire que notre zone continuera d’être gérée de manière rigoureuse et de s’ajuster par rapport aux difficultés extérieures »

Pour les détracteurs qui ont le soutient d’une bonne partie de la population africain estiment que le temps de changement est venu. Pour le président Idriss Déby du Tchad :

Voici ma position : le moment est venu de revoir en profondeur les accords monétaires qui nous lient avec la France. Là-dessus, je suis formel (…) La situation actuelle, où le compte d’opérations des exportations de quatorze pays africains est géré par le Trésor d’un pays européen, fût-il l’ancienne puissance coloniale, ne peut pas perdurer éternellement. Le franc CFA est certes un facteur d’intégration très important, mais là où le bât blesse, c’est que nous n’avons pas la possibilité de placer ne serait-ce qu’une partie de nos ressources dans le circuit bancaire pour qu’elles génèrent des intérêts. Les sommes en jeu se chiffrent en dizaines de milliards.” a expliqué le président tchadien.
Des débats en perspectives qui s’annoncent entre les pour et les contre du maintient du franc CFA. Face à cette situation quelle est la position du président AZALI dont les Comores font parties des pays qui utilisent le franc CFA comme monnaie ? Par OMAR Issa
© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)
ARTICLES LES PLUS RÉCENTS :
Si vous souhaitez publier un article sur Habarizacomores.com
CLIQUEZ ICI SVP!
HabarizaComores.com est un site d’échanges. Les commentaires doivent être conformes aux règles relatives à la publication de commentaires. En tout cas, on se réserve le droit de supprimer (voire bloquer le compte) tout commentaire qui ne répondrait pas à la charte du site.Merci de votre compréhension !
Charte d'utilisation
Catégorie (s) & Auteur :

Administrateur

{picture#https://lh6.googleusercontent.com/-tt-fPQLpGls/AAAAAAAAAAI/AAAAAAAA-kU/_QmMDncltFE/s120-c/photo.jpg} Administrateur et gestionnaire du site www.habarizacomores.com. {facebook#https://www.facebook.com/hakim.ahamedzoubeiri} {twitter#https://twitter.com/HabarizaComores} {google#https://plus.google.com/+HakimAHAMEDZOUBEIRI} {pinterest#YOUR_SOCIAL_PROFILE_URL} {youtube#https://www.youtube.com/user/mikah01} {instagram#http://www.linkedin.com/pub/hakim-ahamed-zoubeiri/3b/5b3/a32}

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Fourni par Blogger.