[ads-post]

© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)-
Front Républicain pour la Sauvegarde De l’Unité Nationale, Section Mayotte.

Requête à l’adresse de la Communauté Internationale :
  • - Les Nations unies
  • - Union européenne
  • - Union Africaine
  • - Ligue des Etats Arabes
  • - Organisation de la Francophonie
  • - Commission de l’Océan Indien
Excellences,
Nous avons l’honneur de porter à votre connaissance la requête ci-dessous tout en sollicitant votre intervention auprès de nos autorités comoriennes actuelles, une intervention allant dans le sens de votre contribution dans la pacification de notre pays.

Excellences,

Sans considération partisane, un mouvement spontané a vu le jour à Mayotte, en réaction de la sérieuse menace de l’unité nationale, notamment la mise à mort de l’autonomie des îles et l’auto proclamation de la fin de la tournante.

Notre profonde et principale inquiétude demeure sur le trucage, les incohérences et le détournement de l’ordre du jour qui visait à faire un bilan des 42 années de l’indépendance du pays, ordre du jour balayé par la commission qui dérobe la souveraineté du peuple, présidée AZALI au profit d’ambitions personnelle et mesurée notamment la fin de la tournante et de l’autonomie des îles.

Nous sommes également inquiets de l’évolution du mouvement du 11 Août en commission souveraine, un mouvement du 11 Août qui doit rendre des comptes au peuple comorien. Le bilan des 42 ans d’indépendance serait une tribune honnête pour demander la vérité à ceux qui ont gouverné dont les membres de la commission souveraine en font partie.

Voyons :
  • - Une indépendance mal acquise. (réponse du mouvement du 11 Août)
  • - L’assassinat des Présidents comoriens en exercice et les complicités internes.
  • - Les coups d’Etat meurtriers et divers assassinats militaires et civiles (Le Colonel Azali, Ex Chef d’état-major et la commission doivent répondre)
  • - Coup d’Etat contre Djohar (AZALI, Chef d’état-major, réfugié à l’ambassade de France)
  • - Coup d’Etat contre TADJIDINE Ben Saïd Massound (AZALI, Chef d’Etat-major)
  • - Coup d’Etat contre Anjouan (confirmé par le vice-président d’Anjouan le 11/08/2017 dans un meeting public à Sima. Nous rappelons à ce vice-président que le coup d’Etat du 25 mars 2008 a été incarné par le couple AZALI/SAMBI moralement, financièrement et militairement. Faut-il rappeler que c’est Azali en sa qualité d’ancien Président de la République a dirigé la cérémonie de décoration des débarquant à Anjouan !
  • - Les hautes trahisons dont AZALI et SAMBI doivent répondre, nous citons : code 269, Pavillon, Citoyenneté.
  • - Détournements des deniers publics, clientélisme, hydrocarbures, projet FIDA, Affaires Inter-Trade (tous les régimes sont comptables) avec une particularité pour Azali (la majorité de ses ministres ont fait la prison, en fin de mandat)
Sur l’abrogation programmée de la tournante et l’autonomie des îles :

Le Front républicain de Mayotte prend note que depuis 1975, date de l’indépendance des Comores jusqu’en 2001, les constitutions successives à régimes présidentiels centralisés, concentrés (1975, 1976, 1978, 1982, 1989, 1992, 1994, 1998) n’ont conduit qu’à des déstabilisations politiques et économiques son corolaire de coûts d’Etat et assassinats.

A partir de 2002 à 2017, zéro assassinat politique, zéro coup d’Etat (sauf débarquement intra comorien de mars 2008 par AZALI et SAMBI.

Faut-il revenir sur les centralisations des pouvoirs de 1975 à 2001 avec toutes les conséquences vécues ou plutôt consolidés et retouchés les acquis de 2002/2017, qui a permis une relative stabilité du pays ?

Ce serait une marche arrière regrettable. Un retard d’une mutation sociale. Unies dans le même combat, les forces fusionnant en front s’opposent à la volonté manifeste du Président AZALI qui a d’ores et déjà annoncé les résultats des assises gérées par sa commission souveraine.

Nous exigeons le respect des acquis issus des Accords de Fomboni (principes de la Tournante, de l’équilibre et de l’autonomie des îles) qui ont fait leurs preuves depuis 2001 en matière d’alternance politique, de paix, de stabilité institutionnelle et d’unité nationale.

Nous suivons avec la plus grande attention les agissements peu ou pas démocratique du Chef de l’Etat, notamment :
  • - la hausse volontaire et unilatérale de son salaire et ceux des membres de son gouvernement
  • - les violations répétées de la loi sur des questions engageant la Nation comme la politique Etrangère, la Cour Constitutionnelle
  • - l’étouffement de la liberté d’expression, les intimidations et les arrestations arbitraires
  • - les discours belliqueux et séparatistes visant l’île de Ndzouani, en particulier, nous citons le message du président AZALI devant la jeunesse de Mutsamudu l’Août 2017 : « à Mohéli, je suis Chef de l’Etat, à Ngazidja, je suis Imam et à Anjouan, je suis soldat, Colonel AZALI, prêt à dégainer », fin de citation.
Nous sommes convaincus que les assises que le Chef de l’Etat a cousues à sa juste mesure rendent transparentes ses intentions de concevoir une constitution pouvant le ramener à rester au pouvoir pour l’éternité avec son rêve d’émergence à l’horizon 2030.

Ainsi le mouvement qui se reconnait dans le Front Républicain actif sur le terrain considère ces assises comme un non-événement et appelle :
  • - au rejet catégorique des dites assises par la population comorienne,
  • - à l’exigence de la bonne gouvernance, la lutte contre la corruption et les détournements de biens publics devenus monnaies courantes.
  • - au respect et à l’application exacte de la constitution du pays.
  • - Le respect de la séparation effective des pouvoirs exécutifs, législatifs et judiciaires.
  • - à l’implication de la communauté internationale, aux organisations régionales et à tous les pays amis pour contraindre AZALI au respect de la loi et de sa fonction et à prévenir tout embrasement par la conduite guerrière de ce dernier. 
Comptant sur votre compréhension, nous réitérons notre requête et vous prions d’agréer nos respectueux sentiments.

Fait à Mamoudzou, le Mardi 15 Août 2017.
Pour le Front Républicain pour la Sauvegarde de l’Unité Nationale, Section Mayotte
Le Coordinateur
Ali MOUMINE, Ex-RENIC (photo)
© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)
Si vous souhaitez publier un article sur Habarizacomores.com
CLIQUEZ ICI SVP!
HabarizaComores.com est un site d’échanges. Les commentaires doivent être conformes aux règles relatives à la publication de commentaires. En tout cas, on se réserve le droit de supprimer (voire bloquer le compte) tout commentaire qui ne répondrait pas à la charte du site.Merci de votre compréhension !
Charte d'utilisation
Catégorie (s) & Auteur :

Administrateur

{picture#https://lh6.googleusercontent.com/-tt-fPQLpGls/AAAAAAAAAAI/AAAAAAAA-kU/_QmMDncltFE/s120-c/photo.jpg} Administrateur et gestionnaire du site www.habarizacomores.com. {facebook#https://www.facebook.com/hakim.ahamedzoubeiri} {twitter#https://twitter.com/HabarizaComores} {google#https://plus.google.com/+HakimAHAMEDZOUBEIRI} {pinterest#YOUR_SOCIAL_PROFILE_URL} {youtube#https://www.youtube.com/user/mikah01} {instagram#http://www.linkedin.com/pub/hakim-ahamed-zoubeiri/3b/5b3/a32}

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Fourni par Blogger.