[ads-post]

© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)-
Rencontre du ministre des affaires étrangères avec la presse: Soeuf Mohamed Elamine évoque les sujets d’actualité

Ce samedi matin, le ministre des affaires étrangères, Soeuf Mohamed Elamine a reçu la presse pour évoquer les sujets d’actualité. Le ministre veut instaurer cette pratique pour animer les Comores à l’ère de notre temps.  « En renouant aujourd’hui avec cette pratique, nous souhaitons, vous et nous, engager une dynamique qui nous permette de porter ensemble cette noble mission d’informer » a d’emblée annoncé le ministre.

Il a ensuite insisté sur son rôle ainsi que celui du ministère qu’il dirige notamment celui de faire la promotion du pays au niveau internationale. Le ministre reste convaincu que sans la presse, les activités des autorités resteront méconnus de la population. Il a à cet effet évoqué l’adhésion des Comores à la SADC et sollicite que cette fois ci, le pays puisse bénéficier de toutes les opportunités liées à cette institution régionale. Les représentants de la presse satisfait de cette nouvelle donne, n’ont pas cacher leurs satisfactions et ont vite inciter le ministre à réagir sur beaucoup d’actualités.

Sur la politique étrangère, le ministre dit miser beaucoup sur son carnet d’adresse. Le fait d’avoir travailler dans des organismes internationaux appelés aujourd’hui à travailler avec les Comores est un atout que le ministre compte exploiter. Soeuf ne restera pas les bras croisés pour attendre des dossiers exclusifs de son ministère, il compte s’impliquer dans tous les ministères en chacun ce qui lui concerne pour leur faciliter les tâches. L’exemple de l’énergie solaire, un dossier sur lequel le ministre est en discussion avec des partenaires indiens à été évoqué.

A propos de l’épineuse question de Mayotte, le ministre veut que tout le monde s’implique pour une solution définitive. Il entend créer un mécanisme de rapprochement entre Mayotte et les autres iles. Le ministre implore la presse nationale à insérer des sujets mahorais dans toutes leurs parutions quotidiennes. Il a ensuite reconnu qu’il faudra un long processus jusqu’au retour définitif de Mayotte. Sur ce rapprochement entre Mayotte et les autres iles, le ministre annonce qu’à la demande du président comorien et de son homologue français, des discussions seront ouvertes très prochainement.

Concernant la rupture diplomatique entre le Qatar et les Comores, le ministre sollicite qu’on dédramatise cette crise. « Nos relations avec l’Arabie Saoudite date de très longtemps, contrairement à celles du Qatar » se justifie le nouveau ministre. « C’est une question de leadership » ajoute-t-il. A ceux qui accusent les Comores d’avoir agit vite en coupant ses relations diplomatiques, le ministre les invite à suivre l’actualité, « le Tchad vient de rompre ses relations diplomatiques avec le Qatar un mois après les Comores » précise le chef de la diplomatie comorienne.

Sur les assises nationales, le ministre rassure que notre pays était le premier à avoir organisé des assises nationales en 1990, mais avec le manque de communication, le monde retient le bénin comme celui qui les a organisé en premier. Selon lui, depuis l’accession des Comores à l’indépendance, beaucoup d’événements doivent être auscultés. Des coups d’état, des assassinats de nos chefs d’état, le séparatisme, les changements des constitutions, des drapeaux, l’enseignement, l’université… tous ces sujets méritent une auscultation à fond pour découdre les avantages, les inconvénients, les causes et conséquences.
Le ministre réclame à ce que nos journalistes soient des journalistes d’investigations, à ne pas diffamer, plutôt de vérifier les informations jusqu’à la source, c’est pour cette raison qu’il a donné son numéro de téléphone mobile à tous les journalistes présent et déclare que les portes de son ministère restent ouvertes à la presse. Rappelons que durant son intervention, le ministre était entouré par son homologue de l’intérieur et de l’information, Mohamed Daoud ainsi que le secrétaire d’état chargé de la coopération avec le monde arabe Dr Hamidou Karihila. Un rendez-vous pareil se tiendra au moins une fois par mois si l’on en croit les propos du chef de la diplomatie comorienne. ©Mirex
© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)
Si vous souhaitez publier un article sur Habarizacomores.com
CLIQUEZ ICI SVP!
HabarizaComores.com est un site d’échanges. Les commentaires doivent être conformes aux règles relatives à la publication de commentaires. En tout cas, on se réserve le droit de supprimer (voire bloquer le compte) tout commentaire qui ne répondrait pas à la charte du site.Merci de votre compréhension !
Charte d'utilisation
Catégorie (s) & Auteur :

Administrateur

{picture#https://lh6.googleusercontent.com/-tt-fPQLpGls/AAAAAAAAAAI/AAAAAAAA-kU/_QmMDncltFE/s120-c/photo.jpg} Administrateur et gestionnaire du site www.habarizacomores.com. {facebook#https://www.facebook.com/hakim.ahamedzoubeiri} {twitter#https://twitter.com/HabarizaComores} {google#https://plus.google.com/+HakimAHAMEDZOUBEIRI} {pinterest#YOUR_SOCIAL_PROFILE_URL} {youtube#https://www.youtube.com/user/mikah01} {instagram#http://www.linkedin.com/pub/hakim-ahamed-zoubeiri/3b/5b3/a32}

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Fourni par Blogger.