Said Ahmed Said Abdillah: «L'émergence nécessite un Etat fort, juste et solidaire »

Said Ahmed Said Abdillah: «L'émergence nécessite un Etat fort, juste et solidaire »

Said Ahmed Said Abdillah est un médecin de formation, Chef d’entreprise, Homme politique et essayiste. Président du Parti Comores Alternatives (P.C.A), son dernier ouvrage intitulé 
Said Ahmed Said Abdillah, Économiste et
président du Parti Comores Alternatives

« Comores pour l’indépendance monétaire et financière de l’archipel» (Editions l’Harmattan) a fait des vagues.

Vous n’ aviez pas soutenu la candidature du président Azali Assoumani. Que pensez-vous de ses réalisations?

Je voudrai, d’abord vous remercier, vous et l’équipe de votre Magazine. Nous n’avons pas soutenu la candidature du colonel Azali Assoumani, moi et mon parti politique, le Parti Comores Alternatives (P.C.A) aux dernières élections présidentielles 2016. Notre parti avait d’abord présenté ma candidature qui a été refusé par la Cour Constitutionnelle malgré notre requête.

Vous me demandez notre avis ou jugement de l’action du président Azali Assoumani, au cours de la première année de son mandature. Je pense qu’il est trop tôt de juger, même si le début nous a beaucoup inquiété du fait des licenciements massifs des jeunes cadres et de l’augmentation des salaires de ses ministres. Toutefois, il y a eu une amélioration de la distribution de l’énergie qui est fondamentale pour le développement économique et social de notre pays. 
Il y a aussi ce vœu louable et soutenable de vouloir mettre notre pays au niveau des pays émergents. C’est un vœu ou projet qu’il n’avait pas formulé au cours de sa campagne électorale. C’est un projet qui mérite d’être soutenu par tous les Comoriens quel que soit leur tendance politique. Je suis de l’opposition Nationale mais, notre formation politique, Parti Comores Alternatives(P.C.A), associé à d’autres et des personnalités, ont écrit au chef de l’Etat, lui assurant notre soutien ferme dans son projet de mettre les Comores au niveau des pays émergents.


Les dirigeants Comoriens ont le droit, le chef de l’Etat comme ceux des autres pays, d’avoir des projets louables et de grandes ambitions pour leur peuple et leur nation. Nous avons des atouts qui permettront à notre pays d’en faire partie. Il faudra que nous nous y engageons tous du moment où nous savons que l’ambition est grande, louable et faisable. Pour ceux-là, le chef de l’Etat est à la fois l’entraineur, l’arbitre et le capitaine d’équipe. Il a une lourde responsabilité dans cette bataille et surtout qu’il n’a pas beaucoup de temps, il lui reste quatre ans.


Je n’ai pas dit cela mais pourquoi pas. Il peut mettre le pays dans la bonne voie de cette émergence et le peuple Comorien appréciera le moment venu.

Je dois, toutefois, vous rappeler que la question de durée ne joue pas beaucoup par rapport à l’émergence. Il y a des pays qui y sont arrivé dans une durée très courte, moins de dix ans, et d’autre moins de vingt ans, comme la Chine de Deng Xiaoping ou le Singapour de Lee Kuan Yew.


L’émergence exige un Etat fort, juste et solidaire nécessitant à la fois la mobilisation de l’Etat et du peuple Comorien. Ce qui n’est pas le cas actuellement de notre constitution de 2001 révisé en 2009. Il y a donc lieu de revoir cette constitution pour l’adapter sans mettre en cause l’intégrité et la stabilité de notre pays.

Afficher la suite...



Je pense que nos chefs d’Etat, plus particulièrement Azali Assoumani et Idris Deby et d’autres ont compris le problème de notre appartenance à la zone franc CFA. C’est pourquoi, je profite de cette occasion pour saluer le discours historique de notre chef de l’Etat Azali Assoumani à Bamako au Mali, en présence de ses paires africains et du président français, François Hollande et qui a osé demander entre autre « la refonte de la politique monétaire » c’est-à-dire de la zone franc CFA. Pour répondre à votre question, je doute fort que dans l’état actuel de ses statuts, la Banque centrale des Comores lié à la zone franc CFA puisse favoriser l’émergence. Il faudra modifier ces statuts en changeant l’objectif de la Banque centrale et les articles 22 et 65 entre autres.

Il ne peut pas y avoir de l’émergence sans la maîtrise de la politique monétaire. L’objectif de la Banque Centrale des Comores aujourd’hui est uniquement la maîtrise des prix comme celui de la Banque Centrale Européenne. Or, on n’a pas les mêmes besoins et les mêmes problèmes économiques et sociaux.

L’objectif de notre banque centrale doit aussi inclure la lutte contre le chômage en favorisant le plein emploi. Tous les pays développés, la France (1945- 1970) et ceux des pays émergents ont utilisés pleinement la politique monétaire en tolérant certains niveaux d’inflations qui favorisent l’emploi et l’investissement de l’Etat. Ils étaient tous Keynésianistes avant de sombrer chez les néoclassiques à la tête duquel Milton Friedman.

Un pays par rapport à la politique monétaire est comme un enfant par rapport à ses parents. Dans l’enfance, il a besoin du soutien totale de ses parents, c’est-à-dire du Keynésianisme jusqu’à l’âge de la majorité où il peut alterner entre indépendance et intervention des parents (Keynésianisme ou néoclassique), c’est aussi valable pour un pays.
Je pense que le moment est venu, avec un président jeune en France, de mettre fin à la Françafrique et de donner l’occasion à l’Afrique et à la France de se regarder comme deux adultes consentants. Nous devons tous nouss y mettre et aider nos dirigeants à prendre les meilleures décisions pour notre pays. Le temps des critiques, des doutes, du pessimisme est révolu, nous devons y croire et nous y croyons.

Propos recueillis par Daniel Djagoué - Retrouvez cet article sur financialafrik.com

Aléatoires$type=three$author=hide$comment=hide$count=3$date=hide$src=random-posts

Nom

A la Une,349,Abdillah Saandi Kemba,89,Abdou Ada Musbahou,55,Abdou Elwahab Msa Bacar,31,Abdoul Anziz Said Attoumane,15,Abdoulatuf Bacar,43,Abdourahamane Cheikh Ali,13,Aboubacar Ben SAID SALIM,38,Actualité Sportive,1483,Adinani Toahert Ahamada,28,Afrique,1397,AHMED Bourhane,229,Akram Said Mohamed,55,Ali Mmadi,160,Ali Moindjié,48,Anli Yachourtu,56,Assaf Mohamed Sahali,28,Ben Ali Combo,372,Biographie,1,Chacha Mohamed,43,COMMUNIQUE (APO),57,Comores - diaspora,651,Comores Développement,88,ComoresDroit,381,COMORESplus,64,Cookies,1,Culture et Société,5078,Daoud Halifa,133,Darchari MIKIDACHE,193,Dhoul-karnayne Abdouroihamane,12,Dini NASSUR,83,Djounaid Djoubeir,75,Economie et Finance,1017,Élections 2016,370,Est africain - Océan Indien,2751,EVENEMENTS,49,Farid Mnebhi,339,France,1377,Hadji Anouar,13,Hakim Mmadi Malik,34,Hamadi Abdou,419,High Tech,782,Ibrahim Abdou Said,1,Idriss Mohamed Chanfi,220,IMAM Abdillah,16,Infos légales,1,Irchad Abdallah,25,Journal Officiel,292,Kamal Abdallah,96,Lettre de Motivation,158,M. Soidrouddyne Hassane,76,Mayotte,1961,MBAE Ahmed Chabdine,11,Mohamed Abdou Hassani,410,Mohamed IBRAHIM MIHIDJAY,96,Mohamed Inoussa,33,Mohamed Soighir,26,Monde,1504,Moudjahidi Abdoulbastoi,27,Nakib Ali Mhoumadi,16,Nakidine Hassane,463,Nassuf Ahmed Abdou,22,Nassurdine Ali Mhoumadi,67,Offres d'emploi,139,Omar Ibn Abdillah,14,Pages,8,Par ARM Lemohelien.com,672,Paul-Charles DELAPEYRE,25,People,420,PERSONNALITÉS COMORIENNES,130,PHILIPPE DIVAY,82,Politique Nationale,4093,Publication Article,1,Rafik Adili,34,SAID HALIFA,20,Said HILALI,51,Saïd-Abdillah Saïd-Ahmed,46,Salwa Mag,131,Santé et bien-être,765,SOILIHI Ahamada Mlatamou,34,Toufé Maecha,403,Toyb Ahmed,230,Transport Aérien,881,Tribune libre,2502,TV DIRECT,3,Youssouf Ben,63,
ltr
item
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores: Said Ahmed Said Abdillah: «L'émergence nécessite un Etat fort, juste et solidaire »
Said Ahmed Said Abdillah: «L'émergence nécessite un Etat fort, juste et solidaire »
Said Ahmed Said Abdillah: «L'émergence nécessite un Etat fort, juste et solidaire »
https://3.bp.blogspot.com/-IsEfl0oi87Q/WVkxYfxnFII/AAAAAAACNuM/ILyT6MacAiUl85vgbxmPmeMOfqt5Q-mYwCLcBGAs/s320/Said-Ahmed-Said-Addillah.jpg
https://3.bp.blogspot.com/-IsEfl0oi87Q/WVkxYfxnFII/AAAAAAACNuM/ILyT6MacAiUl85vgbxmPmeMOfqt5Q-mYwCLcBGAs/s72-c/Said-Ahmed-Said-Addillah.jpg
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores
http://www.habarizacomores.com/2017/07/said-ahmed-said-abdillah-lemergence.html
http://www.habarizacomores.com/
http://www.habarizacomores.com/
http://www.habarizacomores.com/2017/07/said-ahmed-said-abdillah-lemergence.html
true
8268768984551920237
UTF-8
Chargé tous les articles Aucun article trouvé VOIR TOUT Lire la suite Répondre Annuler la réponse Supprimer Par Accueil PAGES ARTICLES Voir tout RECOMMANDÉ POUR VOUS CATÉGORIE ARCHIVE RECHERCHER TOUS LES ARTICLES Aucun article trouvé correspondant à votre recherche Retour à l'Accueil Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre Jan Fév Mar Avr Mai Jun Jul Aoû Sep Oct Nov Déc juste maintenant il y a 1 minute $$1$$ minutes ago Il ya 1 heure $$1$$ hours ago Hier $$1$$ days ago $$1$$ weeks ago il y a plus de 5 semaines Followers Follow Partagez cet article et Cliquez sur le lien que vous avez partagé pour lire la suite ÉTAPE1: Partager. ÉTAPE 2: Cliquez sur le lien que vous avez partagé pour déverrouiller Copier tout le code Sélectionner tout le code Tout le code a été copié dans votre presse-papier Can not copy the codes / texts, please press [CTRL]+[C] (or CMD+C with Mac) to copy