[ads-post]

© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)-
Le président Azali de concert avec le mouvement dit du 11 août manœuvre pour imposer des assises dont le but inavoué n'est autre que de remettre en question la constitution née des Accords de Fomboni et de mettre en place une constitution qui lui permette de rester au pouvoir.

Face à une initiative unilatérale aussi grave qui engage l'avenir de tous, force nous est de faire la déclaration solennelle suivante :
1- Les accords de Fomboni qui ont donné naissance à la constitution du 23 décembre 2001 sont le fruit des négociations des organisations et de la société civile des 3 îles des Comores, sous l'égide des organisations internationales et africaine. 
2- Ces accords ont apporté une nouvelle organisation et l'apaisement dans un État qui était dominé par l'injustice et l’iniquité rendant impossible le vivre ensemble entre les 3 îles et acculant ainsi Anjouan à la révolte et à la proclamation de l'indépendance le 14 juillet 1997, après la rébellion avortée de Mohéli. 
3- Ces accords, mettaient en place pour la 1ère fois depuis l'indépendance des Comores, des institutions et des mécanismes garantissant une autonomie large des îles, tout en préservant la stabilité politique du pays, gangrenée par le syndrome des coups d'État, fruit des appétits voraces du microcosme politique de Moroni. 
4- Par conséquent, il n'appartient à personne, à aucun mouvement ni parti, à fortiori issu d'une seule île, de remettre en question l'architecture de cette vie commune.  
5- La tournante présidentielle qui est un des principes fondateurs de la constitution actuelle, ne peut être interrompue unilatéralement, avant le tour des 2 autres îles d'Anjouan et de Mohéli.
Si une réflexion et un bilan devaient être faits, ils auraient dû se faire après le tour précédent de Mohéli et non celui de la Grande-Comore qui commence ainsi un nouveau cycle.
6- Nous sommes convaincus que ce ne sont pas les institutions actuelles qui sont à l'origine des problèmes que connaît le pays : sous-développement dans tous les domaines et arriération économique, pauvreté, désespoir etc. L'échec patent de 42 ans d'indépendance provient de l'absence de qualités humaines de patriotisme, de dévouement, de justice, d’honnêteté et de volonté politique de la part des présidents et des équipes qui ont gouverné ce pays à leur profit. 
7- Nous sommes profondément attachés à l'esprit et à la lettre de la Constitution issue des accords de Fomboni et sommes convaincus que pour garantir la concorde et la vie commune, il faut revenir à la forme initiale de la Constitution avant son dévoiement par le traître Sambi.
L'autonomie des îles doit être renforcée et garantie au sein de l'Union des Comores : chaque île autonome devrait avoir le droit d'établir des accords de coopération et des traités avec d'autres régions et d'autres pays pour favoriser le développement des régions autonomes étouffées par la capitale politique et économique de Moroni.
8- Il va sans dire que nous soutenons tous les dispositifs contribuant à une plus grande autonomie des îles, tel que le principe de la tournante présidentielle. 
9- Concernant le tour prochain d'Anjouan, l'ex président Sambi a perdu toute légitimité pour concourir au nom de l’île autonome d'Anjouan : 
En effet Sambi qui doit son accès au pouvoir à la Constitution de 2001 et à la tournante, en 2006 voue une haine viscérale à cette constitution, c'est ce qui explique qu'il se soit érigé en véritable fossoyeur de l'autonomie des îles en dépouillant les îles de leurs compétences, notamment des présidents de l'exécutif transformés en simples gouverneurs.

Et puis il a voulu effacer tout simplement la tournante en essayant s'accaparer du tour dévolu à la Grande-Comore, aux dernières présidentielles.

Ce qui intéresse Azali comme Sambi, c'est d'arriver au pouvoir et de le garder à jamais pour leurs propres intérêts.
10- Une réflexion peut être entamée sur les 42 ans d'échec d'indépendance et des institutions dès maintenant dans un format juste et adéquat qui respecte toutes les parties en présence, mais nous nous opposerons avec fermeté qu'elle puisse aboutir à une révision de la présente constitution, en vue de limiter ou de supprimer l'autonomie actuelle des îles, ou de supprimer le dispositif de la tournante présidentielle, au sein de l'Union des Comores.
La voix des Anjouanais en colère

Anli Yachourtu JAFFAR
© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)
Si vous souhaitez publier un article sur Habarizacomores.com
CLIQUEZ ICI SVP!
HabarizaComores.com est un site d’échanges. Les commentaires doivent être conformes aux règles relatives à la publication de commentaires. En tout cas, on se réserve le droit de supprimer (voire bloquer le compte) tout commentaire qui ne répondrait pas à la charte du site.Merci de votre compréhension !
Charte d'utilisation
Catégorie (s) & Auteur :

Administrateur

{picture#https://lh6.googleusercontent.com/-tt-fPQLpGls/AAAAAAAAAAI/AAAAAAAA-kU/_QmMDncltFE/s120-c/photo.jpg} Administrateur et gestionnaire du site www.habarizacomores.com. {facebook#https://www.facebook.com/hakim.ahamedzoubeiri} {twitter#https://twitter.com/HabarizaComores} {google#https://plus.google.com/+HakimAHAMEDZOUBEIRI} {pinterest#YOUR_SOCIAL_PROFILE_URL} {youtube#https://www.youtube.com/user/mikah01} {instagram#http://www.linkedin.com/pub/hakim-ahamed-zoubeiri/3b/5b3/a32}

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Fourni par Blogger.