[ads-post]

© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)-
Une polémique d'insultes est lancée au sujet de Madame Ramlati Ali. Elue avec une cinquantaine de voix d'écart contre son adversaire, Madame Ramlaati Ali est la première femme députée de Mayotte. 

Mais ce n'est pas cet exploit symbolique qui frappe certains esprits tordus de la République. Sur une photo parue sur le site officiel de l'Assemblée la nouvelle députée, dans cette élégance des femmes des îles de l'océan indien, se pare, entre autres, d'une pièce de tissu fleurie sur la tête. Et le port de ce tissu aurait suffi à ouvrir une absurde polémique. Une pièce de tissu qui, enroulée autour du cou d'un homme se serait appelée "écharpe". Elle deviendrait "foulard" si c'était une députée bretonne qui l'avait portée sur la tête. 

Mais sur la tête de la députée mahoraise ce châle devient curieusement pour certains "un voile islamique". C'est le magazine français Valeurs actuelle qui évoque cette polémique. Contactée, Madame Ramlati Ali aurait consenti à ne plus porter son châle dans les prochains séances! Au nom de quoi? Ah! Laïcité quant tu es mal connue, dévêtue de ton sens et utilisée malhonnêtement...! 

Non Madame la députée, ne vous déshabillez pas devant ces incultes de la République. La République garantit la liberté d'exprimer ses croyances, si tenté que votre châle avait un caractère religieux, ce qui n'est pas si certain puisque dans un pays comme l'Inde cet accessoire vestimentaire est porté fréquemment par les femmes y compris bouddhistes. Non Madame les élus de la République ne sont pas soumis à la neutralité y compris au sein de l'hémicycle. Seuls les agents publics (fonctionnaires et assimilés) sont concernés. 
Non Madame la députée, ne trahissez pas la volonté de votre mouvement la République en Marche" qui a fait de la diversité à l'Assemblée nationale son cheval de bataille, à moins que c'était une stratégie de trompe œil. Non Madame la députée, n'effacez cette belle diversité de la nouvelle Assemblée. Non Madame la députée, soyez la 1ere femme médecin du centre hospitalier de Mayotte, la 1ere femme députée de Mayotte, la 1ere députée à porter un châle à l'Assemblée nationale. 

Ne cédez pas Madame la députée. Restez vous même, la loi vous y autorise et la dignité de la femme mahoraise vous le commande. Said Idriss
© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)
Si vous souhaitez publier un article sur Habarizacomores.com
CLIQUEZ ICI SVP!
HabarizaComores.com est un site d’échanges. Les commentaires doivent être conformes aux règles relatives à la publication de commentaires. En tout cas, on se réserve le droit de supprimer (voire bloquer le compte) tout commentaire qui ne répondrait pas à la charte du site.Merci de votre compréhension !
Charte d'utilisation
Catégorie (s) & Auteur :

Administrateur

{picture#https://lh6.googleusercontent.com/-tt-fPQLpGls/AAAAAAAAAAI/AAAAAAAA-kU/_QmMDncltFE/s120-c/photo.jpg} Administrateur et gestionnaire du site www.habarizacomores.com. {facebook#https://www.facebook.com/hakim.ahamedzoubeiri} {twitter#https://twitter.com/HabarizaComores} {google#https://plus.google.com/+HakimAHAMEDZOUBEIRI} {pinterest#YOUR_SOCIAL_PROFILE_URL} {youtube#https://www.youtube.com/user/mikah01} {instagram#http://www.linkedin.com/pub/hakim-ahamed-zoubeiri/3b/5b3/a32}

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Fourni par Blogger.