Discours du président de la République: Le Poids des Mots

Discours du président de la République: Le Poids des Mots

Pour la première fois que le président de la république a fait un discours rassurant, une allocution qui a suscité moins des critiques, un discours qui emporte beaucoup d’espoir et autant de conséquences même si les vœux de secourir le pays ne sont pas effigies. 

Affichant d’emblée sa volonté de préserver la paix et la stabilité, rassemblement les comoriens, le président de la République s’est forgé une image en rigueur pour garantir «l’unité nation», se «porter vers l’avenir», «rassembler tous les comoriens», se battre «de toutes les forces contre la division », démarqué l’identité religieuse mais aussi et surtout l’appartenance de notre ile comorienne de Mayotte. « Cette date et cette fête doivent nous rassembler, au-delà de la politique et de la diversité de nos opinions, tout à fait compréhensible, parce qu'elles symbolisent notre liberté retrouvée après 150 ans de colonisation », lit –on dans l’allocution du président de la république.

La gravité des mots

La gravité des certains mots et la spécificité des sujets dans le discours du président de la république ne sont pas à prendre à la légère. Le président Azali a tenu à s’adresser à la fois à ses soutiens et à ceux qui ont voté contre lui. « Je regrette profondément l'attitude et les déclarations de mon prédécesseur l'ancien Président, d'un parti allié, membre de la coalition gouvernementale. La méthode et la manière choisie pour faire ses dernières déclarations, ne m'ont pas paru indiquées. Je respecte toutefois son choix et j'en prends acte, comme j'ai bien saisi son message. Il m'appartient d'en tirer les conséquences », a-t-il rappelé le président de la république. Dans ce paragraphe, le président il a immédiatement coupé court avec la phrase « Il m'appartient d'en tirer les conséquences », une phrase qui en dit beaucoup.

Afficher la suite...


Soucieux peut-être de corriger l’allégresse du passer, le président Azali a fait preuve d’une grande gravité sur la paix et la cohésion sociale à travers notre religion. « Consolider l'unité nationale c'est aussi préserver la sécurité et la paix du pays. C'est pourquoi il faut mettre notre religion, l'islam à sa place adéquate. Remettre en cause notre religion, c'est saper la cohésion nationale. Ainsi, la montée récente du chiisme et des sectes et des extrémismes de tout bord dans notre pays, avec les risques que cela comporte, sont de nature à créer des situations d'insécurités inacceptables… » a-t-il déclaré avant d’ajouter que « Sur ce point, je voudrais très solennellement attirer l'attention de tous, car il y va de la stabilité de l'union de notre pays : je ne laisserai à personne, à aucun groupement, la possibilité d'installer dans notre pays, une des situations à caractère religieux ou dogmatique qui ont fait sombrer plus d'un pays dans le chao comme on est entrain de le vivre dans le monde entier », a-t-il averti.
Un discours sobre, modeste qui a fait la sensation en assurant tous les citoyens. Un discours promettant avec des objectifs et des messages clairs. « L'indépendance de notre pays signifie aujourd'hui, que nous sommes capables de montrer au monde, à nous-mêmes et aux jeunes générations que nous voulons et que nous pouvons construire notre destin en comptant d'abord sur nos propres forces », a-t-il rappelé.

Bilan et perspectives d’avenir

Parlant du bilan des 42 ans d’indépendance, le président de la république s’est dit favorable aux assises nationales, au bilan de 42 ans voire même le bilan de la présidence tournante sans pour autant réveillé le démon du séparatisme. « J'estime aujourd'hui que le moment est venu. C'est pourquoi, j'ai encouragé l'initiative des assises nationales et promis d'y apporter mon soutien multiforme et celui de son Gouvernement pour l'organisation et le succès de ces assises. Ainsi, les consultations et les concertations tous azimuts que j'ai initiées et qui vont certainement constituées ne devront pas être suivies des divisions stériles à la place et ne seront pas mises dans notre gouvernance. Je voudrais à ce stade de mon discours, attirer très respectueusement l'attention de tous. Certes nous allons nous asseoir pour faire le bilan des 42 ans d'indépendance de notre pays et du système politique que nous avons mis en place en 2001, avec la présidence tournante entre les iles. Certes ce système peut et doit même être amélioré et corrigé. Toutefois, cela ne doit pas servir de prétexte pour ressusciter les démons du séparatisme », a-t-il conclu.

Nakidine Hassane
Nom

A la Une,352,Abdillah Saandi Kemba,89,Abdou Ada Musbahou,55,Abdou Elwahab Msa Bacar,30,Abdoul Anziz Said Attoumane,15,Abdoulatuf Bacar,41,Abdourahamane Cheikh Ali,13,Aboubacar Ben SAID SALIM,38,Actualité Sportive,1455,Adinani Toahert Ahamada,28,Afrique,1397,AHMED Bourhane,228,Akram Said Mohamed,55,Ali Mmadi,153,Ali Moindjié,47,Anli Yachourtu,53,Assaf Mohamed Sahali,28,Ben Ali Combo,366,Biographie,1,Chacha Mohamed,43,COMMUNIQUE (APO),57,Comores - diaspora,632,Comores Développement,88,ComoresDroit,367,COMORESplus,63,Cookies,1,Culture et Société,4920,Daoud Halifa,103,Darchari MIKIDACHE,193,Dhoul-karnayne Abdouroihamane,12,Dini NASSUR,78,Djounaid Djoubeir,73,Economie et Finance,994,Élections 2016,370,Est africain - Océan Indien,2727,EVENEMENTS,49,Farid Mnebhi,339,France,1371,Hadji Anouar,13,Hakim Mmadi Malik,31,Hamadi Abdou,412,High Tech,780,Ibrahim Abdou Said,1,Idriss Mohamed Chanfi,210,IMAM Abdillah,16,Infos légales,1,Irchad Abdallah,25,Journal Officiel,292,Kamal Abdallah,89,Lettre de Motivation,158,M. Soidrouddyne Hassane,71,Mayotte,1940,MBAE Ahmed Chabdine,11,Mohamed Abdou Hassani,392,Mohamed IBRAHIM MIHIDJAY,96,Mohamed Inoussa,33,Mohamed Soighir,24,Monde,1502,Moudjahidi Abdoulbastoi,24,Nakib Ali Mhoumadi,16,Nakidine Hassane,457,Nassuf Ahmed Abdou,22,Nassurdine Ali Mhoumadi,67,Offres d'emploi,138,Omar Ibn Abdillah,14,Pages,8,Par ARM Lemohelien.com,672,Paul-Charles DELAPEYRE,25,People,420,PERSONNALITÉS COMORIENNES,129,PHILIPPE DIVAY,82,Politique Nationale,3941,Publication Article,1,Rafik Adili,32,SAID HALIFA,20,Said HILALI,47,Saïd-Abdillah Saïd-Ahmed,46,Salwa Mag,122,Santé et bien-être,767,SOILIHI Ahamada Mlatamou,34,Toufé Maecha,385,Toyb Ahmed,216,Transport Aérien,870,Tribune libre,2382,TV DIRECT,3,Youssouf Ben,62,
ltr
item
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores: Discours du président de la République: Le Poids des Mots
Discours du président de la République: Le Poids des Mots
Discours du président de la République: Le Poids des Mots
https://4.bp.blogspot.com/-3yls1kViki4/WV8_viD0_sI/AAAAAAACN-U/pOTbctK47AUA48F_aAd2j_mThVZ6drgJQCPcBGAYYCw/s320/discours%2Barticle.jpg
https://4.bp.blogspot.com/-3yls1kViki4/WV8_viD0_sI/AAAAAAACN-U/pOTbctK47AUA48F_aAd2j_mThVZ6drgJQCPcBGAYYCw/s72-c/discours%2Barticle.jpg
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores
http://www.habarizacomores.com/2017/07/discours-du-president-de-la-republique.html
http://www.habarizacomores.com/
http://www.habarizacomores.com/
http://www.habarizacomores.com/2017/07/discours-du-president-de-la-republique.html
true
8268768984551920237
UTF-8
Chargé tous les articles Aucun article trouvé VOIR TOUT Lire la suite Répondre Annuler la réponse Effacer Par Accueil PAGES ARTICLES Voir tout RECOMMANDÉ POUR VOUS CATÉGORIE ARCHIVES CHERCHER TOUS LES ARTICLES Aucun article trouvé avec votre recherche Retour à l'Accueil Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre Jan Fév Mar Avr Mai Juin Jui Aou Sep Oct Nov Déc juste maintenant Il y a 1 minute $$1$$ minutes ago Il ya 1 heure $$1$$ hours ago Hier $$1$$ days ago $$1$$ weeks ago Il y a plus de 5 semaines Followers Suivre CE CONTENU PREMIUM EST VERROUILLÉ ÉTAPE 1: Partager. ÉTAPE 2: Cliquez sur le lien que vous avez partagé pour déverrouiller THIS PREMIUM CONTENT IS LOCKED STEP 1: Share. STEP 2: Click the link you shared to unlock Copy All Code Select All Code All codes were copied to your clipboard Can not copy the codes / texts, please press [CTRL]+[C] (or CMD+C with Mac) to copy