[ads-post]

© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)-
Échec et mat pour eux, la partie est terminée : Ils cherchaient l’adhésion à un embrasement social général sous le masque d’une solidarité des voyageurs 

Lecteurs et lectrices, le camarade Mrimdu pense que l’aspect psychosocial de l’affaire « Int’Air Iles » notifie une alerte à part entière, avant d’être une perte économique. Cette affaire n’était pas seulement un problème économique, c’était aussi un grand risque d’embrasement social général qui cherchait adhésion. C’est ainsi qu’en ce moment où la partie prend fin, c'est un échec et mat pour ceux qui comptaient sur une solidarité des voyageurs pour déclencher un embrasement social général (échec). 

Celui qui a le choix qu'il choisi, mais pour le moment aux Comores, n'ayant qu'une compagnie « Int’Air Iles » pour assurer la liaison entre les îles, avons-nous à choisir ? Certes, cette compagnie doit multiplier les efforts pour redresser la gestion et surtout se conformer aux règlements au lieu de toujours accuser l’Anacm qui, à chaque fois que les dirigeants de l’Anacm s’expriment, ils font toujours référence aux textes préalablement établis. 

En même temps, l'Etat doit prendre le risque comme ce jeune entrepreneur patron de la compagnie « Int’Air îles » a osé prendre le risque. Après tout, qui ne risque rien n'a rien. La gestion de la compagnie Int’Air îles est chaotique peut être, mais le maintient de cette compagnie est une nécessité vitale pour le pays. Notre pays composé des îles, les dirigeants doivent avoir peur d’un arrêt brusque de la continuité territoriale que Inter-îles assure seule pour le moment. Ce n’est pas seulement un problème économique, c’est aussi un grand risque embrasement social général par le bilais d’une solidarité des voyageurs qui pourrait devenir inévitable. 

Les risques liés à cette situation en ce moment sont multiples et multidimensionnels. C’est une question qui touche la dernière compagnie qui assure le transport entre les îles de l'archipel. C’est un point très sensible que ceux de la Grande Comore qui ne voyagent pas dans les îles, auraient du mal à comprendre. Quant au camarade Mrimdu, il s’en souvient de l'angoisse quand il se trouvait à Moroni-Chalma en l'absence d’un Taxi brousse pour se rendre à Maouèni ya Dimani, se trouvant donc obligé d’appeler un ami Hamada Madi Boléro. En tout cas à partir de là, Mrimdu peut comprendre facilement la détresse de Boléro par exemple, s’il ne devait pas trouver un moyen de transport pour se rendre chez lui à Mohéli. 

Ainsi, je me rappelle de cette phrase prononcée par l’actuel président Azali Assoumani, il disait dans un discours : « Je ne suis pas un ange. Je suis un homme comme vous, je sens la douleur ou la joie comme vous ». Bah ! Autant Mrimdu peut sentir l’angoisse quand il ne trouve pas un Taxi brousse pour se rendre à Maouèni ya Dimani, autant il devait comprendre la détresse du SG de la COI Hamada Madi Boléro ou de l’ancienne Ministre Mme Sittou (Sira Jaffar) s’ils ne ne devaient pas trouver un moyen de transport pour se rendre à Mohéli ou à Anjouan. Même chose pour les anciens présidents Ahmed Sambi et Ikililou Dhoinine : « ils ne sont pas des anges. ils sont des hommes comme nous, ils sentent la douleur ou la joie comme nous ». 

En fin, on doit se regarder en face et se dire la vérité : Les Anjouanais et les Mohéliens sont les premiers concernés par les transports inter îles, comme les « Wangazidja » sont très concernés par les transports internationaux surtout vers la France. Autant dire qu’on doit être prudent sur ce dossier qui touche le transport entre les îles (cela ne veut pas dire que ces agences ne doivent pas se conformer aux textes), seulement c’est un point sensible manipulable facilement pour mobiliser les comoriens des autres îles comme un homme, sous prétexte de défendre les transports inter-îles, alors que nous sommes tous solidaire sans distinction. C’est sur ce point qu’un « Malin » cherchait l’adhésion à un embrasement social général sous le masque d’une solidarité des voyageurs. Échec et mat , le président Azali a bien compris le jeu, la partie est terminée. 

Mrimdu
HabarizaComores.com (Habari Za Comores)| أخبار من جزر القمر
© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)
ARTICLES LES PLUS RÉCENTS :
Si vous souhaitez publier un article sur Habarizacomores.com
CLIQUEZ ICI SVP!
HabarizaComores.com est un site d’échanges. Les commentaires doivent être conformes aux règles relatives à la publication de commentaires. En tout cas, on se réserve le droit de supprimer (voire bloquer le compte) tout commentaire qui ne répondrait pas à la charte du site.Merci de votre compréhension !
Charte d'utilisation
Catégorie (s) & Auteur :

Administrateur

{picture#https://lh6.googleusercontent.com/-tt-fPQLpGls/AAAAAAAAAAI/AAAAAAAA-kU/_QmMDncltFE/s120-c/photo.jpg} Administrateur et gestionnaire du site www.habarizacomores.com. {facebook#https://www.facebook.com/hakim.ahamedzoubeiri} {twitter#https://twitter.com/HabarizaComores} {google#https://plus.google.com/+HakimAHAMEDZOUBEIRI} {pinterest#YOUR_SOCIAL_PROFILE_URL} {youtube#https://www.youtube.com/user/mikah01} {instagram#http://www.linkedin.com/pub/hakim-ahamed-zoubeiri/3b/5b3/a32}

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Fourni par Blogger.