Vote de la loi abrogeant la CAMUC: Le député Tocha se réjouit

Vote de la loi abrogeant la CAMUC

L'Assemblée a voté définitivement, la semaine dernière, le texte qui impose CAMUC. La pression a poussé le gouvernement à, finalement, soutenir la proposition de loi sur le retour de la PNAC. Les députés et les personnalités qui soutenaient cette loi se réjouissent, bien que le patronat s'inquiète.

Porté par le député Tocha Djohar, le texte qui a été repris et formulé par le gouvernement a été adopté définitivement le 6 juin denier à l'Assemblée, après lecture, des modifications et en dépit de l'opposition de certains.

Le texte impose la fin de la CAMUC qui a remplacé il y a de cela 3 ans la PNAC pour confier la charge a une personne morale publique dénommé OCOPHARMA. Une structure étatique avec la même mission que la PANC avec un peu de modernisation et de renforcement de la mission. Le député Tocha Djohar comme l’ensemble de députés et personnes soutenant cette démarche, se réjouissent de ce vote. 

« C’est une victoire pour la démocratie et un soulagement pour le peuple comorien. Bien évidement, je suis ravi de cette adoption car cela fait parti de mon combat et je me réjouis de voir que le gouvernement m’a soutenu en apportant un surplus à ma proposition. C’est un grand pas vers la société mais aussi une bonne initiative pour l’amélioration du service de la santé et la sécurité et la disponibilité de médicaments. Le retour de la PNAC même avec une autre appellation bonne nouvelle pour le système sanitaire mais aussi pour la recherche sanitaire », a-t-il déclaré le député Tocha Djohar initiateur de la proposition de loi.
Du côté du patronat, l’inquiétude reste de mise notamment sur l’avenir des actionnaires du CAMUC qui a été érigé en une structure Associative à caractère semis privée. « C'est une mauvaise réponse à une question importante. Ce texte a bien sur une importance capitale mais j’ai doute fort que tous les paramètres ont été étudié. Passé d’une structure associative a une structure publique, j’ose croire que le gouvernement est en mesure de répondre obligations et aux droits des associés. Dans le cas contraire, c’est encore une violation comme les autres », s’inquiète un membre de la nouvelle Opaco.

Nakidine Hassane
Nom

A la Une,350,Abdillah Saandi Kemba,89,Abdou Ada Musbahou,55,Abdou Elwahab Msa Bacar,30,Abdoul Anziz Said Attoumane,15,Abdoulatuf Bacar,42,Abdourahamane Cheikh Ali,13,Aboubacar Ben SAID SALIM,38,Actualité Sportive,1459,Adinani Toahert Ahamada,28,Afrique,1397,AHMED Bourhane,229,Akram Said Mohamed,55,Ali Mmadi,157,Ali Moindjié,47,Anli Yachourtu,54,Assaf Mohamed Sahali,28,Ben Ali Combo,367,Biographie,1,Chacha Mohamed,43,COMMUNIQUE (APO),57,Comores - diaspora,638,Comores Développement,88,ComoresDroit,374,COMORESplus,63,Cookies,1,Culture et Société,5015,Daoud Halifa,117,Darchari MIKIDACHE,193,Dhoul-karnayne Abdouroihamane,12,Dini NASSUR,82,Djounaid Djoubeir,73,Economie et Finance,1004,Élections 2016,370,Est africain - Océan Indien,2732,EVENEMENTS,49,Farid Mnebhi,339,France,1377,Hadji Anouar,13,Hakim Mmadi Malik,33,Hamadi Abdou,418,High Tech,781,Ibrahim Abdou Said,1,Idriss Mohamed Chanfi,216,IMAM Abdillah,16,Infos légales,1,Irchad Abdallah,25,Journal Officiel,292,Kamal Abdallah,92,Lettre de Motivation,158,M. Soidrouddyne Hassane,75,Mayotte,1947,MBAE Ahmed Chabdine,11,Mohamed Abdou Hassani,406,Mohamed IBRAHIM MIHIDJAY,96,Mohamed Inoussa,33,Mohamed Soighir,25,Monde,1504,Moudjahidi Abdoulbastoi,27,Nakib Ali Mhoumadi,16,Nakidine Hassane,457,Nassuf Ahmed Abdou,22,Nassurdine Ali Mhoumadi,67,Offres d'emploi,138,Omar Ibn Abdillah,14,Pages,8,Par ARM Lemohelien.com,672,Paul-Charles DELAPEYRE,25,People,420,PERSONNALITÉS COMORIENNES,130,PHILIPPE DIVAY,82,Politique Nationale,4032,Publication Article,1,Rafik Adili,33,SAID HALIFA,20,Said HILALI,50,Saïd-Abdillah Saïd-Ahmed,46,Salwa Mag,126,Santé et bien-être,768,SOILIHI Ahamada Mlatamou,34,Toufé Maecha,394,Toyb Ahmed,226,Transport Aérien,874,Tribune libre,2454,TV DIRECT,3,Youssouf Ben,62,
ltr
item
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores: Vote de la loi abrogeant la CAMUC: Le député Tocha se réjouit
Vote de la loi abrogeant la CAMUC: Le député Tocha se réjouit
Vote de la loi abrogeant la CAMUC
https://3.bp.blogspot.com/-EfXiyfBK3d0/V6iQCRacICI/AAAAAAAB-To/Ab1_8PZGZU8QjGNDtQvddxEyRSwVFXoxgCLcB/s320/pizap.com14706646887831.jpg
https://3.bp.blogspot.com/-EfXiyfBK3d0/V6iQCRacICI/AAAAAAAB-To/Ab1_8PZGZU8QjGNDtQvddxEyRSwVFXoxgCLcB/s72-c/pizap.com14706646887831.jpg
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores
http://www.habarizacomores.com/2017/06/vote-de-la-loi-abrogeant-la-camuc-le.html
http://www.habarizacomores.com/
http://www.habarizacomores.com/
http://www.habarizacomores.com/2017/06/vote-de-la-loi-abrogeant-la-camuc-le.html
true
8268768984551920237
UTF-8
Chargé tous les articles Aucun article trouvé VOIR TOUT Lire la suite Répondre Annuler la réponse Effacer Par Accueil PAGES ARTICLES Voir tout RECOMMANDÉ POUR VOUS CATÉGORIE ARCHIVES CHERCHER TOUS LES ARTICLES Aucun article trouvé avec votre recherche Retour à l'Accueil Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre Jan Fév Mar Avr Mai Juin Jui Aou Sep Oct Nov Déc juste maintenant Il y a 1 minute $$1$$ minutes ago Il ya 1 heure $$1$$ hours ago Hier $$1$$ days ago $$1$$ weeks ago Il y a plus de 5 semaines Followers Suivre CE CONTENU PREMIUM EST VERROUILLÉ ÉTAPE 1: Partager. ÉTAPE 2: Cliquez sur le lien que vous avez partagé pour déverrouiller THIS PREMIUM CONTENT IS LOCKED STEP 1: Share. STEP 2: Click the link you shared to unlock Copy All Code Select All Code All codes were copied to your clipboard Can not copy the codes / texts, please press [CTRL]+[C] (or CMD+C with Mac) to copy