[ads-post]

© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)-
Un Mahorais de 20 ans interpellé à Clermont-Ferrand après les crimes de Montluçon est sorti de détention provisoire vendredi. Il reste placé sous contrôle judiciaire. Il avait été mis en cause par l'un des auteurs présumés pour le viol et séquestration alors que « tous les éléments démontrent qu’il n’y était pas ».
Montlucon. Rue Raquin. Faits divers. Un couple de retraités retrouvé mort à Montluçon. La piste du double homicide est privilégiée. La police scientifique commence son enquête minutieuse. Photo Bernard LORETTE, La Montagne. © blorette
Placé en détention provisoire à Moulins-Yzeure depuis le 15 mars dernier, Ben Z. a été libéré vendredi. Il reste placé sous contrôle judiciaire. Ce Mahorais de 20 ans avait été incarcéré après les crimes survenus en mars à Montluçon. Suspecté d’avoir été présent sur les lieux du viol en réunion et séquestration commis tôt le dimanche 12 mars, boulevard de Courtais, il avait été mis en examen pour complicité par le pôle criminel de Cusset.
Il avait également été placé en garde à vue pour l’homicide des époux Degl’Innocenti et de Jeanine Ponce sans qu’aucune charge ne soit retenue contre lui. « Tous les éléments démontrent qu’il n’y était pas. Mon client était mis en cause par l’un des deux principaux auteurs alors qu’il n’était pas avec eux cette nuit-là », indique son avocate, Me Fabienne Causse.

L’affaire des crimes « se recentre sur la responsabilité exclusive – avec réserves – de Zaki A. T. et du mineur

Ce jeune Mahorais était présent à Montluçon ce week-end-là. Il connaissait le mineur de 17 ans suspecté d’être l’un des deux acteurs majeurs de cette série de crimes. « Mais il n’a participé à rien, insiste Me Causse. Il est arrivé en France en 2013 pour finir ses études. Il n’est pas connu des forces de police. Il travaillait au moment de son interpellation. Je vais le laisser un peu respirer. Nous allons ensuite déposer une requête pour qu’il ne soit plus mis en examen et peut-être placé sous le statut de témoin assisté. »

L’affaire des crimes « se recentre sur la responsabilité exclusive – avec réserves car l’instruction est loin d’être terminée – de Zaki A. T. et du mineur, dans l’ensemble des faits d’homicides aggravés et de viol en réunion », indique le parquet de Cusset.
Les deux mineurs interpellés le 17 mars à Montluçon et placés en garde à vue pour l’homicide des époux Degl’Innocenti ont eux aussi été remis en liberté, sous contrôle judiciaire, « après auditions et vérification scrupuleuse de leur emploi du temps et des éléments de police scientifique pouvant les concerner ».

Gaëlle Chazal - Retrouvez cet article sur lamontagne.fr
© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)
Si vous souhaitez publier un article sur Habarizacomores.com
CLIQUEZ ICI SVP!
HabarizaComores.com est un site d’échanges. Les commentaires doivent être conformes aux règles relatives à la publication de commentaires. En tout cas, on se réserve le droit de supprimer (voire bloquer le compte) tout commentaire qui ne répondrait pas à la charte du site.Merci de votre compréhension !
Charte d'utilisation
Catégorie (s) & Auteur :

Administrateur

{picture#https://lh6.googleusercontent.com/-tt-fPQLpGls/AAAAAAAAAAI/AAAAAAAA-kU/_QmMDncltFE/s120-c/photo.jpg} Administrateur et gestionnaire du site www.habarizacomores.com. {facebook#https://www.facebook.com/hakim.ahamedzoubeiri} {twitter#https://twitter.com/HabarizaComores} {google#https://plus.google.com/+HakimAHAMEDZOUBEIRI} {pinterest#YOUR_SOCIAL_PROFILE_URL} {youtube#https://www.youtube.com/user/mikah01} {instagram#http://www.linkedin.com/pub/hakim-ahamed-zoubeiri/3b/5b3/a32}

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Fourni par Blogger.