[ads-post]

© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)-
Lorsque mes amis me posent la question au sujet de mon choix de collaborer au sein de l’UNESCO, je réponds intentionnellement que l’éducation et la formation des adultes, sont un axe stratégique important dans une orientation politique d’un Pays et notamment l’Union des Comores.
Photo d'archives

Dans mon Pays l’Union des Comores, il y a en premier un Plan National de l’Education pour tous, un Plan Directeur de l’Education et de la Formation et un Plan de Stratégie de croissance et de réduction de la Pauvreté. 

Tout cela semble être une avancée dans un développement de l’Union des Comores : mais hélas le contexte Comorien empêche de rendre effectif une mobilisation des pouvoirs Publics, les compétences administratives scientifiques et techniques indispensables pour impulser une dynamique éducative de qualité et pérenne, les ressources financières nécessaires à la mise en œuvre de l’éducation et la formation des adultes, des capacités de coordination, de partage et de mise en commun des différentes initiatives dans le domaine. 

Le Plan National de l’Education pour tous adopté en 2005 fixe les objectifs suivants : - Conduire le taux d’alphabétisation de la population âgée de 15 ans et plus à plus de 95%. - Promouvoir une éducation fonctionnelle des jeunes et des adultes, femmes et hommes, non scolarisés et déscolarisés, pour leur permettre de savoir lire, écrire et compter, de maîtriser les compétences de base de la vie courante et d’avoir des capacités de raisonnement et de résolution des problèmes liés à des situations concrètes, en vue de leur formation professionnelle et de leur insertion dans la vie active. 

Le Plan Directeur d’Education et de Formation fixe les actions à mener et les résultats attendus et notamment l’alphabétisation.

Le Document de Stratégie de Croissance et de Réduction de la Pauvreté. Accorde une place importante à l’éducation, afin que les Comoriens et toutes les Comoriennes soient éduqués et qu’ils soient en mesure de s’épanouir personnellement et professionnellement. L’éducation a un rôle stratégique à jouer dans cette perspective car il est le mécanisme privilégié de transmission des valeurs sociales et de développement des compétences qui permettront aux individus de trouver les moyens et la motivation de construire un pays où il fait bon vivre. 

Je souhaite créer un mouvement intitulé : Promouvoir l’éducation et la formation professionnelle en vue d’améliorer le capital humain. 

Développer l’éducation professionnelle offre pour une grande partie des jeunes comoriens, en particulier les pauvres, plus d’opportunités économiques, leur permettant ainsi d’échapper au chômage, à la pauvreté, à la délinquance. 

Dans cette perspective je souhaite avec l’aide de cette grande institution Internationale, mettre un accent particulier sur les activités de formation professionnelle en plus des actions directement orientées vers le secteur éducatif formel ! En outre, le niveau de qualification des enseignants et la nécessité de renforcer les capacités des formateurs souffrent de lisibilité, ce qui se traduit dans l’action par de faibles initiatives en la matière, pour y remédier je souhaite élaborer un vrai programme d’amélioration de la qualification et des compétences des enseignants et des encadreurs à tous les niveaux du système éducatif.

Grand sujet où notre pays doit trouver une solution définitive : Les Droits de l’enfant.

La promotion:
- le genre, l’éducation des filles et des femmes ; 
- la santé scolaire, l’éducation à la santé et la lutte contre les IST / VIH / SIDA ; 
- l’éducation à la paix et à la citoyenneté, l’éducation à l’environnement, la langue nationale et la littérature comorienne.

Avec mes collaborateurs je souhaite me rendre dans beaucoup de pays pour y rencontrer : des acteurs pour le développement dans le domaine de l’éducation, des bailleurs de fonds, des encadreurs techniques, des ONG, des associations nationales, des associations insulaires, des associations villageoises, qui ensemble apporteraient aux pays en insuffisance éducative un partenariat solide et efficace.

Moinaecha Youssouf Djalali
Ancien candidate à l'élection présidentielle de 2016
© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)
Si vous souhaitez publier un article sur Habarizacomores.com
CLIQUEZ ICI SVP!
HabarizaComores.com est un site d’échanges. Les commentaires doivent être conformes aux règles relatives à la publication de commentaires. En tout cas, on se réserve le droit de supprimer (voire bloquer le compte) tout commentaire qui ne répondrait pas à la charte du site.Merci de votre compréhension !
Charte d'utilisation
Catégorie (s) & Auteur :

Administrateur

{picture#https://lh6.googleusercontent.com/-tt-fPQLpGls/AAAAAAAAAAI/AAAAAAAA-kU/_QmMDncltFE/s120-c/photo.jpg} Administrateur et gestionnaire du site www.habarizacomores.com. {facebook#https://www.facebook.com/hakim.ahamedzoubeiri} {twitter#https://twitter.com/HabarizaComores} {google#https://plus.google.com/+HakimAHAMEDZOUBEIRI} {pinterest#YOUR_SOCIAL_PROFILE_URL} {youtube#https://www.youtube.com/user/mikah01} {instagram#http://www.linkedin.com/pub/hakim-ahamed-zoubeiri/3b/5b3/a32}

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Fourni par Blogger.