[ads-post]

© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)-
Un crime est passé sous silence et la fuite des responsabilités est criante. Pendant ce temps les réseaux de la mort et du trafic d'êtres humains se justifient; ils vont jusqu'à démontrer qu'ils sauvent de vie.

Personne ne dit que l'immigration peut être radicalement stoppée, mais je sais qu'une simple détermination d'AZALI et SALAMI peut réduire à plus de 75% ces crimes des passeurs de Kwassa Kwassa.
Photo d'archives. Des kwassas à Anjouan

D'abord les usines de fabrication made in Anjouan qui ne respectent aucune norme de sécurité laissées sans contrôle par les autorités; Ces cercueils flottants partent au vu et au su des populations, des forces de l'ordre et souvent sous leur bénédiction. Les passagers vers la mort acceptent de s'entasser sans la moindre protection, pas même un flotteur.

Ces marchands de la mort ne doivent rien à personne et plus de la moitié des capitaines Kwassards n'ont pas le GPS. C'est donc dans l'impunité totale que les usines de fabrication de Kwassa exploitent la misère des gens.

Ensuite, la folle responsabilité de l'État et du Gouvernorat qui se réfugient faussement sur une volonté de laisser faire car ce sont des comoriens qui vont chez eux. Rien ne justifie la mort des milliers des citoyens. La moindre des choses serait l'instauration d'un couloir humanitaire à travers des associations apolitiques et des Organisations Non Gouvernementales. Ce sont des vies humaines, Messieurs le Président et Gouverneurs. Tous les Gouverneurs y sont responsables notamment celui de Ngazidja enregistre le plus des candidats à l'immigration.

On parle même de Kwassas VIP non parce qu'ils sont bien équipés mais parce qu'ils appartiennent à des autorités ou proches des autorités de l'État.

Enfin, une timide coopération bilatérale sur la question qui est vue sous un angle politique. Et tout bloque.

Je suis partisan d'une solution pragmatique basée sur la respect de la vie humaine; cela suppose une politique de fond où des des associations militent pour la protection des humains, la fin de ces crimes mafieux, le contrôle des usines de fabrication qui devraient être homologuées sur les constructions aux normes des exigences maritimes.

Une réglementation honnête de notre État sur les conditions de pêche par vedette motorisée et les contraintes législatives devraient être la base de cette prévention d'une immigration risquée.

Il est ridicule de tourner sur les mots et masquer les responsabilités par l'hypocrisie sur les déclarations des uns et des autres.

BEN ALI HabarizaComores.com (Habari Za Comores)| أخبار من جزر القمر
© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)
ARTICLES LES PLUS RÉCENTS :
Si vous souhaitez publier un article sur Habarizacomores.com
CLIQUEZ ICI SVP!
HabarizaComores.com est un site d’échanges. Les commentaires doivent être conformes aux règles relatives à la publication de commentaires. En tout cas, on se réserve le droit de supprimer (voire bloquer le compte) tout commentaire qui ne répondrait pas à la charte du site.Merci de votre compréhension !
Charte d'utilisation
Catégorie (s) & Auteur :

Administrateur

{picture#https://lh6.googleusercontent.com/-tt-fPQLpGls/AAAAAAAAAAI/AAAAAAAA-kU/_QmMDncltFE/s120-c/photo.jpg} Administrateur et gestionnaire du site www.habarizacomores.com. {facebook#https://www.facebook.com/hakim.ahamedzoubeiri} {twitter#https://twitter.com/HabarizaComores} {google#https://plus.google.com/+HakimAHAMEDZOUBEIRI} {pinterest#YOUR_SOCIAL_PROFILE_URL} {youtube#https://www.youtube.com/user/mikah01} {instagram#http://www.linkedin.com/pub/hakim-ahamed-zoubeiri/3b/5b3/a32}

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Fourni par Blogger.