Non au silence oui à un bing bang politique pour élever le niveau de vie de la population comorienne

Non au silence oui à un bing bang politique pour élever le niveau de vie de la population comorienne

Il est inacceptable de laisser mourir au temps de monde sur notre mer. Les Autorités publiques comoriennes et l'exécutif insulaire à Anjouan doivent se réveiller pour assurer des conditions de vie décente pour nos concitoyens. Cela devrait commencer par la mise en place d'un service de soins sanitaires de qualité pour tous avec la gratuité des soins pour les plus démunis. Une mutuelle de santé à prix réduit devra être offert à toutes les jeunes filles et les mères afin qu'elles n'aient plus besoin de traverser le couloir de la mort maritime pour se soigner. 

Un plan Marshall de l'industrialisation d'Anjouan est primordiale avec le développement du concept "Made in Comoros" notamment pour les produits agricoles et artisanaux parallèlement au développement de l'hydroélectricité à Anjouan. La lutte contre le chômage devra constituer une priorité nationale au même titre que la mobilisation des ressources fiscales à travers la lutte contre la corruption, le respect des règles de transparence et de bonne gouvernance et de la lutte contre l'impunité et les injustices sociales et judiciaires. 

Le silence de nos gouvernants qui ne proposent ni ne mettent en œuvre des mesures concrètes d'amélioration et d'élévation des conditions de vie de la population est intolérable. Il est essentiel de renouveler la classe politique et envisager l'émergence de nouveaux dirigeants qui s'appuieraient sur un véritable bing bang politique et le renouveau démocratique. Il est temps de sortir de la politique des faux semblants et de la démagogie. Les élus de la République doivent assumer leurs responsabilités sous peine de se disqualifier et de créer un fossé de confiance encore plus grand. Les ténors de l'opposition doivent se réveiller et offrir des perspectives alternatives d'avenir crédible en se rassemblant au lieu de se diviser ou de tenter plus ou moins d' obtenir des subsides ou des postes. 

Le non respect des règles de transparence et d'appels d'offres et le non respect des lois de la Republique de l'Union des Comores doivent être dénoncés sans complaisance. Un rappel à l'ordre des institutions de la République notamment de la Cour suprême via la section Cour des Comptes en tant qu'institutions indépendantes à l'égard du chef de l'État et des gouvernants est nécessaire. De même, les parlementaires à commencer par le président de l'Assemblée Nationale doivent à assumer leurs responsabilités de représentants de la Nation en étant exigeant à l'égard des pouvoirs politiques quant à l'application des lois de la République et à la manière de gérer les deniers publics.

De même, rendre bouc émissaire la tournante quant à la faillite des gouvernants actuels et passés pour justifier une reforme constitutionnelle me paraît hasardeux et peu responsable dans la mesure où toutes les lois de la République ne sont pas appliquées pour améliorer la situation de nos concitoyens et qu'il manque déjà une véritable volonté d'instaurer une justice sociale continue sur le territoire national afin d'améliorer le quotidien de la population comorienne. Rétablir l'électricité est loin de suffire pour assurer l'émergence.

Pour ma part, il n'est nul besoin de changer la constitution pour réussir une émergence crédible et progressiste. Certes, un toilettage de la constitution est envisageable. Cela peut concerner notamment la fusion des fonctions élective des gouverneurs et des vice-présidents pour disposer d'un seul d'entre eux..... Tout est question d'éthique de la responsabilité publique et de volonté politique. Chacun se doit d'assumer ses responsabilités afin que la population sorte la tête de l'eau et que la jeunesse retrouve la confiance nécessaire pour réussir son avenir.

Les promesses et les engagements électoraux doivent être respectés rapidement car la population souffre et la confiance des citoyens envers leurs gouvernants s'éloigne. L'urgence de la situation ne doit pas être le prétexte pour s'affranchir des lois de la République. Il est parfaitement possible de concilier les deux en utilisant des procédures accélérées avec transparence, rigueur et efficacité.

Darchari MIKIDACHE 
La Dynamique est En Marche ! 
Président du think-tank "Cercle des Économistes et des Experts Comoriens (CEEC)
Nom

A la Une,352,Abdillah Saandi Kemba,89,Abdou Ada Musbahou,55,Abdou Elwahab Msa Bacar,30,Abdoul Anziz Said Attoumane,15,Abdoulatuf Bacar,41,Abdourahamane Cheikh Ali,13,Aboubacar Ben SAID SALIM,38,Actualité Sportive,1455,Adinani Toahert Ahamada,28,Afrique,1397,AHMED Bourhane,228,Akram Said Mohamed,55,Ali Mmadi,153,Ali Moindjié,47,Anli Yachourtu,53,Assaf Mohamed Sahali,28,Ben Ali Combo,367,Biographie,1,Chacha Mohamed,43,COMMUNIQUE (APO),57,Comores - diaspora,634,Comores Développement,88,ComoresDroit,369,COMORESplus,63,Cookies,1,Culture et Société,4935,Daoud Halifa,106,Darchari MIKIDACHE,193,Dhoul-karnayne Abdouroihamane,12,Dini NASSUR,79,Djounaid Djoubeir,73,Economie et Finance,995,Élections 2016,370,Est africain - Océan Indien,2729,EVENEMENTS,49,Farid Mnebhi,339,France,1373,Hadji Anouar,13,Hakim Mmadi Malik,31,Hamadi Abdou,412,High Tech,781,Ibrahim Abdou Said,1,Idriss Mohamed Chanfi,210,IMAM Abdillah,16,Infos légales,1,Irchad Abdallah,25,Journal Officiel,292,Kamal Abdallah,89,Lettre de Motivation,158,M. Soidrouddyne Hassane,72,Mayotte,1942,MBAE Ahmed Chabdine,11,Mohamed Abdou Hassani,396,Mohamed IBRAHIM MIHIDJAY,96,Mohamed Inoussa,33,Mohamed Soighir,24,Monde,1502,Moudjahidi Abdoulbastoi,25,Nakib Ali Mhoumadi,16,Nakidine Hassane,457,Nassuf Ahmed Abdou,22,Nassurdine Ali Mhoumadi,67,Offres d'emploi,138,Omar Ibn Abdillah,14,Pages,8,Par ARM Lemohelien.com,672,Paul-Charles DELAPEYRE,25,People,420,PERSONNALITÉS COMORIENNES,129,PHILIPPE DIVAY,82,Politique Nationale,3957,Publication Article,1,Rafik Adili,32,SAID HALIFA,20,Said HILALI,47,Saïd-Abdillah Saïd-Ahmed,46,Salwa Mag,122,Santé et bien-être,768,SOILIHI Ahamada Mlatamou,34,Toufé Maecha,387,Toyb Ahmed,218,Transport Aérien,872,Tribune libre,2393,TV DIRECT,3,Youssouf Ben,62,
ltr
item
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores: Non au silence oui à un bing bang politique pour élever le niveau de vie de la population comorienne
Non au silence oui à un bing bang politique pour élever le niveau de vie de la population comorienne
Non au silence oui à un bing bang politique pour élever le niveau de vie de la population comorienne
https://2.bp.blogspot.com/-W0636ozrwFY/WRLTptKnKyI/AAAAAAACK5k/kcNkAAfTCkc9m70Hmm9rjsLPjMeaaNd9wCLcB/s320/PORTRAIT%2BDM%2BDEHORS%2B1.jpg
https://2.bp.blogspot.com/-W0636ozrwFY/WRLTptKnKyI/AAAAAAACK5k/kcNkAAfTCkc9m70Hmm9rjsLPjMeaaNd9wCLcB/s72-c/PORTRAIT%2BDM%2BDEHORS%2B1.jpg
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores
http://www.habarizacomores.com/2017/05/non-au-silence-oui-un-bing-bang.html
http://www.habarizacomores.com/
http://www.habarizacomores.com/
http://www.habarizacomores.com/2017/05/non-au-silence-oui-un-bing-bang.html
true
8268768984551920237
UTF-8
Chargé tous les articles Aucun article trouvé VOIR TOUT Lire la suite Répondre Annuler la réponse Effacer Par Accueil PAGES ARTICLES Voir tout RECOMMANDÉ POUR VOUS CATÉGORIE ARCHIVES CHERCHER TOUS LES ARTICLES Aucun article trouvé avec votre recherche Retour à l'Accueil Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre Jan Fév Mar Avr Mai Juin Jui Aou Sep Oct Nov Déc juste maintenant Il y a 1 minute $$1$$ minutes ago Il ya 1 heure $$1$$ hours ago Hier $$1$$ days ago $$1$$ weeks ago Il y a plus de 5 semaines Followers Suivre CE CONTENU PREMIUM EST VERROUILLÉ ÉTAPE 1: Partager. ÉTAPE 2: Cliquez sur le lien que vous avez partagé pour déverrouiller THIS PREMIUM CONTENT IS LOCKED STEP 1: Share. STEP 2: Click the link you shared to unlock Copy All Code Select All Code All codes were copied to your clipboard Can not copy the codes / texts, please press [CTRL]+[C] (or CMD+C with Mac) to copy