[ads-post]

© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)-
Discours d’hommage du Vice-président Djaffar AHMED SAID HASSANI, Son Excellence Djaffar AHMED SAID HASSANI aux obsèques de Son Excellence Docteur Mouhtar AHMED CHARIF, Itsandra le 22 mai 2017
-------------------
Excellence Abdallah Said Sarouma, vice-président de l’Union des Comores assurant l’intérim du Président de la République
Mesdames et Messieurs les Présidents d’Institutions,
Mesdames et Messieurs les membres du Gouvernement,
Excellences Mesdames et Messieurs les Chefs de Missions diplomatiques et consulaires,
Mesdames et messieurs les représentants des organisations internationales et interrégionales,
Autorités militaires et paramilitaires,
Autorités coutumières et religieuses,
Chers parents, amis et connaissances du défunt,
Chers Anciens Ambassadeurs et diplomates,
Distinguées invités,
Mesdames et messieurs,
En ces moments très douloureux pour chacun de nous, j’ai le lourd devoir de prendre la parole pour rendre hommage au Docteur Mouhtar Ahmed Charifou.

Je prends la parole au nom du Chef de l’Etat, Son Excellence Monsieur Azali Assoumani, qui a bien voulu cet hommage de la Nation à ce haut patriote, enfant de la nation et représentant du pays décédé la nuit d’hier, dimanche 21 mai 2017 à l’hôpital El-Maarouf de Moroni. 
Je prends aussi la parole au nom de tous les membres du Gouvernement mais aussi à tous les hommes et femmes qui ont eu à gouverner ce pays. Je prends aussi la parole au nom de tous les gens qui aiment ce pays, Comoriens ou non, par ce que jusqu’ici Docteur Mouhtar AHMED CHARIF restait le symbole des amoureux de la patrie, notre patrie.

Il y a seulement quelques jours, personne d’entre nous ne pouvait penser à ce scénario dramatique.

Pas en tout cas le Président de la République, qui me demandait de ne jamais m’éloigner du Docteur Mouhtar AHMED CHARIFOU, qui pour lui, doit rester tout au long de notre mandat notre conseiller de fait ;


Pas en tout cas moi, qui lui avais accueilli dans mon bureau il y a moins d’une semaine pour parler des décisions prises par le Conseil d’Administration de la BIC qui se tenait à Paris le sous sa présidence. …. mais aussi de ses propositions pour faire de la BIC une banque d’investissements.

Pas en tout cas moi, qui, il y a moins de 48H je lui rendais visite à domicile et surtout pour lui informer que je pars pour l’ Inde où en ma qualité de Gouverneur de la BAD je dois participer à la 52ème Réunion annuelle qui se tient demain 23 mai, et qu’une fois devant lui, ses premiers mots étaient de m’interpeller au sujet d’un conflit qui risque de diviser une ville des Comores.



Excellence Monsieur le Présidents par Intérim,

Distinguées personnalités,

Le départ inattendu du Docteur Mouhtar AHMED CHARIFOU nous rappelle à notre propre sort. 
Un jour, nous partirons !
Oui ! Le père, l’oncle, l’époux, le frère, le proche, l’ami, le collègue, bref, le Docteur Mouhtar Ahmed Charif, est parti. Et à jamais !
Notre peine est immense, mais le souvenir de sa mémoire restera à jamais gravé dans nos cœurs.
Mais permettez-moi de me rappeler, de vous rappeler que ce départ se prépare et doit se préparer. 
En circonstance pareille, il doit être l’occasion pour chacun de nous de faire son bilan. 
Oui ! Son bilan au niveau de sa famille !
Oui ! Son bilan au niveau de sa ville :
Oui ! Son bilan au niveau de son pays !
Oui !! Son bilan au niveau de son Continent !
Oui ! Son Bilan au niveau mondial. 
Docteur Mouhtar AHMED CHARIFOU reste le bon exemple à suivre.

Excellence Monsieur le Président par intérim,

Distinguées personnalités,

Que retenir alors de la vie de ce digne enfant de la patrie à qui nous rendons cet hommage. L’hommage de la République.

Né en 1945 à Itsandr Mdjini et fils d’un Cadi, il effectuera ses études primaires à Ntsoudjini, secondaires à Madagascar où il restera jusqu’à débuter des études en Médecine.

Afficher la suite...


Mouhtar AHMED CHARIF décidera de se rendre en Italie pour poursuivre ses études en Médecine et où il obtiendra son Doctorat de Troisième Cycle en Médecine, le premier après Said Mohamed Cheikh à bénéficier le statut de Médecin Diplômé d’Université. 
Très rapidement, le jeune Docteur rentre au pays où il exercera successivement dans les centres médicaux de Foumbouni à Ngazidja, de Mutsamudu à Anjouan, de Fomboni à Mwali et de Mitsamiouli à Ngazidja et cela avant de devenir Médecin-en-chef à l’hôpital National d’El-maarouf.

Docteur Mouhtar AHMED CHARIF sera invité à occuper le poste de Directeur Général de la Santé pour l’élaboration d’une politique nationale de la Santé. 
Très rapidement, Docteur Mouhtar AHMED CHARIF a compris que le développement d’un pays passe par les décisions politiques. Dans un souci de participer à l’humanisation et à la rationalisation de la politique il devient le plus jeune Ministre comorien. 
A 32 ans, le Président Feu Ahmed ABDALLAH ABDEREMANE, lui confia le Ministère de l’Agriculture dans une période où il fallait valoriser les produits agricoles pour faire participer les Comores dans le marché international. 
Très rapidement, le Président Abdallah le confia le Ministère de l’Education Nationale en vue de proposer un plan d’enseignement compatible aux besoins du pays. 
Constatant que les Comores devaient être mieux représentées dans les Institutions Internationales, Docteur Mohamed AHMED CHARIF accepte d’intégrer l’OMS et deviendra leur représentant en Mauritanie, au Mali, au Congo et en Tanzanie. 
Après une décennie à l’extérieur, Docteur Mouhtar s’est dit mieux armé pour revenir au pays et pour participer au développement de ce pays qui a fait de lui un Médecin, un Fonctionnaire International.

Il est devenu Directeur de Cabinet et Chargé de la Défense du Président Feu Mohamed TAKI ABDOULKARIM, qui par le patriotisme affiche de Mouhtar, il décida de le nommer Ministre des Affaires Etrangères.

Ce n’est pas l’endroit, ni le moment de citer ses réalisations dans ses institutions ou départements sus-cités. D’autres le diront mieux que moi.

Cependant, ce qu’on pourrait retenir de ce grand homme, c’est qu’il ne s’est jamais présenté comme un assoiffé du pouvoir et l’argent l’importait moins. 
Après ces années de profession et de pouvoir, Docteur Mouhtar AHMED CHARIF fera partie de ceux qui ont compris que la société civile a son mot dans la paix et la sécurité des Comoriens.
Il a participé activement à la mise en place du Comité des sages dont la mission première est de régler les conflits inter-communautaires. D’ailleurs, avant de nous quitter il a exprimé son regret que des habitants d’une ville refusent la paix pour une cause, qui à ses yeux, n’est pas juste. 
Docteur Mouhtar avait beaucoup d’attachement à tout ce qui unissait les enfants de ce pays. D’où son implication personnelle dans le processus du retour de Mayotte dans son giron naturel. 
Excellence, Monsieur le Président par intérim,
Distingués personnalités, 
Un Patriote est parti nous laissant la réalité insupportable du vide que ni nos larmes ni notre tristesse n’arriveront guère à combler.
Docteur Mouhtar AHMED CHARIF, pourquoi es-tu parti ? Personne ici n’a la réponse.

Mais sache que ton souvenir restera, à jamais gravé dans nos cœurs !
A ta mère, ton épouse et tes enfants, ta famille, tes amis et connaissances, j’exprime une fois de plus, au nom du Chef de l’Etat, du Gouvernement et de tous tes collègues Médecins, Diplomates, Hommes politiques, les sincères condoléances pour la douleur de l’épreuve que ton départ leur inflige !
Chers Parents que le tout puissant vous accompagne et vous console. 
ADIEU Excellence.

Adieu Docteur Mouhtar AHMED CHARIF
Que ton âme repose en paix.
Avec ©ComoresDroit
© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)
Si vous souhaitez publier un article sur Habarizacomores.com
CLIQUEZ ICI SVP!
HabarizaComores.com est un site d’échanges. Les commentaires doivent être conformes aux règles relatives à la publication de commentaires. En tout cas, on se réserve le droit de supprimer (voire bloquer le compte) tout commentaire qui ne répondrait pas à la charte du site.Merci de votre compréhension !
Charte d'utilisation
Catégorie (s) & Auteur :

Administrateur

{picture#https://lh6.googleusercontent.com/-tt-fPQLpGls/AAAAAAAAAAI/AAAAAAAA-kU/_QmMDncltFE/s120-c/photo.jpg} Administrateur et gestionnaire du site www.habarizacomores.com. {facebook#https://www.facebook.com/hakim.ahamedzoubeiri} {twitter#https://twitter.com/HabarizaComores} {google#https://plus.google.com/+HakimAHAMEDZOUBEIRI} {pinterest#YOUR_SOCIAL_PROFILE_URL} {youtube#https://www.youtube.com/user/mikah01} {instagram#http://www.linkedin.com/pub/hakim-ahamed-zoubeiri/3b/5b3/a32}

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Fourni par Blogger.