[ads-post]

© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)-
Alors que la Cour Constitutionnelle a déjà validé la liste des conseillers de Wuvoimodja, le Député Tocha Djohar revient sur les enjeux et les conséquences de cette décision. Considérant que cela fait parti des arrêts mort né de la Cour, il précise que les députés du parti Juwa ne siégeront pas avec ces députés choisis hors la loi.

Après la décision de la Cour constitutionnelle, déclarant inconstitutionnelle la liste désignée par le président du conseil de l’ile d’Anjouan, les hommes politiques notamment du parti Juwa, ne tarissent de mots pour exprimer leurs insatisfactions. Le Député Tocha Djohar, s’est dit chagriné par cette la décision avant d’annoncer que « la Cour a donné raison à l’anarchie en bafouant la démocratie ». « L'histoire est imprévisible, mais je suis étonné de voir que la Cour a décidé de valider l’inappréciable. C’est déjà une décision lourde de conséquence qui ne sert qu’à mettre en mal le conseil de l’ile d’Anjouan. Ce n’est pas normal que la Cour donne raison aux conseillers qui ont été réunion et voté la liste en dehors de l’hémicycle, c’est inadmissible pour un Etat de droit digne de son nom », a-t-il condamné le député Tocha.

Dans sa déclaration, le député Tocha estime que ce serait une erreur de croire que la menace d’un blocage et à l’Assemblé qu’au conseil de l’ile d’Anjouan est éloigner avec cette décision. « D’abord la Cour s’est humilié elle-même, en recevant le PV signé par un doyen d’Age pendant qu’elle a recevait les deux PV du conseil de l’ile de Mohéli et de Ngazidja. Sur le font, cela veut dire que la Cour ne reconnait pas le Bureau du conseil de l’ile. Sur la forme, le doyen d’âge qui a organisé ces élection, il est était encore candidat et élu député. C e qui est une humiliation totale non seulement de la Cour mais aussi des nos institutions », a-t-il rappelle le député Tocha.
A l’en croire, cette décision est loin d’être la solution de la grogne des députés. « Cela fait parti des arrêts morts né de la Cour. Il ne faut pas oublié que la Cour a publié un arrêt sur la commission anti-corruption qui n’a jamais fait effet, de même que pour l’organisation de l’élection partielle à Anjouan. Mais notre conscient ne nous permettra pas de cohabiter avec ces députés votés en dehors de la loi », a-t-il conclu, le député Tocha.

Nakidine Hassane
© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)
ARTICLES LES PLUS RÉCENTS :
Si vous souhaitez publier un article sur Habarizacomores.com
CLIQUEZ ICI SVP!
HabarizaComores.com est un site d’échanges. Les commentaires doivent être conformes aux règles relatives à la publication de commentaires. En tout cas, on se réserve le droit de supprimer (voire bloquer le compte) tout commentaire qui ne répondrait pas à la charte du site.Merci de votre compréhension !
Charte d'utilisation
Catégorie (s) & Auteur :

Administrateur

{picture#https://lh6.googleusercontent.com/-tt-fPQLpGls/AAAAAAAAAAI/AAAAAAAA-kU/_QmMDncltFE/s120-c/photo.jpg} Administrateur et gestionnaire du site www.habarizacomores.com. {facebook#https://www.facebook.com/hakim.ahamedzoubeiri} {twitter#https://twitter.com/HabarizaComores} {google#https://plus.google.com/+HakimAHAMEDZOUBEIRI} {pinterest#YOUR_SOCIAL_PROFILE_URL} {youtube#https://www.youtube.com/user/mikah01} {instagram#http://www.linkedin.com/pub/hakim-ahamed-zoubeiri/3b/5b3/a32}

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Fourni par Blogger.