[ads-post]

© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)-
Avec une somme de 483 millions alloués chaque mois par le gouvernement central, l’ile se trouve dans l’impossibilité d’assurer le paiement des salaires de ses fonctionnaires. Sans budget de fonctionnement ni de taxe équitable pour faire face aux manques à gagner, le commissaire aux finances de l’ile de Ngazidja craint que « si cette situation continue comme sa, l’histoire risque de se répéter avec la répartition « de hutwams » de l’ile et l’union ».
Un an après la prise de pouvoir, l’exécutif de l’ile de Ngazidja est dans l’impasse. Heurté à des difficultés de paiement des salaires, Saïd Ahamada Youssouf Commissaire aux finances raconte son calvaire. « Depuis qu’on est là, l’union nous verse la somme de 483 millions par mois qui sert à payer les salaires des nos fonctionnaires et chaque mois on a un manque à gagner qui va jusqu’à 11 millions. Ce qui fait qu’on n’arrive pas à intégrer les contractuels recrutés par nécessité et non par affinités politiques car, il va falloir 60 millions de plus pour payer tout le monde », a-t-il raconté le commissaire aux finances.

Confronté à deux grèves au niveau de l’éducation, une pour les contractuels qui demandent juste le paiement des leurs salaires et les fonctionnaires qui redemandent des avancements et intégrations, l’exécutif de l’ile ne voit pas quatre chemins. « On a que deux solution soit on arrête avec les contractuels ce qui sera préjudiciables pour certains écoles, soit le gouvernement d’union accepte de s’entretenir sur le cote part de chaque ile. Sinon, un autre alternatif possible, que l’union accepte de payer les salaires des agents de l’ile de Ngazidja comme ils le font à Mohéli et à Anjouan », a-t-il préconisé le commissaire Seda. 

Choqué et consterné par la décision du directeur des impôts de l’union sur la réouverture des magasins AGK, le commissaire a qualifié cet acte d’humiliation et a promet une autre fermeture prochainement. « Je déplore cette attitude du directeur des impôts et j’averti que si l’union décide d’étouffer l’ile comme ça, on risque d’aller loin et l’histoire va se répéter avec les hutwams comme le temps de Mzé Soulé Elback mais réellement on a pas intérêt d’en arriver là. Donc, sans que l’union et la société AGK nous présente les modalités de paiement de ses impôts, on va procéder à une autre fermeture dans peux de temps », a-t-il averti le commissaire aux Finances de Ngazidja.

Nakidine Hassane
© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)
Si vous souhaitez publier un article sur Habarizacomores.com
CLIQUEZ ICI SVP!
HabarizaComores.com est un site d’échanges. Les commentaires doivent être conformes aux règles relatives à la publication de commentaires. En tout cas, on se réserve le droit de supprimer (voire bloquer le compte) tout commentaire qui ne répondrait pas à la charte du site.Merci de votre compréhension !
Charte d'utilisation
Catégorie (s) & Auteur :

Administrateur

{picture#https://lh6.googleusercontent.com/-tt-fPQLpGls/AAAAAAAAAAI/AAAAAAAA-kU/_QmMDncltFE/s120-c/photo.jpg} Administrateur et gestionnaire du site www.habarizacomores.com. {facebook#https://www.facebook.com/hakim.ahamedzoubeiri} {twitter#https://twitter.com/HabarizaComores} {google#https://plus.google.com/+HakimAHAMEDZOUBEIRI} {pinterest#YOUR_SOCIAL_PROFILE_URL} {youtube#https://www.youtube.com/user/mikah01} {instagram#http://www.linkedin.com/pub/hakim-ahamed-zoubeiri/3b/5b3/a32}

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Fourni par Blogger.