Quand Badja Place #2 de Undroni Interpelle les consciences !

Samedi 1er Avril 2017 à 20 heures s'est tenue place Mbwapvwani (lire Mboivoini) dans le quartier de Badjanani à Moroni, une exposition ...

Samedi 1er Avril 2017 à 20 heures s'est tenue place Mbwapvwani (lire Mboivoini) dans le quartier de Badjanani à Moroni, une exposition -spectacle, organisée par Undroni (Oudroni), dans le cadre du programme co-initié par le CCLB et la structure Washko Ink. 

Cette manifestation qui s'est déroulée du 29 au 02 avril 2017, intitulée BadjaPlace #2, fait suite au chantier initié par Soeuf Elbadawi en étroite collaboration avec le Centre Culturel et de Loisir de Badjanani, à Moroni, en faveur de l'éveil culturel dans le quartier de Badjanani. Badja Place # 1 avait été lancé avec la participation du poète et dramaturge Suisse Jérôme Richer fin novembre 2016, où il a donné une performance à la place mythique de Baïdi toujours à Badjanani. 

La chaleur ambiante de cette nuit lunaire, n'a pas empêché, au public d'occuper la place de Mbwapvwani, où la cérémonie de Badja Place # a eu lieu. Ce soir-là, c'est plutôt les enfants qui ont occupé les premières places, devant une centaine de convives ayant pris place. Etaient présent aussi quelques écrivains faisant parti du public. Des passants happés par l'événement inédit s'invitaient au fur et à mesure que la prestation évoluait.

La soirée a débuté à 20 heures par une exposition de photos d'auteurs en pleine lecture de leurs textes, imprimé sur bâches, et fixées sur les murs des maisons adjacentes, sous les projecteurs. 

Du sentiment mythique à la tendance mystique

Puis s'en suivra, le chant de cantiques musulmanes et en langue arabe jaillissantes de la profondeur de la nuit, par 04 personnes en boubous blancs, comme pour bénir l'évènement, ou bien peut être proscrire un mal qui frappe quelques âmes égarées. 

Ces incantations ont émerveillées le public, dont certains d'entre nous ont estimé que c'est une bonne chose en soi, de voir des textes mythiques aussi prestigieux parvenir au commun des comoriens pour enrichir le patrimoine immatériel des îles de la lune, comme d'ailleurs l'a si bien fait la chanteuse comorienne Nawal avec des textes mystiques dans son répertoire musical. Ce qui l'a conduit à être invité à jouer en Iran et aux USA. De même tant d'autres avant elle, à l'instar de Jacques Higelin, Bernard Lavilliers dans la musique rock ; ou encore Léo Ferré, Jean Ferra, Mouloudji, dans la variété française, ont mis en valeur des textes antiques ou des auteurs de renoms comme : Aragon, et Paul Eluard pour ne citer que ceux-là.

Au pas de caméléon comme dans un conte de fée

La surprise de la soirée sera marquée par l'apparition d'un jeune homme, dont le corps a été peint des couleurs bleue, blanc, rouge , et venant de nulle part, en tenant à hauteur de poitrine un coq.

Quelques enfants par peur, prendront la poudre d'escampette, en le voyant venir devant eux. 

En effet, le jeune homme, au pas de caméléon a évolué au travers de cette place, dans un monologue pamphlétaire, contre ceux qui démissionnent de leurs responsabilités patriotiques, ceux-là qui semblent faire fi à leurs consciences, ceux qui ont vendu leur âme au diable, jusqu'à sacrifier tout ce pourquoi, nos aïeux se sont battu !

Avec talent le jeune prendra soin de tourner le dos aux trous faits aux murs de la place, en y revenant si souvent à ce mur de trous, sans s'y adosser. Comme pour donner l'impression que l'histoire de ce pays ressemble à ce mur troué, et que l'intelligentsia comorien dans la peau du caméléon souffre de trous de mémoire. 

Le jeune homme dans son tricot sans manche et sa culotte, repartira comme il est venu avec son coque collé à la poitrine tout en questionnant la nuit de ce que sera fait l'avenir et du fin fond de la nuit en quittant la place, ses dernières pensées lui rappellerait probablement Pierre Corneille (1606-1684), qui disait que '' mourir pour le pays n'est pas une triste sort, c'est s'immortaliser par une belle mort''. 

Pour l'initiateur de cette soirée, Soeuf Elbadawi, ces incantations sont autant des poèmes ''abyates'' et que l'objet d'une telle prestation, serait de déplacer la scène culturelle dans la rue afin de le rapprocher du public, pour conscientiser bon nombre de personnes de l'intérêt de la valoriser. 

MAB Elhad ​​​​ htttp://mabelhad.iggybook.com
HabarizaComores.com (Habari Za Comores)| أخبار من جزر القمر
Nom

A la Une,350,Abdillah Saandi Kemba,89,Abdou Ada Musbahou,55,Abdou Elwahab Msa Bacar,30,Abdoul Anziz Said Attoumane,15,Abdoulatuf Bacar,43,Abdourahamane Cheikh Ali,13,Aboubacar Ben SAID SALIM,38,Actualité Sportive,1460,Adinani Toahert Ahamada,28,Afrique,1396,AHMED Bourhane,229,Akram Said Mohamed,55,Ali Mmadi,157,Ali Moindjié,48,Anli Yachourtu,54,Assaf Mohamed Sahali,28,Ben Ali Combo,368,Biographie,1,Chacha Mohamed,43,COMMUNIQUE (APO),57,Comores - diaspora,638,Comores Développement,88,ComoresDroit,374,COMORESplus,63,Cookies,1,Culture et Société,5022,Daoud Halifa,120,Darchari MIKIDACHE,193,Dhoul-karnayne Abdouroihamane,12,Dini NASSUR,82,Djounaid Djoubeir,73,Economie et Finance,1006,Élections 2016,370,Est africain - Océan Indien,2733,EVENEMENTS,49,Farid Mnebhi,339,France,1375,Hadji Anouar,13,Hakim Mmadi Malik,34,Hamadi Abdou,418,High Tech,781,Ibrahim Abdou Said,1,Idriss Mohamed Chanfi,216,IMAM Abdillah,16,Infos légales,1,Irchad Abdallah,25,Journal Officiel,292,Kamal Abdallah,92,Lettre de Motivation,158,M. Soidrouddyne Hassane,75,Mayotte,1948,MBAE Ahmed Chabdine,11,Mohamed Abdou Hassani,406,Mohamed IBRAHIM MIHIDJAY,96,Mohamed Inoussa,33,Mohamed Soighir,25,Monde,1505,Moudjahidi Abdoulbastoi,27,Nakib Ali Mhoumadi,16,Nakidine Hassane,457,Nassuf Ahmed Abdou,22,Nassurdine Ali Mhoumadi,67,Offres d'emploi,138,Omar Ibn Abdillah,14,Pages,8,Par ARM Lemohelien.com,672,Paul-Charles DELAPEYRE,25,People,420,PERSONNALITÉS COMORIENNES,130,PHILIPPE DIVAY,82,Politique Nationale,4037,Publication Article,1,Rafik Adili,33,SAID HALIFA,20,Said HILALI,50,Saïd-Abdillah Saïd-Ahmed,46,Salwa Mag,127,Santé et bien-être,763,SOILIHI Ahamada Mlatamou,34,Toufé Maecha,398,Toyb Ahmed,227,Transport Aérien,874,Tribune libre,2457,TV DIRECT,3,Youssouf Ben,62,
ltr
item
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores: Quand Badja Place #2 de Undroni Interpelle les consciences !
Quand Badja Place #2 de Undroni Interpelle les consciences !
https://4.bp.blogspot.com/-aWRgJWQvnuI/WOdsbWXUlcI/AAAAAAACJFo/40VxFm6LIFAuPiEUKPtOWzrUVX7KnZS5wCPcB/s320/image1-780114.JPG
https://4.bp.blogspot.com/-aWRgJWQvnuI/WOdsbWXUlcI/AAAAAAACJFo/40VxFm6LIFAuPiEUKPtOWzrUVX7KnZS5wCPcB/s72-c/image1-780114.JPG
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores
http://www.habarizacomores.com/2017/04/quand-badja-place-2-de-undroni.html
http://www.habarizacomores.com/
http://www.habarizacomores.com/
http://www.habarizacomores.com/2017/04/quand-badja-place-2-de-undroni.html
true
8268768984551920237
UTF-8
Chargé tous les articles Aucun article trouvé VOIR TOUT Lire la suite Répondre Annuler la réponse Effacer Par Accueil PAGES ARTICLES Voir tout RECOMMANDÉ POUR VOUS CATÉGORIE ARCHIVES CHERCHER TOUS LES ARTICLES Aucun article trouvé avec votre recherche Retour à l'Accueil Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre Jan Fév Mar Avr Mai Juin Jui Aou Sep Oct Nov Déc juste maintenant Il y a 1 minute $$1$$ minutes ago Il ya 1 heure $$1$$ hours ago Hier $$1$$ days ago $$1$$ weeks ago Il y a plus de 5 semaines Followers Suivre CE CONTENU PREMIUM EST VERROUILLÉ ÉTAPE 1: Partager. ÉTAPE 2: Cliquez sur le lien que vous avez partagé pour déverrouiller THIS PREMIUM CONTENT IS LOCKED STEP 1: Share. STEP 2: Click the link you shared to unlock Copy All Code Select All Code All codes were copied to your clipboard Can not copy the codes / texts, please press [CTRL]+[C] (or CMD+C with Mac) to copy