[ads-post]

© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)-
Allocution du Chef de l'Etat à l’occasion de l’inauguration de la nouvelle centrale électrique de Patsy

Patsy le 20 avril 2017

Excellence Mesdames et Messieurs
Mes chers compatriotes, 

Comme sur l’Ile de Ngazidja il y a quelques mois et comme sur l’Ile de Mwali très prochainement, nous sommes là pour tenir une promesse et nous conformer à la prescription divine : « Et remplissez vos engagements, car vous en serez interrogés »

وَأَوْفُواْ بِالْعَهْدِ إِنَّ الْعَهْدَ كَانَ مَسْؤُولاً

En effet, lorsque j’ai sollicité les suffrages des Comoriennes et des Comoriens, lors de la campagne électorale pour les présidentielles, j’ai pris l’engagement devant eux, de mettre fin à l’obscurité devenue une banalité de la vie quotidienne, vécue comme une fatalité et un coup du sort par la population comorienne.
J’ai pris l’engagement de garantir à mes compatriotes, la fourniture de l’électricité d’une façon régulière et en quantité suffisante, non seulement pour qu’ils puissent faire face à la vie quotidienne, pour réactiver les petites et moyennes entreprises de notre pays, relancer l’économie, mais aussi et surtout se préparer à mieux faire face à ces secteurs leviers de croissance comme le tourisme, l’industrie qui sont nécessairement énergivores.

Je rends grâce à Allah, de m’avoir permis d’honorer progressivement cette dette morale, politique et sociale que j’avais envers mes compatriotes tout en Le priant de nous aider à accomplir toutes les autres promesses.


Mesdames et Messieurs, 

Parce que l’énergie est la base de tout développement et parce que sans énergie il n’y aurait pas d’eau potable, pas d’hôpitaux, pas d’écoles, pas de logements, pas de moyens de transports, j’ai fait de la fourniture stable, accessible et à un prix raisonnable de l’électricité, une priorité absolue

Et puisque de la disponibilité de l’énergie dépend ainsi la satisfaction de tous les besoins humains fondamentaux dans le monde moderne, de l’eau à l’alimentation, en passant par la santé et l’éducation, j’ai, de façon volontariste, placé ce secteur au centre de mon action depuis mon investiture à la Magistrature Suprême de notre pays, il y aura bientôt un an.

A travers la résolution de la crise de l’énergie, avec des fonds propres aux Comores et sans aucune assistance extérieure, nous avons apporté la preuve, à nous-mêmes mais aussi à nos amis et partenaires, que nous avons la volonté de nous de nous aider nous-mêmes, avant de demander l’aide des autres. Je saisis l’occasion pour exprimer mes remerciements au Groupe Caterpilar.

J’ai entendu ici et là, quelques voix s’élever contre le lancement de ces grands chantiers sans appels d’offre. J’en avais conscience et j’assume. Mais j’ai fait le choix de faire face à l’urgence, pour mieux affronter l’avenir. Les comoriens seront seuls juges et les résultats parleront pour nous.

C’est seulement après avoir pourvu à l’urgence, que nous pouvons maintenant envisager un programme pour assurer « une énergie durable à tous »1. Et c’est pour cela que nous nous sommes mis au travail pour réfléchir à notre énergie stratégique, avec les potentialités que nous avons pour l’éolienne à Moheli, l’hydraulique à Anjouan et la géothermie à Ngazidja.

Aujourd’hui, nous sommes ici réunis pour mettre fin au clavaire de plus de 10 ans de la population comorienne en générale et celle d’Anjouan en particulier. La Centrale de Trénani va enfin être en capacité d’éclairer toute l’ile d’une manière régulière et de sauver un tissu économique et industriel particulièrement affecté. 

Je sais que certains de nos compatriotes (plus savants que nous, peut-être) s’étonnent que nous manifestions notre joie d’éclairer notre pays et d’apporter un peu de bonheur, un peu de confort à nos concitoyens. La Révolution est peut-être autre ailleurs, mais celle de l’électricité est la notre ici et nous en sommes très fiers ! 

Oui mesdames et messieurs, mes chers compatriotes, nous sommes fiers, et vous pouvez l’être aussi, parce qu’incontestablement avec ces signaux nous envoyons un message clair au Monde : Les Comores d’hier ne sont pas les Comores d’aujourd’hui et certainement pas les Comores de demain !

Les signaux que nous envoyons au Monde sont entendus par de nombreux pays amis, les partenaires au développement et par nos voisins comme l’ile Maurice avec qui nous nous apprêtons dans quelques jours à signer un accord de partenariat économique gagnant/gagnant.

Nous sommes également entendus par les Grandes Entreprises multinationales, disposées à réaliser de gros investissements pourvoyeurs d’emplois et créateurs de croissance. Cela nous réconforte dans notre ambition de transformer notre pays, de le mettre sur la voie de l’émergence. Come a dit l’autre, YES WE CAN !

Je félicite et remercie l’ensemble de la population anjouanaise, bien consciente des enjeux et insensible aux cris insistants des oiseaux de mauvaise augure qui tentent tant bien que mal de réveiller les vieux démons, pour mieux exister, par une campagne de désinformation, de calomnie et de mensonges, sur la volonté qu’est la mienne de lutter contre la pauvreté sur l’ensemble du territoire national et sans exclusive. Et vous me permettrez de saisir cette occasion pour exprimer mes remerciements aux Gouverneurs des îles pour leur esprit de collaboration. 

La réaction sur son attachement aux grandes valeurs de solidarité, d’unité qui font le ciment de notre pays, est très certainement la plus belle des réponses.

Tout comme vous avez résisté aux oiseaux de mauvais augure qui menacent l’unité nationale, j’ai pleinement confiance à votre capacité à refuser de suivre cette pente glissante imbibée de démagogie du sectarisme, des extrémismes, en total contradiction avec cet Islam de tolérance que nous avons eu en héritage depuis plus d’un millénaire. 

Cette ile a malheureusement trop souffert des accidents de l’Histoire, de l’opportunisme et des ambitions surdimensionnées des hommes, de l’instrumentalisation des uns ou des autres à des fins personnelles. Les vraies réponses à offrir aux Comoriens et principalement dans l’ile d’Anjouan ne sont pas dans la division mais plutôt dans l’amélioration de leur bien-être, une bonne éducation pour nos enfants. 

La santé pour tous est aussi une des réponses qu’attendent les comoriens et c’est pour cela que nous avons la volonté d’ouvrir dans un mois l’hôpital de Bambao Mtsanga comme nous l’avons promis, lors de la campagne électorale, et de bâtir aussi un hôpital de référence internationale à El Marouf. Et ainsi aller vers la fin des évacuations sanitaires et des risques graves que prennent certains d’entre nous avec les traversées de Kwassa-Kwassa, qui coutent si chères à notre pays.

Aussi j’appelle l’ensemble des acteurs à se mobiliser autour de l’essentiel. Aujourd’hui nous sommes là pour l’électricité, demain nous reviendrons pour les routes et l’hôpital, les infrastructures sportives ou encore la création d’emplois pour redonner à cette île tant négligée une décennie durant, son image de perle des Comores.

Vive la République
Vive l’Union des Comores
Je vous remercie.
Beit Salam
HabarizaComores.com (Habari Za Comores)| أخبار من جزر القمر
© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)
Si vous souhaitez publier un article sur Habarizacomores.com
CLIQUEZ ICI SVP!
HabarizaComores.com est un site d’échanges. Les commentaires doivent être conformes aux règles relatives à la publication de commentaires. En tout cas, on se réserve le droit de supprimer (voire bloquer le compte) tout commentaire qui ne répondrait pas à la charte du site.Merci de votre compréhension !
Charte d'utilisation
Catégorie (s) & Auteur :

Administrateur

{picture#https://lh6.googleusercontent.com/-tt-fPQLpGls/AAAAAAAAAAI/AAAAAAAA-kU/_QmMDncltFE/s120-c/photo.jpg} Administrateur et gestionnaire du site www.habarizacomores.com. {facebook#https://www.facebook.com/hakim.ahamedzoubeiri} {twitter#https://twitter.com/HabarizaComores} {google#https://plus.google.com/+HakimAHAMEDZOUBEIRI} {pinterest#YOUR_SOCIAL_PROFILE_URL} {youtube#https://www.youtube.com/user/mikah01} {instagram#http://www.linkedin.com/pub/hakim-ahamed-zoubeiri/3b/5b3/a32}

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Fourni par Blogger.