Transports aériens : Le gouvernement autorise la reprise des activités d’AB-Aviation

Le vice-président en charge des transports a autorisé la compagnie aérienne AB-Aviation à reprendre ses activités. L'Anacm, organe habi...

Le vice-président en charge des transports a autorisé la compagnie aérienne AB-Aviation à reprendre ses activités. L'Anacm, organe habilitée à délivrer l'autorisation d'exploitation, a 48h pour exécuter les ordres du gouvernement en délivrant toutes les autorisations nécessaires à la compagnie.

46 jours depuis que l'aviation civile comorienne a immobilisé au sol les avions de AB-Aviation pour des raisons financières, le gouvernement vient de rendre son verdict et s'est prononcé pour la reprise des activités de la compagnie. 

« AB-Aviation s'engage à payer la somme de 20 000 000 KMF sur un montant total de 67 000 000KMF convenu auprès de la vice-présidence pour le compte de l'agence nationale de l'aviation civile et de la météorologie. Le montant restant sera versé chaque mardi de la semaine à hauteur de 800 000 KMF par virement bancaire automatique au compte de l'Anacm à compter de la date d'autorisation de l'exploitation jusqu'à épuration de la dette d'AB-Aviation », lit-on dans un protocole d'accord signé entre la compagnie et la vice-présidence en charge des transports, mettant fin « et d'une manière définitive » au litige AB-Aviation/Anacm déclenché depuis le 15 janvier dernier. 

Dans cette rencontre avec la presse, le vice-président Abdallah Sarouma est revenu sur les tracas qui avaient caractérisé cette affaire. Pour lui, il n'y avait aucune raison d'immobiliser la compagnie pour des raisons financières. « Des dettes ? Mais tout le monde en a. Même l'Etat en a. Laisser mourir AB-Aviation n'est pas la solution. Nous voulons que la compagnie renforce davantage sa flotte. Nous voulons que des particuliers créent d'autres compagnies. C'est notre politique en matière de transport. Pas la mort des sociétés déjà existantes ».


Au directeur de l'aviation civile, le vice-président continue à montrer le poing et à l'invectiver : « L'Anacm, c'est nous qui l'avons mise en place pour être nos yeux dans le domaine aérien. Ce protocole d'accord sera exécuté [par l'Anacm] dans 48 heures. L'Etat a pris sa décision. Et nous n'y reviendrons pas », a mis en garde celui qui s'est déjà fait éconduire par Jean-Marc Heintz quand il lui avait demandé le 23 janvier de libérer les avions de la compagnie car, estimait-il, les sanctions n'étaient pas d'ordre technique mais financier. 

Le directeur de cabinet du président de la république qui était chargé du dossier a reçu lui aussi quelques piques. Indirectement. Chabhane qui était élu député à plusieurs reprises prend position : « Il y'en a qui racontent que l'Assemblée nationale n'avait pas le droit de s'impliquer dans ce dossier. Je leur dit que si. L'assemblée a pleinement le droit de s'y impliquer. La commission d'enquête a le droit d'écouter tout le monde. Sans exception. Même moi. Et ils (les élus, Ndlr) le feront. Et d'autres audiences encore et encore. Ils ont mon soutien ».

Dans ce protocole d'accord, un élément notable a attiré notre attention. L'Etat a décidé d'effacer les 50% de la dette qu'AB-Aviation doit à l'Anacm « en guise de bonne foi », nous dit-on, vu les préjudices estimées à 322 millions qu'a subis la compagnie depuis son immobilisation. Le directeur de la banque fédérale de commerce (BFC) qui a pris l'engagement d'effectuer le virement de 800 000Fc par semaine était présent à cette conférence au cours de laquelle le directeur de AB-Aviation a remis le chèque de 20 millions au vice-président. 

Il ne reste plus que l'autorisation d'exploitation de l'Anacm qui, à titre de rappel, a retiré la licence à la compagnie une semaine après avoir immobilisé un de ses appareils, le 15 janvier. L'Anacm qui était représentée par son directeur adjoint, lequel, soit dit en passant, n'a ni bureau de travail ni salaire, a jusqu'à ce samedi pour exécuter les ordres du gouvernement. Le chef de l'Etat lui-même avait exigé qu'une solution soi trouvée dans les meilleurs délais.

Toufé Maecha, La Gazette des Comores (paru dans l'édition de ce vendredi 3 février)
HabarizaComores.com (Habari Za Comores)| أخبار من جزر القمر

Aléatoires$type=three$author=hide$comment=hide$count=3$date=hide$src=random-posts

Nom

A la Une,349,Abdillah Saandi Kemba,89,Abdou Ada Musbahou,55,Abdou Elwahab Msa Bacar,31,Abdoul Anziz Said Attoumane,15,Abdoulatuf Bacar,43,Abdourahamane Cheikh Ali,13,Aboubacar Ben SAID SALIM,38,Actualité Sportive,1483,Adinani Toahert Ahamada,28,Afrique,1397,AHMED Bourhane,229,Akram Said Mohamed,55,Ali Mmadi,160,Ali Moindjié,48,Anli Yachourtu,56,Assaf Mohamed Sahali,28,Ben Ali Combo,372,Biographie,1,Chacha Mohamed,43,COMMUNIQUE (APO),57,Comores - diaspora,651,Comores Développement,88,ComoresDroit,381,COMORESplus,64,Cookies,1,Culture et Société,5078,Daoud Halifa,133,Darchari MIKIDACHE,193,Dhoul-karnayne Abdouroihamane,12,Dini NASSUR,83,Djounaid Djoubeir,75,Economie et Finance,1017,Élections 2016,370,Est africain - Océan Indien,2751,EVENEMENTS,49,Farid Mnebhi,339,France,1377,Hadji Anouar,13,Hakim Mmadi Malik,34,Hamadi Abdou,419,High Tech,782,Ibrahim Abdou Said,1,Idriss Mohamed Chanfi,220,IMAM Abdillah,16,Infos légales,1,Irchad Abdallah,25,Journal Officiel,292,Kamal Abdallah,96,Lettre de Motivation,158,M. Soidrouddyne Hassane,76,Mayotte,1961,MBAE Ahmed Chabdine,11,Mohamed Abdou Hassani,410,Mohamed IBRAHIM MIHIDJAY,96,Mohamed Inoussa,33,Mohamed Soighir,26,Monde,1504,Moudjahidi Abdoulbastoi,27,Nakib Ali Mhoumadi,16,Nakidine Hassane,463,Nassuf Ahmed Abdou,22,Nassurdine Ali Mhoumadi,67,Offres d'emploi,139,Omar Ibn Abdillah,14,Pages,8,Par ARM Lemohelien.com,672,Paul-Charles DELAPEYRE,25,People,420,PERSONNALITÉS COMORIENNES,130,PHILIPPE DIVAY,82,Politique Nationale,4093,Publication Article,1,Rafik Adili,34,SAID HALIFA,20,Said HILALI,51,Saïd-Abdillah Saïd-Ahmed,46,Salwa Mag,131,Santé et bien-être,765,SOILIHI Ahamada Mlatamou,34,Toufé Maecha,403,Toyb Ahmed,230,Transport Aérien,881,Tribune libre,2502,TV DIRECT,3,Youssouf Ben,63,
ltr
item
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores: Transports aériens : Le gouvernement autorise la reprise des activités d’AB-Aviation
Transports aériens : Le gouvernement autorise la reprise des activités d’AB-Aviation
https://3.bp.blogspot.com/-kX5kAhz7G-Y/WLqzjNjGMnI/AAAAAAACHVg/sj7gGPFyRKwNOSpdEWsBvp28OpHJCQwNgCPcB/s320/image1-767309.JPG
https://3.bp.blogspot.com/-kX5kAhz7G-Y/WLqzjNjGMnI/AAAAAAACHVg/sj7gGPFyRKwNOSpdEWsBvp28OpHJCQwNgCPcB/s72-c/image1-767309.JPG
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores
http://www.habarizacomores.com/2017/03/transports-aeriens-le-gouvernement.html
http://www.habarizacomores.com/
http://www.habarizacomores.com/
http://www.habarizacomores.com/2017/03/transports-aeriens-le-gouvernement.html
true
8268768984551920237
UTF-8
Chargé tous les articles Aucun article trouvé VOIR TOUT Lire la suite Répondre Annuler la réponse Supprimer Par Accueil PAGES ARTICLES Voir tout RECOMMANDÉ POUR VOUS CATÉGORIE ARCHIVE RECHERCHER TOUS LES ARTICLES Aucun article trouvé correspondant à votre recherche Retour à l'Accueil Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre Jan Fév Mar Avr Mai Jun Jul Aoû Sep Oct Nov Déc juste maintenant il y a 1 minute $$1$$ minutes ago Il ya 1 heure $$1$$ hours ago Hier $$1$$ days ago $$1$$ weeks ago il y a plus de 5 semaines Followers Follow Partagez cet article et Cliquez sur le lien que vous avez partagé pour lire la suite ÉTAPE1: Partager. ÉTAPE 2: Cliquez sur le lien que vous avez partagé pour déverrouiller Copier tout le code Sélectionner tout le code Tout le code a été copié dans votre presse-papier Can not copy the codes / texts, please press [CTRL]+[C] (or CMD+C with Mac) to copy