[ads-post]

© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)-
Victime d'un abus de confiance de la part de son employé, suivi d'un escroquerie et détournement de fond, Fahar Mbaé, le patron de la Société MB Service compte déjà des semaines en prison. Placé en détention sans être jugé, son frère dénonce un complot organisé et de complicité entre son ancienne directrice et la justice. 

Entrepreneur, et gérant de trois sociétés depuis 30 ans, Fahar Mbaé croule depuis des semaines dans la prison de Moroni. Victime d'un abus de confiance d'une personne qu'il a mandaté pour suivre un marché gagné par sa société, Fahar Mbaé se trouve aujourd'hui en prise dans le verrou après avoir subi le pire. 

« On avait gagné un projet de canotage de la route devant le FER, je déclaré Madame Saoudat étant directrice du projet. Je fais une procuration à la banque qu'elle posse une signature à la banque. Mais après avoir su que la première tranche de l'argent est versée dans mon compte, elle a falsifié le cachet de notre entreprise, pour aller récupérer l'argent en complicité avec un agent de la banque dont elle était stagiaire durant trois ans », a-t-il raconté Ali Youssouf représentant de la société MB Service.

Il convient d'ajouter que « le pire en est qu'elle a fermé avec son complice de la banque le compte de mon entreprise MB Service, et a déposé une domiciliation au FER pour demander le versement et le transfert de la deuxième tranche du projet à son compte. Et quand le FER a refusé de faire ce transfert, elle a juré qu'elle va prendre cet argent et avec son équipe de la justice, elle va nous en prisonnier. Chose promis, chose due, mon frère est en prison sous les ordres du juge Omar sans jugement ni raison que la volonté de cette dame », a-t-il révélé Ali Youssouf.

Dénonçant que la démarche et les demandes formulés par le procureur juge Omar n'arien avoir avec le dossier, notre interlocuteur précise que « Juge Omar, lui a ordonné de rendre le 8 millions de la deuxième tranche à lui et à la fille pour classer l'affaire sans suite. Ou à défaut rendre la clé de sa voiture 4x4 pour qu'il soit libéré », a-t-il insisté. 

Avec péchés avoués et effets avérés, notamment détournement de fond, falsification de cachet, fermeture de compte de l'entreprise, et demande de transfert d'argent dans son compte, la dame bénéficie la grâce de la justice. « La dame avait promis et juré qu'elle va prendre notre argent et nous mettre en prison car elle a une équipe à la justice. Et effectivement son équipe est composée de juge Omar le procureur qui jusqu'à présent garde le cachet de notre société, le registre de commerce, la patente et nous réclame 6 millions de caution pour donner à la dame pour que notre frère trouve la liberté », a-t-il révélé Ali Youssouf.

Nakidine Hassane
HabarizaComores.com (Habari Za Comores)| أخبار من جزر القمر
© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)
ARTICLES LES PLUS RÉCENTS :
Si vous souhaitez publier un article sur Habarizacomores.com
CLIQUEZ ICI SVP!
HabarizaComores.com est un site d’échanges. Les commentaires doivent être conformes aux règles relatives à la publication de commentaires. En tout cas, on se réserve le droit de supprimer (voire bloquer le compte) tout commentaire qui ne répondrait pas à la charte du site.Merci de votre compréhension !
Charte d'utilisation
Catégorie (s) & Auteur :

Administrateur

{picture#https://lh6.googleusercontent.com/-tt-fPQLpGls/AAAAAAAAAAI/AAAAAAAA-kU/_QmMDncltFE/s120-c/photo.jpg} Administrateur et gestionnaire du site www.habarizacomores.com. {facebook#https://www.facebook.com/hakim.ahamedzoubeiri} {twitter#https://twitter.com/HabarizaComores} {google#https://plus.google.com/+HakimAHAMEDZOUBEIRI} {pinterest#YOUR_SOCIAL_PROFILE_URL} {youtube#https://www.youtube.com/user/mikah01} {instagram#http://www.linkedin.com/pub/hakim-ahamed-zoubeiri/3b/5b3/a32}

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Fourni par Blogger.