[ads-post]

© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)-
UNION DES COMORES
Unité – Solidarité - Développement

Allocution de Son Excellence Monsieur AZALI Assoumani
Président de l’Union des Comores, à l’occasion de l’ouverture du Séminaire Gouvernemental sur le bilan de l’action gouvernementale pour la période intérimaire juin-décembre 2016.

Hôtel Le Cristal, le samedi 08 janvier 2017
Photo d'archives - Investiture du président Azali

 Messieurs les Vice-présidents, 
 Madame et Messieurs les membres du Gouvernement
 Honorable assistance,
Afficher la suite...

Permettez-moi d’entamer mon allocution par mes souhaits de bonne et heureuse année, ainsi que mes vœux de bonne santé, de bonheur familiale, de réussite professionnelle et de prospérité, que je formule pour chacune et chacun d’entre vous et de renouveler mes prières, pour la paix, la sécurité et le progrès à notre pays et à notre peuple, à l’occasion de cette nouvelle année 2017.

 Mesdames et messieurs,

L e séminaire que j’ai le plaisir d’ouvrir aujourd’hui et auquel vous avez bien voulu participer sera consacré, comme le précise son intitulé, au bilan de l’action gouvernementale pour la période intérimaire juin-décembre 2016, afin d’en tirer toutes les leçons, en vue de son amélioration pour atteindre les objectifs que nous nous sommes fixés.

Il s’agira donc d’un côté, de faire le bilan de l’action menée par le Gouvernement, au cours des sept mois écoulés, en vue de mesurer les acquis des activités menées, d’en déterminer l’efficacité mais aussi d’en déceler les dysfonctionnements et prévoir les correctifs à apporter à la démarche engagée.

D’un autre côté, il s’agira, pour tous les participants à ce séminaire, de poser les marques de l’action future de l’équipe gouvernementale, à l’aune des réalisations déjà effectuées, de relever les retards observés et recenser les résultats encore en attente dans tous les domaines et dans chacun des départements ministériels.

Mais pour mieux comprendre et apprécier les acquis de ces 7 derniers mois, encore faut-il se rappeler, en toute objectivité, que nous avons hérité d’une situation pas facile, marquée par une politique confuse, une diplomatie peu dynamique, une crise énergétique sans précédent, avec des taux de délestages qui atteignaient les 80%, des pouvoirs d’achat déplorables, des masses salariales asphyxiantes, une croissance économique d’à peine 1%, une Administration inefficace et un taux de chômage de 40% de la population active.

Au vue de cette situation, nous nous sommes fixé comme objectif, de répondre aux préoccupations de nos concitoyens et de relancer la croissance, en vue de consolider durablement l’unité nationale et la cohésion sociale et améliorer les conditions de vie de la population.

Certes beaucoup de progrès ont été réalisé En sept mois, mais beaucoup reste à faire.

Sur le plan politique :
- nous avons instauré un dialogue politique permanent comme système de gouvernance. Nous Nous avons ainsi formalisé le cadre de concertation avec les Gouverneurs des iles et l’Assemblée de l’Union et certainement avec les partis politiques demain, après l’application de la nouvelle Loi les régissant dès ce mois de janvier.

- Nous avons initié les processus de formalisation de la gestion de la question de Mayotte, notamment avec nos frères du Comité Maoré.

- Nous avons élaboré le plan de réforme des nos représentations diplomatiques et l’état des lieux de la coopération bilatérale et une stratégie de relance de notre diplomatie, notamment en direction de nombreux partenaires ainsi que la relance du Haut Conseil Paritaire avec la France. Nous avons enfin accueilli à Moroni, la Conférence Oman-Afrique qui a connu un franc succès

Sur le plan institutionnel et administratif, 
- nous avons lancé des reformes tous azimut, notamment dans la planification des actions de développement, en particulier le recadrage des projets et programmes de développement. A ce sujet je tiens à remercier nos partenaires pour leur compréhension.

- Nous avons amélioré la gouvernance financière par une amorce du redressement des sociétés d’Etat et des entreprises publiques, le déclenchement du processus d’inspection des contrats signés avec les sociétés étrangères, le lancement d’audits financiers au niveau des administrations et des sociétés d’Etat, et la mise en œuvre des mesures d’assainissement des finances publiques.

- Nous avons lancé d’importantes réformes dans l’Administration publique, notamment par la mise en place de la Commission de révision des cadres organiques et de contrôle des actes administratifs et par des textes de mise en place de nouvelles structures administratives, dont l’Agence Comorienne de Coopération internationale, l’Agence Nationale de Conception et d’Exécution des projets, l’office Nationale de la vanille et l’Agence nationale des Médicaments.
Sur le plan social, de gros efforts ont été consentis par l’Etat pour améliorer le niveau et les conditions de vie des Comoriens :
- Le prix des produits pétroliers ont été réduits de 20%, celui des transports de 34%, celui des produits carné de 10% pendant le ramadan, et le coût du pèlerinage a été réduit de 50%. Je remercie les partenaire qui ont bien voulu nous accompagner.

- Durant ces 7 derniers mois, la régularité des salaires des agents de l’Etat a été maintenue sans appui extérieur.

- L’Université des Comores a été doté d’un plan d’urgence avec la réduction de 36% des frais d’inscription l’Université. A ce jour, un projet de transport scolaire est à l’étude et les travaux de construction de l’Amphithéâtre ont été relancés.

- En ce qui le concerne, l’Hôpital El-maarouf, il a également été doté d’un plan d’urgence pour la gestion des ordures, la réhabilitation des certains domaines, l’alimentation en eau, l’achat de consommable pour les dialyses et la gynécologie et un nouveau Directeur Général a été désigné. De même, les études pour la construction d’un Hôpital sur le même site sont en cours.

- La feuille de route élaborée pour l’Hôpital de Bambao à Anjouan, permettra d’inaugurer cet établissement très prochainement InshaAllah.

- La sécurité des Comoriens a été renforcée avec les reformes initiés dans le système d’octroi des visas, de contrôle des frontières et la lutte contre le terrorisme.

- Une police scientifique a été mise en place

- Un système d’agrément a été instauré pour les chauffeurs de taxis

Sur le plan économique et financier, 
- des actions structurantes et de relance économiques ont été lancées, notamment l’élaboration d’un budget très ambitieux, qui prend en compte pour la première fois, le programme d’Investissement Public, nos communes et nos municipalités.

- La Société Nationale d’Investissement a été doté de statuts et ceux de la Compagnie Nationale Maritime ont été élaborés.

- Divers projets d’investissement sectoriels pour un montant total de plus de 40 milliards, ont été élaborés.

Mais c’est bien évidement le secteur de l’énergie dans notre pays, avec l’acquisition d’une centrale électrique neuve de 27 Mégawatt, d’une valeur de 7 milliard de nos francs, qui marque le plus grand tournant dans l’appui à l’économie et à la vie quotidienne des comoriens.

Ainsi, avec la poursuite du contrat de la centrale à fioul lourd de 18 mégawatt, initiée par nos prédécesseurs, les problèmes d’énergie, récurrents dans notre pays, ne seront bientôt, qu’un mauvais souvenir InchAllah.

Dans d’autres domaines, des protocoles d’accord ont été signés pour la construction d’un nouvel aéroport international et d’un port en eau profonde en Grande-Comore.

L’entretien et la réhabilitation des routes qui constitue une des priorités du Gouvernement, ont été lancés.

D’autres grands projets ont été négociés pour relancer le secteur du tourisme avec la reprise d’anciens et la construction de nouveaux hôtels.

Ainsi, comme vous pouvez le constater, Mesdames et Messieurs, le programme de travail gouvernemental 2017, qui intervient à un peu plus de sept mois du mandat, sera donc un baromètre de l’effort déjà accompli et des initiatives, engagements et mesures à prendre.

Ce séminaire servira donc à la fois de thermomètre pour apprécier le rendement des programmes initiés en 2016 et de boussole pour mieux cadrer les projets et donner une orientation claire à la démarche à entreprendre en 2017, en vue d’atteindre les objectifs de croissance économique et de développement humain que nous sommes fixés et que nous avons promis aux Comoriens.

Ainsi, les enjeux du présent séminaire sont importants car nous devons en une journée, capitaliser les acquis des 7 mois passés et proposer, pour l’année qui commence, des solutions pratiques et efficaces.

Avec le taux de croissance qui est passé d’à peine 1% à plus de 2% en 7 mois, selon des chiffres du FMI, nous pouvons raisonnablement avoir l’ambition d’atteindre un taux de croissance de plus de 4% en 2017.
Nous pourrons alors, avec plus de réussite, lutter contre le chômage, et relancer durablement l’économie nationale.

 Honorable assistance,

Nos concitoyens attendent, aujourd’hui plus qu’hier beaucoup plus du Gouvernement. Ils comprennent mieux les enjeux. Je leur suis très reconnaissant pour cela et je suis fier pour la sagesse et la patience dont ils font preuve.

Toutefois, les performances réalisées en peu de temps par le Gouvernement, ne doivent pas nous inciter à dormir sur nos lauriers. Nous devons faire encore plus et mieux, parce les Comoriennes et les Comoriens nous ont fait confiance et croient fermement que les objectifs peuvent être atteints.

Nous devons donc les rassurer et leur donner raison qu’ils peuvent et doivent nous accompagner et continuer à nous maintenir leur confiance, car nous devons tenir les promesses que nous avons faites. C’est pourquoi, nous devons être très exigeants dans les programmes et les projets en cours et ceux que nous allons retenir pour les rendre réalistes et efficaces.

Je souhaiterais donc, que les échanges de vue qui auront lieu ici, permettent aux membres du Gouvernement de s’approprier, dans la solidarité gouvernementale, les actions et les activités prévues par chaque Ministère.

Mesdames et Messieurs,

Avant de clore mon propos, je voudrais saluer le document de travail élaboré par le Secrétariat Général du Gouvernement, en collaboration avec les Secrétaires généraux des Ministères et le Commissariat Général au Plan.

Ce document en votre possession, que je vous invite à lire attentivement, constitue une bonne base pour nos discussions, et pour l’action du Gouvernement. Il me dispense d’être long dans cette allocution d’ouverture.

Je saisis également cette opportunité, pour saluer la présence parmi nous, des représentants des pays amis, de nos partenaires au développement, et les remercier encore une fois, pour leur accompagnement permanent dans notre processus de développement.

Je remercie également nos opérateurs économiques et de l’ensemble du secteur privé, pour leur présence et je les appelle à nouveau à accompagner l’action ambitieuse du Gouvernement.

Quant à nos frères et sœurs, opérateurs économiques et du secteur privé, je me permets de vous dire que vous constituez le fer de lance de nos projets et que rien ne se fera sans votre accompagnement et votre implication.

Je vous dis, comme a dit l’autre, Yes we can.

Mesdames et Messieurs,

Je conclue donc en vous invitant à respecter le timing afin que nos travaux puissent être dans le temps de cette seule journée, imparti pour ce séminaire, qui devra s’achever cet après-midi. En faisant cela, on commencera par économiser de l’argent car, comme on dit, Time is money.

C’est sur ces mots que souhaites plein succès à nos travaux et que je déclare ouvert le séminaire gouvernemental sur le bilan de l’action gouvernementale pour la période intérimaire juin-décembre 2016.

Je vous remercie
Texte©Beit Salam
© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)
ARTICLES LES PLUS RÉCENTS :
Si vous souhaitez publier un article sur Habarizacomores.com
CLIQUEZ ICI SVP!
HabarizaComores.com est un site d’échanges. Les commentaires doivent être conformes aux règles relatives à la publication de commentaires. En tout cas, on se réserve le droit de supprimer (voire bloquer le compte) tout commentaire qui ne répondrait pas à la charte du site.Merci de votre compréhension !
Charte d'utilisation
Catégorie (s) & Auteur :

Administrateur

{picture#https://lh6.googleusercontent.com/-tt-fPQLpGls/AAAAAAAAAAI/AAAAAAAA-kU/_QmMDncltFE/s120-c/photo.jpg} Administrateur et gestionnaire du site www.habarizacomores.com. {facebook#https://www.facebook.com/hakim.ahamedzoubeiri} {twitter#https://twitter.com/HabarizaComores} {google#https://plus.google.com/+HakimAHAMEDZOUBEIRI} {pinterest#YOUR_SOCIAL_PROFILE_URL} {youtube#https://www.youtube.com/user/mikah01} {instagram#http://www.linkedin.com/pub/hakim-ahamed-zoubeiri/3b/5b3/a32}

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Fourni par Blogger.