[ads-post]

© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)-
Il est regrettable de parler de notre pays comme si rien ni personne ne peut rien; que notre ignorance, notre pauvreté sont une fatalité irrépressible et irréversible. Et pourtant de plus en plus d'événements désespèrent le comorien et extirpent en lui toute trace de patriotisme et de combativité.

Que se passe t-il à Anjouan, mes chers lecteurs? Des conseillers municipaux ont révoqué et enlevé leurs maires conformément à la loi, pour fautes lourdes. Saisi, le gouvernorat ratifia la décision.

Une décision unilatérale du Ministère de l'intérieur replace les maires mis en cause dans leur fonction faisant fi à la décision des conseils municipaux, à la population des Communes et au Gouvernorat de l'île. La Cour Constitutionnelle est saisie. Les faits ne souffrent d'aucune ambiguïté. La démocratie se fragilise d'avantage. Le pays recule de plusieurs années en arrière. Aucun juriste n'ose nous éclairer.

Chacun y va avec ses interprétations; les séparatistes se frottent les mains; les régimes balayés hier par un peuple lassé jubilent et marchent derrière leur successeurs mettant à leur avantage leur moindre faux pas. La solution n'est nullement ailleurs: c'est le peuple, c'est avec le peuple, c'est par le peuple et croyez moi, personne ne peut résister à une volonté d'un peuple qui défend son bien être, son vivre ensemble, ses libertés. La puissance de feu des dictatures, des régimes militaires, la manne financière des monarchies, la cruauté des terroristes ont tous cédé devant la mobilisation d'un peuple conscient de son destin.

Toutes les grandes révolutions avaient comme armée, le peuple hier comme aujourdhui. Le 23 Mai et le 26 Mai 2016, quatre Chefs d'exécutifs sont propulsés au pouvoir suprême par le peuple et ceci en dépit d'un pouvoir ayant déployé son arsenal financier et militaire, malgré des commissions électorales sous télécommande et une Cour Constitutionnelle divisée et hésitante.

Je fais confiance à ce peuple que j'estime averti de la nuisance du séparatisme, du chaos engendré par la mise à mort des libertés et des lois piétinés par les abus du pouvoir. Je prends en témoins la communauté internationale en générale, l'Union Africcaine en particulier. 
Ben Ali Combo
© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)
Si vous souhaitez publier un article sur Habarizacomores.com
CLIQUEZ ICI SVP!
HabarizaComores.com est un site d’échanges. Les commentaires doivent être conformes aux règles relatives à la publication de commentaires. En tout cas, on se réserve le droit de supprimer (voire bloquer le compte) tout commentaire qui ne répondrait pas à la charte du site.Merci de votre compréhension !
Charte d'utilisation
Catégorie (s) & Auteur :

Administrateur

{picture#https://lh6.googleusercontent.com/-tt-fPQLpGls/AAAAAAAAAAI/AAAAAAAA-kU/_QmMDncltFE/s120-c/photo.jpg} Administrateur et gestionnaire du site www.habarizacomores.com. {facebook#https://www.facebook.com/hakim.ahamedzoubeiri} {twitter#https://twitter.com/HabarizaComores} {google#https://plus.google.com/+HakimAHAMEDZOUBEIRI} {pinterest#YOUR_SOCIAL_PROFILE_URL} {youtube#https://www.youtube.com/user/mikah01} {instagram#http://www.linkedin.com/pub/hakim-ahamed-zoubeiri/3b/5b3/a32}

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Fourni par Blogger.