[ads-post]

© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)-
Le monde des affaires présente ses voeux au chef de l'Etat 

Le secteur privé dans son ensemble et sa diversité, à sa tête, le Président de l'Union des Chambres de Commerce et d'Agriculture Monsieur Ahmed Bazi, a présenté ses vœux de santé, de bonheur et de réussite pour le nouvel an 2017 au Chef de l'Etat, à sa famille et ses collaborateurs.
Afficher la suite...

D'entrée Monsieur Bazi, a profité de l'occasion pour rendre un grand hommage à l'un des leurs, un homme d'affaires de renom Monsieur Soilihi Keldi qui vient de décéder ce lundi. 

Il s'est réjoui de la stabilité politique et de l'alternance démocratique que connait le pays depuis plus de 15 ans. 

L'homme d'affaires a indiqué au Président de la République que sa réélection à la tête de l'Etat le mois de mai dernier suscite beaucoup d'espoir et les attentes sont nombreuses. « Nous tenons à vous exprimer notre reconnaissance devant votre engagement pour une plus grande implication du secteur privé dans le développement socio-économique» a déclaré Monsieur Bazi. 

Le secteur privé dit avoir foi à la volonté du Chef de l'Etat de mettre en place des mesures attractives pour les investissements directs étrangers et les politiques incitatives de nature à promouvoir le secteur privé national mais aussi à faciliter l'émergence de jeunes entrepreneurs. 

Le Président Ahmed Bazi, au nom de l'ensemble des opérateurs économiques du pays, a salué « les efforts consentis pour appuyer fortement le secteur énergétique par l'acquisition de nouveaux groupes et le maintien de l'appui financier à la MA-MWE. « La résolution de la question de l'énergie est un pas important que le pays va franchir et amorcera à coup sûr les investissements » a-t-il rassuré. 

Monsieur Bazi a appelé le Chef de l'Etat à « mettre en place un dispositif d'appui à l'entreprenariat, à travers une loi-cadre, qui comprendrait un programme de réformes structurelles permettant de servir d'accompagnement fiscal dont la gestion sera participative et inclusive ».

Les acteurs économiques du pays saluent l'ambition affichée du Président Azali de faire des Comores un pays émergent. Ils ont rassuré le Chef de l'Etat de leur entière disponibilité à l'accompagner pour y parvenir. 

Les opérateurs économiques du pays appellent à un débat pour des réformes profondes du secteur privé.

De son coté, le Président Azali Assoumani, à son tour, a souhaité ses meilleurs vœux de bonheur, de prospérité et de santé de la nouvelle année 2017 à l'ensemble des opérateurs économiques du pays et à leurs familles. 

Le Chef de l'Etat s'est dit convaincu que le libéralisme est la voie la plus salutaire pour développer les Comores « Vous savez aussi bien que moi que notre administration publique est dans une situation d'overdose par rapport à son effectif et surtout à la masse salariale. Il est évident que la solution est ailleurs ». Le Président Azali Assoumani faisait allusion au secteur privé qui doit, selon lui, « prendre le relais pour une véritable lutte contre le chômage ». Sur ce même point le Président précise que « Bien Evidemment, il est vital, que l'Etat construise les bases nécessaires, les conditions adéquates et les réformes suffisantes pour la création d'emplois. Mais le travail c'est à vous de le faire ». 

Le patron de Beit Salam demeure conscient que l'énergie est la base de nombreux problèmes dans la vie de tous les jours des opérateurs économiques. Et il leur a promis de mettre fin au manque d'électricité très bientôt. « A l'aube de cette année nouvelle, permettez-moi, avec la modestie nécessaire de vous annoncer que bientôt ces problèmes d'énergie qui minent l'activité économique depuis plus d'une décennie, ne seront que de l'histoire ancienne » a-t-il rassuré. Pour rappel, le gouvernement a payé sur fonds propres de nouveaux groupes électrogènes qui fourniront 25 mégawatt afin de résoudre le problème de l'énergie dans l'ensemble du pays. 

Le Chef de l'Etat dit également être conscient qu'il faut engager un dialogue responsable afin de réfléchir à une vraie politique incitative et à prendre des mesures d'accompagnement adaptées à la réalité du pays afin de mieux relancer le secteur privé. « Lors de ma première rencontre avec les institutions financières, j'avais parlé de l'organisation des assises du secteur privé national. Et j'avais demandé au secteur bancaire une implication plus forte encore dans le développement économique de ce pays et de considérer l'Etat comorien comme un client » a indiqué Azali Assoumani. Et lui de confirmer que déjà une banque de la place (B F C) a répondu favorablement à cette doléance.

Le Président Azali demeure convaincu que « l'Université des Comores doit jouer un rôle important, en formant les entrepreneurs de demain, ainsi assurer l'avenir du secteur privé». « D'ores et déjà les consignes ont été données au ministère de l'Education Nationale pour que des filières principalement destinées à la création d'entreprises et à l'entreprenariat soient proposées le plus rapidement possible à l'Université » a déclaré le Président de la République.

Le Chef de l'Etat a, à plusieurs reprises, rassuré les opérateurs économiques du pays de sa détermination à promouvoir le secteur privé dans le pays afin de mieux lutter contre le chômage et la pauvreté. « Durant mes déplacements à l'étranger, je ne cesse de répéter au monde de l'entreprise de venir investir aux Comores car le moment est venu, d'abord parce que l'amélioration du climat des affaires est bien visible si l'on croit le classement du doing business, en suite parce que la reprise est bien là » a-t-il déclaré. Dans la foulée, le Président Azali Assoumani s'est réjoui de l'augmentation de la croissance qui passe, en 7 mois, de 1 à 2% selon les chiffres du FMI.

Le patron de Beit Salam a déclaré en guise de conclusion qu'après l'énergie, lui et son gouvernement s'attaqueront aux problèmes « des transports, aussi bien routier, aérien que maritime ». Il a indiqué que « d'ores et déjà des études sont en cours pour que l'année 2017 soit celle de ces chantiers ».

Pour finir, le Président Azali Assoumani n'a pas manqué de manifester sa volonté et sa détermination à faire des Comores, un pays émergent. Et il demande le soutien et l'accompagnement des opérateurs économiques du pays pour gagner ce pari.

©Beit Salam
HabarizaComores.com (Habari Za Comores)| أخبار من جزر القمر
© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)
Si vous souhaitez publier un article sur Habarizacomores.com
CLIQUEZ ICI SVP!
HabarizaComores.com est un site d’échanges. Les commentaires doivent être conformes aux règles relatives à la publication de commentaires. En tout cas, on se réserve le droit de supprimer (voire bloquer le compte) tout commentaire qui ne répondrait pas à la charte du site.Merci de votre compréhension !
Charte d'utilisation
Catégorie (s) & Auteur :

Administrateur

{picture#https://lh6.googleusercontent.com/-tt-fPQLpGls/AAAAAAAAAAI/AAAAAAAA-kU/_QmMDncltFE/s120-c/photo.jpg} Administrateur et gestionnaire du site www.habarizacomores.com. {facebook#https://www.facebook.com/hakim.ahamedzoubeiri} {twitter#https://twitter.com/HabarizaComores} {google#https://plus.google.com/+HakimAHAMEDZOUBEIRI} {pinterest#YOUR_SOCIAL_PROFILE_URL} {youtube#https://www.youtube.com/user/mikah01} {instagram#http://www.linkedin.com/pub/hakim-ahamed-zoubeiri/3b/5b3/a32}

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Fourni par Blogger.