[ads-post]

© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)- Les « F.F » du président Azali : Fini la mendicité, Fini l'assistanat !

Nous avons lancé la mise en œuvre du programme longuement réfléchi et planifié, que nous avons promis aux comoriennes et aux comoriens.

• Fini la mendicité et l'assistanat pour payer les fonctionnaires comoriens : « pendant 7 mois, nous avons assuré le paiement régulier des salaires des Agents de l’Etat, sans artifice, ni aide financière extérieure »

• Fini l’ambiguïté de la coopération au développement.

 Les investisseurs pour construire des écoles coraniques, c’est terminé.

 Les programmes de développement préétablis par la Banque mondiale et le FMI, c’est terminé : « Nous avons opté pour une diplomatie active, basée sur le développement économique, avec des pays qui doivent être des modèles des Comores, y compris parmi nos voisins et nos partenaires traditionnels. Ainsi, le dialogue et la concertation, restent les mots-clés, du partenariat gagnant-gagnant, utile, efficace, qui répond aux nombreuses attentes de la population comorienne »

Bilan des 7 mois : Actions et réformes structurelles

Pour les actions réalisées pendant ces 7 mois, le président a cité parmi autres, la baisse du prix d'inscription à l’université, le confort du pèlerinage 2016 qui reste sa fierté n°1 « de toutes les actions menées ces six derniers mois, c’est celle qui nous touche le plus, car elle englobe à la fois le temporel, le spirituel et les efforts colossaux qui ont été déployés pour ce pèlerinage ». Bravo à notre ami Abdoulfatah Said Mohamed.

Afficher la suite...
Le président a cité aussi, le paiement régulier des salaires « pendant 7 mois, nous avons assuré le paiement régulier des salaires des Agents de l’Etat, sans artifice, ni aide financière extérieure.» Il a évoqué aussi la nouvelle centrale électrique de la société Caterpillar « la création de la centrale électrique des Comores est faite avec des fonds propres ».

Dans son discours à l’occasion de la nouvelle année 2017, le président Azali n’a pas manqué de rappeler la solidité de nos institutions qui ont résisté à une voie aventureuse qui a failli faire plonger le pays dans une crise institutionnelle. Ici il fait référence à la campagne électorale, notamment le 3ème tour dans les 13 bureaux de votes à Anjouan « notre jeune démocratie et ses institutions, ont été mises à rudes épreuve et ont subi un test grandeur nature ».

Le président Azali a demandé aux comoriens d’accompagner les Réformes structurelles, engagées au niveau de l’Administration Publique, pour sa compétitivité et son efficacité, notamment au niveau des douanes comoriennes, des services des impôts, de l’Education Nationale, de la Justice, entre autres réformes. Le colonel n’a pas oublié de rappeler que ces reformes font partie intégrante de sa politique générale pour redresser le pays et le ramener dans les rangs des pays émergeants. Il a donc appelé à soutenir « ces réformes longuement réfléchi et planifié, que nous avons promis aux comoriennes et aux comoriens pendant la campagne ».

La photographie anticipée du quinquennat Azali

À l’aube de cette nouvelle année 2017, le président a réitéré son appel pressant aux forces vives du pays, pour rendre réel son souhait de faire les Comores un pays émergent. Il appelle à une mobilisation générale pour que tous ensemble nous puissions capitaliser toutes les ressources dont dispose le pays. En avant vers la dynamique d’un pays émergent : « L’union des Comores est notre pays à tous. Chacun de nous y est investi d’une mission » Disait Azali avant de faire appel à la coalition qui a fait de lui président à se mobiliser encore d’avantage : « l’alliance de la victoire qui a été salutaire au moment où notre pays risquait de basculer dans le chaos, à se mobiliser encore plus fortement ».

Pour faire les Comores un pays émergent : Les mesures pour y arriver !

 Pour arriver à faire les Comores un pays émergent, Azali ne souhaite pas rompre avec la coalition qui a fait de lui président. Au contraire, il souhaite élargir vers tous ceux qui se reconnaissent dans sa politique. C’est ainsi qu’il a félicité sous forme de reconnaissance l’ensemble des Députés de l’assemblée nationale qui ont adopté à l’unanimité la loi de finances 2017.

 Pour arriver à faire les Comores un pays émergent, le Président de la république a plaidé à son tour (après la plaidoirie du Ministre Cheihane à l'Assemblée nationale pour obtenir l'adoption de la loi de finances 2017), pour que le peuple comorien soutient l'action qu'il mène en faveur du développement, notamment les mesures et les réformes engagées au niveau de l’Administration Publique : « Je vous demande de la manière la plus humble et la plus sincère d’accepter de soutenir l’action que nous menons pour le développement dont notre pays a besoin et accompagner les mesures et les réformes engagées au niveau de l’Administration Publique, pour sa compétitivité et son efficacité, notamment au niveau des douanes comoriennes, des services des impôts, de l’Education Nationale, de la Justice, entre autres réformes ».

 Pour arriver à faire les Comores un pays émergent, Le président Azali Assoumani mise sur l'enseignement. Baisser le prix d’inscription à l’université et rendre cette institution accessible pour tous les enfants comoriens. Le but affiché dans le Discours présidentiel est de crédibiliser l’université des Comores (UDC) dans la région et dans le continent. Cette démarche constitue le signal fort du président Azali, qui consiste à faire la jeunesse comorienne, le moteur de la ‘’Révolution Azali’’.

En fin, dans ce discours à l’occasion de la nouvelle année 2017, le président Azali se dit convaincu que c'est aussi l’aube d’une Révolution moderne, des mœurs et des mentalités aux Comores : « J’ai l’intime conviction, que nous sommes à l’aube d’une révolution de la modernité, d’une révolution des mœurs et des mentalités. Pour que nous soyons un pays moderne, il n’y a pas mille chemins. Nous devons sortir des archaïsmes du passé sans pour autant violer notre identité et ce qui fait notre fierté d’être comorien ! ». Vivement la révolution Azali !
Mrimdu
© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)
ARTICLES LES PLUS RÉCENTS :
Si vous souhaitez publier un article sur Habarizacomores.com
CLIQUEZ ICI SVP!
HabarizaComores.com est un site d’échanges. Les commentaires doivent être conformes aux règles relatives à la publication de commentaires. En tout cas, on se réserve le droit de supprimer (voire bloquer le compte) tout commentaire qui ne répondrait pas à la charte du site.Merci de votre compréhension !
Charte d'utilisation
Catégorie (s) & Auteur :

Administrateur

{picture#https://lh6.googleusercontent.com/-tt-fPQLpGls/AAAAAAAAAAI/AAAAAAAA-kU/_QmMDncltFE/s120-c/photo.jpg} Administrateur et gestionnaire du site www.habarizacomores.com. {facebook#https://www.facebook.com/hakim.ahamedzoubeiri} {twitter#https://twitter.com/HabarizaComores} {google#https://plus.google.com/+HakimAHAMEDZOUBEIRI} {pinterest#YOUR_SOCIAL_PROFILE_URL} {youtube#https://www.youtube.com/user/mikah01} {instagram#http://www.linkedin.com/pub/hakim-ahamed-zoubeiri/3b/5b3/a32}

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Fourni par Blogger.