En filigrane, le Discours -bilan du Président Azali : 2017, l’aube d’une Révolution aux Comores (la révolution Azali)

Les « F.F » du président Azali : Fini la mendicité, Fini l'assistanat ! Nous avons lancé la mise en œuvre du programme longuement réfl...

Les « F.F » du président Azali : Fini la mendicité, Fini l'assistanat !

Nous avons lancé la mise en œuvre du programme longuement réfléchi et planifié, que nous avons promis aux comoriennes et aux comoriens.

• Fini la mendicité et l'assistanat pour payer les fonctionnaires comoriens : « pendant 7 mois, nous avons assuré le paiement régulier des salaires des Agents de l’Etat, sans artifice, ni aide financière extérieure »

• Fini l’ambiguïté de la coopération au développement.

 Les investisseurs pour construire des écoles coraniques, c’est terminé.

 Les programmes de développement préétablis par la Banque mondiale et le FMI, c’est terminé : « Nous avons opté pour une diplomatie active, basée sur le développement économique, avec des pays qui doivent être des modèles des Comores, y compris parmi nos voisins et nos partenaires traditionnels. Ainsi, le dialogue et la concertation, restent les mots-clés, du partenariat gagnant-gagnant, utile, efficace, qui répond aux nombreuses attentes de la population comorienne »

Bilan des 7 mois : Actions et réformes structurelles

Pour les actions réalisées pendant ces 7 mois, le président a cité parmi autres, la baisse du prix d'inscription à l’université, le confort du pèlerinage 2016 qui reste sa fierté n°1 « de toutes les actions menées ces six derniers mois, c’est celle qui nous touche le plus, car elle englobe à la fois le temporel, le spirituel et les efforts colossaux qui ont été déployés pour ce pèlerinage ». Bravo à notre ami Abdoulfatah Said Mohamed.

Afficher la suite...
Le président a cité aussi, le paiement régulier des salaires « pendant 7 mois, nous avons assuré le paiement régulier des salaires des Agents de l’Etat, sans artifice, ni aide financière extérieure.» Il a évoqué aussi la nouvelle centrale électrique de la société Caterpillar « la création de la centrale électrique des Comores est faite avec des fonds propres ».

Dans son discours à l’occasion de la nouvelle année 2017, le président Azali n’a pas manqué de rappeler la solidité de nos institutions qui ont résisté à une voie aventureuse qui a failli faire plonger le pays dans une crise institutionnelle. Ici il fait référence à la campagne électorale, notamment le 3ème tour dans les 13 bureaux de votes à Anjouan « notre jeune démocratie et ses institutions, ont été mises à rudes épreuve et ont subi un test grandeur nature ».

Le président Azali a demandé aux comoriens d’accompagner les Réformes structurelles, engagées au niveau de l’Administration Publique, pour sa compétitivité et son efficacité, notamment au niveau des douanes comoriennes, des services des impôts, de l’Education Nationale, de la Justice, entre autres réformes. Le colonel n’a pas oublié de rappeler que ces reformes font partie intégrante de sa politique générale pour redresser le pays et le ramener dans les rangs des pays émergeants. Il a donc appelé à soutenir « ces réformes longuement réfléchi et planifié, que nous avons promis aux comoriennes et aux comoriens pendant la campagne ».

La photographie anticipée du quinquennat Azali

À l’aube de cette nouvelle année 2017, le président a réitéré son appel pressant aux forces vives du pays, pour rendre réel son souhait de faire les Comores un pays émergent. Il appelle à une mobilisation générale pour que tous ensemble nous puissions capitaliser toutes les ressources dont dispose le pays. En avant vers la dynamique d’un pays émergent : « L’union des Comores est notre pays à tous. Chacun de nous y est investi d’une mission » Disait Azali avant de faire appel à la coalition qui a fait de lui président à se mobiliser encore d’avantage : « l’alliance de la victoire qui a été salutaire au moment où notre pays risquait de basculer dans le chaos, à se mobiliser encore plus fortement ».

Pour faire les Comores un pays émergent : Les mesures pour y arriver !

 Pour arriver à faire les Comores un pays émergent, Azali ne souhaite pas rompre avec la coalition qui a fait de lui président. Au contraire, il souhaite élargir vers tous ceux qui se reconnaissent dans sa politique. C’est ainsi qu’il a félicité sous forme de reconnaissance l’ensemble des Députés de l’assemblée nationale qui ont adopté à l’unanimité la loi de finances 2017.

 Pour arriver à faire les Comores un pays émergent, le Président de la république a plaidé à son tour (après la plaidoirie du Ministre Cheihane à l'Assemblée nationale pour obtenir l'adoption de la loi de finances 2017), pour que le peuple comorien soutient l'action qu'il mène en faveur du développement, notamment les mesures et les réformes engagées au niveau de l’Administration Publique : « Je vous demande de la manière la plus humble et la plus sincère d’accepter de soutenir l’action que nous menons pour le développement dont notre pays a besoin et accompagner les mesures et les réformes engagées au niveau de l’Administration Publique, pour sa compétitivité et son efficacité, notamment au niveau des douanes comoriennes, des services des impôts, de l’Education Nationale, de la Justice, entre autres réformes ».

 Pour arriver à faire les Comores un pays émergent, Le président Azali Assoumani mise sur l'enseignement. Baisser le prix d’inscription à l’université et rendre cette institution accessible pour tous les enfants comoriens. Le but affiché dans le Discours présidentiel est de crédibiliser l’université des Comores (UDC) dans la région et dans le continent. Cette démarche constitue le signal fort du président Azali, qui consiste à faire la jeunesse comorienne, le moteur de la ‘’Révolution Azali’’.

En fin, dans ce discours à l’occasion de la nouvelle année 2017, le président Azali se dit convaincu que c'est aussi l’aube d’une Révolution moderne, des mœurs et des mentalités aux Comores : « J’ai l’intime conviction, que nous sommes à l’aube d’une révolution de la modernité, d’une révolution des mœurs et des mentalités. Pour que nous soyons un pays moderne, il n’y a pas mille chemins. Nous devons sortir des archaïsmes du passé sans pour autant violer notre identité et ce qui fait notre fierté d’être comorien ! ». Vivement la révolution Azali !
Mrimdu
Nom

A la Une,352,Abdillah Saandi Kemba,89,Abdou Ada Musbahou,55,Abdou Elwahab Msa Bacar,30,Abdoul Anziz Said Attoumane,15,Abdoulatuf Bacar,41,Abdourahamane Cheikh Ali,13,Aboubacar Ben SAID SALIM,38,Actualité Sportive,1455,Adinani Toahert Ahamada,28,Afrique,1397,AHMED Bourhane,228,Akram Said Mohamed,55,Ali Mmadi,153,Ali Moindjié,47,Anli Yachourtu,53,Assaf Mohamed Sahali,28,Ben Ali Combo,367,Biographie,1,Chacha Mohamed,43,COMMUNIQUE (APO),57,Comores - diaspora,634,Comores Développement,88,ComoresDroit,369,COMORESplus,63,Cookies,1,Culture et Société,4936,Daoud Halifa,106,Darchari MIKIDACHE,193,Dhoul-karnayne Abdouroihamane,12,Dini NASSUR,79,Djounaid Djoubeir,73,Economie et Finance,995,Élections 2016,370,Est africain - Océan Indien,2729,EVENEMENTS,49,Farid Mnebhi,339,France,1373,Hadji Anouar,13,Hakim Mmadi Malik,31,Hamadi Abdou,412,High Tech,781,Ibrahim Abdou Said,1,Idriss Mohamed Chanfi,210,IMAM Abdillah,16,Infos légales,1,Irchad Abdallah,25,Journal Officiel,292,Kamal Abdallah,89,Lettre de Motivation,158,M. Soidrouddyne Hassane,72,Mayotte,1942,MBAE Ahmed Chabdine,11,Mohamed Abdou Hassani,396,Mohamed IBRAHIM MIHIDJAY,96,Mohamed Inoussa,33,Mohamed Soighir,24,Monde,1502,Moudjahidi Abdoulbastoi,25,Nakib Ali Mhoumadi,16,Nakidine Hassane,457,Nassuf Ahmed Abdou,22,Nassurdine Ali Mhoumadi,67,Offres d'emploi,138,Omar Ibn Abdillah,14,Pages,8,Par ARM Lemohelien.com,672,Paul-Charles DELAPEYRE,25,People,420,PERSONNALITÉS COMORIENNES,129,PHILIPPE DIVAY,82,Politique Nationale,3957,Publication Article,1,Rafik Adili,32,SAID HALIFA,20,Said HILALI,47,Saïd-Abdillah Saïd-Ahmed,46,Salwa Mag,122,Santé et bien-être,768,SOILIHI Ahamada Mlatamou,34,Toufé Maecha,387,Toyb Ahmed,218,Transport Aérien,872,Tribune libre,2394,TV DIRECT,3,Youssouf Ben,62,
ltr
item
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores: En filigrane, le Discours -bilan du Président Azali : 2017, l’aube d’une Révolution aux Comores (la révolution Azali)
En filigrane, le Discours -bilan du Président Azali : 2017, l’aube d’une Révolution aux Comores (la révolution Azali)
https://1.bp.blogspot.com/-RGNrGDbaHeQ/WGrXQciw5WI/AAAAAAACDzY/KgsYHo7RA9AyQGUc1XRoUzQzIIGPDlzrACKgB/s320/IMG_0576.JPG
https://1.bp.blogspot.com/-RGNrGDbaHeQ/WGrXQciw5WI/AAAAAAACDzY/KgsYHo7RA9AyQGUc1XRoUzQzIIGPDlzrACKgB/s72-c/IMG_0576.JPG
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores
http://www.habarizacomores.com/2017/01/en-filigrane-le-discours-bilan-du.html
http://www.habarizacomores.com/
http://www.habarizacomores.com/
http://www.habarizacomores.com/2017/01/en-filigrane-le-discours-bilan-du.html
true
8268768984551920237
UTF-8
Chargé tous les articles Aucun article trouvé VOIR TOUT Lire la suite Répondre Annuler la réponse Effacer Par Accueil PAGES ARTICLES Voir tout RECOMMANDÉ POUR VOUS CATÉGORIE ARCHIVES CHERCHER TOUS LES ARTICLES Aucun article trouvé avec votre recherche Retour à l'Accueil Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre Jan Fév Mar Avr Mai Juin Jui Aou Sep Oct Nov Déc juste maintenant Il y a 1 minute $$1$$ minutes ago Il ya 1 heure $$1$$ hours ago Hier $$1$$ days ago $$1$$ weeks ago Il y a plus de 5 semaines Followers Suivre CE CONTENU PREMIUM EST VERROUILLÉ ÉTAPE 1: Partager. ÉTAPE 2: Cliquez sur le lien que vous avez partagé pour déverrouiller THIS PREMIUM CONTENT IS LOCKED STEP 1: Share. STEP 2: Click the link you shared to unlock Copy All Code Select All Code All codes were copied to your clipboard Can not copy the codes / texts, please press [CTRL]+[C] (or CMD+C with Mac) to copy