[ads-post]

© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)-
La constitution du pays ressemble à une aventure ambiguë dans laquelle les héros sont assassinés par leur père biologique. C'est malheureusement une réalité compte tenu des rapports entretenus entre les gouverneurs des îles et le Président de l'Union. 

A Anjouan, les injustices, les abus de pouvoirs, l'arrogance des Ministres et autres membres de la superstructure sont tels que l'on pourrait s'attendre à un limogeage du gouverneur.

SALAMI doit rapidement réagir avant que les forces obscures et séparatistes ne trouvent l'occasion de réveiller les vieux démons.

J'imagine que lui aussi est pris en otage par une partie des siens lui recommandant de faire comme les autres: piller, corrompre comme l'on fait tous les autres, notamment ses prédécesseurs.

Je fais confiance à l'intégrité de ce jeune médecin qui a fait ses preuves dans la reconnaissance, la gratitude et l'humilité.

S'il pouvait m'entendre, je lui dirai de chercher un appui total de sa population par une communication responsable et des actions en leur faveur.

J'appelle son Chef de Cabinet à plus de créativités, mais surtout de complicité avec le Chef de l'exécutif. Vous ne pouvez pas vous dissocier et vous avez tout à y perdre au moment où vous devez être unis dans la lutte pour vos droits, pour la défense de la Constitution et contre la machine mise en marche pour déstabiliser le pays, briser l'élan du Chef de votre parti. Le seul parti qui a survit après son mandat. L'UDPC est mort le soir de sa défaite, le CRC renaît difficilement de ses cendres après la victoire d'AZALI.

Dans l'histoire récente du pays et surtout après le Président Abdallah fin novembre 1989, seul le parti JUWA a résisté aux assauts d'IKILILOU et continue de résister contre un CRC qui veut gouverner seul malgré une victoire rendue possible par Anjouan de SALAMI.

J'appelle les têtes pensantes d'Anjouan de l'intérieur comme de l'extérieur, tous les comoriens de se mobiliser pour que prennent fin ces conflits de compétences inventées car ils n'ont pas droit d'être.

J'appelle enfin les donateurs du pays à diriger leur aide aux communautés au lieu d'en faire des cadeaux empoisonnés à des autorités qui s'en servent pour mieux exploiter le peuple et creuser les écarts d'inégalité.

BEN ALI
© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)
ARTICLES LES PLUS RÉCENTS :
Si vous souhaitez publier un article sur Habarizacomores.com
CLIQUEZ ICI SVP!
HabarizaComores.com est un site d’échanges. Les commentaires doivent être conformes aux règles relatives à la publication de commentaires. En tout cas, on se réserve le droit de supprimer (voire bloquer le compte) tout commentaire qui ne répondrait pas à la charte du site.Merci de votre compréhension !
Charte d'utilisation
Catégorie (s) & Auteur :

Administrateur

{picture#https://lh6.googleusercontent.com/-tt-fPQLpGls/AAAAAAAAAAI/AAAAAAAA-kU/_QmMDncltFE/s120-c/photo.jpg} Administrateur et gestionnaire du site www.habarizacomores.com. {facebook#https://www.facebook.com/hakim.ahamedzoubeiri} {twitter#https://twitter.com/HabarizaComores} {google#https://plus.google.com/+HakimAHAMEDZOUBEIRI} {pinterest#YOUR_SOCIAL_PROFILE_URL} {youtube#https://www.youtube.com/user/mikah01} {instagram#http://www.linkedin.com/pub/hakim-ahamed-zoubeiri/3b/5b3/a32}

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Fourni par Blogger.