[ads-post]

© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)-
À la demande de beaucoup des e-mails et messages que je reçoive me sollicitant d’intervenir sur la question de Mayotte, j’écris cet article. Toutefois, je suis désolé pour toute personne qui voit en moi un vrai patriote dont selon cette personne je prendrais la défense des Comores sur cette question de Mayotte. En effet, je sais que beaucoup attendent de moi de plaider la cause comorienne selon laquelle Mayotte est comorienne, ce qui n’est pas faut d’ailleurs. 

Mais avant de dire quoi que ce soit, sachez que j’ai plaidé la cause comorienne et je continue à plaider cette cause. Dans mes conférences, que je sois invité comme conférencier ou simple participant, j’ai toujours parlé de la question de Mayotte. Ma dernière conférence si non Vidéoconférence était le 02/12/2016 dont un group des Panafricains (Pr. Boubacar Barry, Mme Rokheya Daba Fall, et moi) a tenu une conférence dont de l’autre coté, aux États-Unis pour être exacte, il y avait un group des chercheurs mené par le plus grand philosophe de renommé international, classé un des 50 penseurs les plus influents dans le monde, Professeur Souleymane Bachire Diagne. Pendant mon intervention, j’ai rappelé à l’assistance cette question de l’Ile de Mayotte que les Comores réclament depuis déjà plus de 40 ans. 

Certes, je suis convaincu que Mayotte est comorienne, d’ailleurs tout le monde l’est, même les Français. Et je me battrais pour que cette Ile rejoigne ses Iles sœurs. Mais, j’ai droit de poser la question selon laquelle : est-ce que les Comoriens souhaitent vraiment le retour de Mayotte?

Certes, l’Ile de Mayotte appartient aux Comoriens car ceux qui y vivent sont des Comoriens.

Certes, les Mahorais partagent tout avec leurs frères comoriens, je veux dire par là, la langue, la religion, culture et j’en passe.

Certes, l’Ile de Mayotte se trouve à des Milliers des kilomètres de la France et à quelques mètres de ses Iles sœurs.

Certes ….
Certes ….
Certes ….

Mais, pour de vrai, est-ce que les Comoriens veulent le retour de Mayotte?

Je me pose la question car si on fait un petit flash-back pour voir l’historicité de cette question de Mayotte on voit le contraire. 

En effet, à l’accession de l’indépendance des Comores, les autorités comoriennes se sont foutues de nous. Car, pour moi quand vous réclamez une chose qui vous appartienne et que l’on vous donne une partie, on ne baisse pas les armes. Alors que c’était le cas de la part de nos autorités. 

Certainement, je ne veux pas être long en essayant de rappeler l’histoire que tout le monde connaisse. Mais tout d’abords, l’organisation du référendum - qui demandait aux comoriens s’ils voulaient leur indépendance - n’était pas légitime. Mais Comme nos autorités n’étaient pas dignes de ce nom, ils ont laissé faire. 

Deuxième erreur s’est produite après le référendum. En fait, si nous avions des vraies autorités, des hommes courageux, des vrais patriotes, les voix des Comoriens devraient être considérées dans l’ensemble. En effet, comment 95% de oui peuvent être ignoré? Mais passifs et impuissants qu’ils étaient, ils ont laissé à la France le choix de décider le sort des Comoriens. 

Alors, je conclue cette partie en disant que Mayotte a été abandonnée par nos autorités des années 1970s. 

Sur ce, je rebondis aux années 2000s pour parler des premiers bavures de son excellence Mr. Le Soldat (je parle de son premier mandat). En effet, je suis complètement étonné de voir le mal que le président Azali se donne pour cette question de Mayotte alors qu’il a lui-même retiré cette question de l’Ile comorienne de Mayotte à l’ordre du jour des travaux des l’Assemblée Générale de Nations Unies. En effet, en 2005, la bande à Azali Assoumani, Mr. Bolero et Aboudou Soefou avait écrit une lettre adressée au Secrétaire des Nations Unies pour lui dire que :

« Les avancées enregistrées laissent présager de bonnes perspectives en matière de recherche de solutions répondant aux aspirations de l'ensemble de la population de l'Archipel des Comores leur garantissant ainsi la paix et la stabilité et préservant les intérêts respectifs de nos deux États.

C'est pourquoi au nom du gouvernement comorien, j'ai choisi de vous demander le retrait de la question de l'île comorienne de Mayotte à l'ordre du jour des travaux de l'Assemblée Générale des Nations Unies. » (lisez la lettre ici : ONU: Retrait de la question de l'île comorienne de Mayotte par le régime d'Azali)

Alors, aujourd’hui on se demande pourquoi abandonner Mayotte hier et la vouloir aujourd’hui? Mais tout le monde sait très bien qu’en 2005 son excellence Mr. Le Soldat avait négocié avec la France pour le retrait de cette question qui embarrassait les défenseurs de Droit de l’homme à l’ONU. Encore une fois, on se demande, pourquoi reprendre cette question aujourd’hui? Est-ce que le Soldat se sent trahit par les Français? Je veux dire par là, est-ce que les Français n’ont pas respecté ce qu’ils ont promis au Soldat?

Mr. Le Soldat doit répondre à ces questions s’il veut qu’on lui croie sur sa bonne volonté de récupérer Mayotte. Sachez que depuis 2005, cette question n’est pas discutée par l’ONU. Tout ça pour dire, encore une fois, les Comoriens ont abandonné Mayotte. 

En outre, je pose la question à savoir, quand est-ce que Mayotte est Comorienne ? Si nous savons que des centaines des Comoriens traversent dangereusement les eaux pour rejoindre Mayotte. Oui, on se met des œillères pour dire qu’ils vont visiter leur parents, fils etc. mais nous savons tous qu’ils sont à la recherchent d’une vie meilleurs. Alors, Mayotte est Comorienne sachant que si c’était le cas, ces personnes n’auront pas d’endroit où y aller. Et si les gouvernements comoriens souhaitent le retour de Mayotte, qu’en pense la population comorienne ? Quand je parle de la population, ce n’est pas de la Diasporas qu’il s’agit mais de ceux qui sont sur le terrain qui vit la misère comorienne. 

Je crois que son excellence me pardonnera si le nom de Mr. Le Soldat lui choque mais je le dis par ironie car, non seulement qu’il est soldat mais je trouve qu’il trahisse parfois son sang de Soldat. En effet, dès son premier mandant le Colonel Azali a trahi son sang de Soldat car, il est trop docile et mou envers nos oppresseurs. Je ne m’attendais pas qu’il soit dictateur comme tous les soldats qui ont gouverné leurs pays mais au moins qu’il soit décisionnaire et un exécutant. 

La question de Mayotte n’est pas à négocier car on ne négocie pas avec celui qui vous a volé. La tente paternelle de TUPAC et activiste du mouvement Black Panther Party nous rappelle :
«Personne dans le monde, personne dans l’histoire n’a jamais obtenu sa liberté en faisant appel au sens moral des gens qui les oppriment.» 
En plus les négociations ont assez duré et je crois qu’il faut passer à l’action et c’est à vous de définir l’action qu’il faut adopter Mr. Le Soldat. Le révolutionnaire Ali Soilihi a montré la façon dont on réclame son droit, car il est allé jusqu’à rompre les relations diplomatiques avec la France!

Autre chose son excellence Mr. Le Soldat, vous ne pouvez demander aux Mahorais de revenir de leur plein gré, car s’ils avaient à décider ainsi, ils auraient fait cela depuis 1974! Il est clair que, ce qui effraie les Mahorais, c’est la misère qui règne aux Comores. Et si vous voulez vraiment son retour, c’est simple, montrer que vous êtes capables de gérer 4 îles en gérant bien les 3 autres. 

Je crois que, ce que vous demandez au Mahorais, c’est de manifester leur Nationalisme alors que c’est un concept qui est mort depuis aux Comores. L’amour de nos patries n’existe pas car, c’est les autorités qui devraient cultiver cet amour. Alors qu’eux même ne sont pas amoureux de leurs pays.

Toutefois, aujourd’hui chers compatriotes, il faut se demander l’intérêt qu’a la France à occuper Mayotte. En effet, ils sont rares les Comoriens qui savent quelque chose sur les Îles glorieuses comme on les nomme. Certes, Mayotte n’est qu’un leurre pour les Français. Car en occupant Mayotte, les Comores ne pensent pas à ces Îles glorieuses occupées pas l’armée française. 

Depuis toujours, l'Union Africaine, la Conférence Islamique, la Ligue Arabe, les Pays non Alignés, L’ONU considèrent illégale l’occupation de l’Îles comorienne par la France. 

Alors, qu’on se met en action!!! Nous avons assez négocié avec ces impérialistes!!! La France ne peut pas être à la fois notre amie intime et notre voleur intime!!! Comme ils disent toujours : on ne négocie pas avec les terroristes ; alors, nos terroristes à nous c’est toi madame la France!!! 


Pour toutes suggestions ou correction contactez : anthoumanimoussa@yahoo.fr 

Antoumani Moussa
Doctorant en ‘African and Postcoloniales Studies’ Sénégal, UCAD
Chroniqueur et Conférencier Panafricain
© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)
Si vous souhaitez publier un article sur Habarizacomores.com
CLIQUEZ ICI SVP!
HabarizaComores.com est un site d’échanges. Les commentaires doivent être conformes aux règles relatives à la publication de commentaires. En tout cas, on se réserve le droit de supprimer (voire bloquer le compte) tout commentaire qui ne répondrait pas à la charte du site.Merci de votre compréhension !
Charte d'utilisation
Catégorie (s) & Auteur :

Administrateur

{picture#https://lh6.googleusercontent.com/-tt-fPQLpGls/AAAAAAAAAAI/AAAAAAAA-kU/_QmMDncltFE/s120-c/photo.jpg} Administrateur et gestionnaire du site www.habarizacomores.com. {facebook#https://www.facebook.com/hakim.ahamedzoubeiri} {twitter#https://twitter.com/HabarizaComores} {google#https://plus.google.com/+HakimAHAMEDZOUBEIRI} {pinterest#YOUR_SOCIAL_PROFILE_URL} {youtube#https://www.youtube.com/user/mikah01} {instagram#http://www.linkedin.com/pub/hakim-ahamed-zoubeiri/3b/5b3/a32}

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Fourni par Blogger.