[ads-post]

© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)-
La haine gratuite, la haine imbécile, la haine stérile a toujours connu ses beaux jours dans notre petit village, malgré la force titanesque d'un petit groupe qui réussissait à sauver la face de la majorité. Cette haine était favorisée par le mensonge ou simplement la volonté des décideurs à nous épargner des effroyables vérités.

C'est pour cette raison fondamentale que mes écrits revoltent car on a pas cette habitude d'appeller un chat un chat. ABDALLAH MCHINDRA a couvert plusieurs brigants, des criminels simplement parce qu'ils étaient de Bimbini. Il paie et fait payer à sa descendance le prix fort de l'ingratitude. Sa guerre froide et souvent ouverte avec son Cousin abdoulhoussene alias KOUZE était le refus d'ABDALLAH MCHINDRA à accepter de voir une différence entre les bimbiniens qui, selon Kouzé, certains n'avaient besoin d'être éduqués. Aujourdhui, en immaginant le retour de Kouzé à Bimbini le 18 Mars 2010, je vous laisse la liberté d'immaginer le dialogue des deux cousins de Ntsajou, plutôt des deux "Ntsajou, le Noir et le Blanc.

SAID ALI MOHAMED va hériter du même phénomène et cette fois ci, la place du fameux Kouzé va être occupée par son fils spirituel Degaule et le controversé ANFANE YAHYA dit BAHARIA.

Tout au long de sa politique d'unité, d'un Bimbini de tous, SAID ALI MOHAMED sera mis en difficulté par BAHARIA. Ce dernier ne comprendra pas pourquoi SAID ALI MOHAMED donne, par exemple, des bourses à des enfants autres que les ayant droit. Entendez par "ayant droit" les enfant de la "Cour". Et la haine fait son chemin. Cette haine sera aveugle car il touchera des innocents, simplement parce qu'il y a non des hommes, mais des clans.

Ouvrez bien les yeux, jeunes de Bimbini et vous verrez avec clarté la continuité de cette politique dangereuse. Nous devons déchirer ces livres noirs de l'histoire de notre village en libérant les consciences. Ne soyons pas naifs et passionnés! 

En nous désarmant, nous devons nous préparer au pire, c'est à dire des événements aussi gravissimes que celui de l'assassinat du père de l'Education de Bimbini. 
BEN ALI
© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)
Si vous souhaitez publier un article sur Habarizacomores.com
CLIQUEZ ICI SVP!
HabarizaComores.com est un site d’échanges. Les commentaires doivent être conformes aux règles relatives à la publication de commentaires. En tout cas, on se réserve le droit de supprimer (voire bloquer le compte) tout commentaire qui ne répondrait pas à la charte du site.Merci de votre compréhension !
Charte d'utilisation
Catégorie (s) & Auteur :

Administrateur

{picture#https://lh6.googleusercontent.com/-tt-fPQLpGls/AAAAAAAAAAI/AAAAAAAA-kU/_QmMDncltFE/s120-c/photo.jpg} Administrateur et gestionnaire du site www.habarizacomores.com. {facebook#https://www.facebook.com/hakim.ahamedzoubeiri} {twitter#https://twitter.com/HabarizaComores} {google#https://plus.google.com/+HakimAHAMEDZOUBEIRI} {pinterest#YOUR_SOCIAL_PROFILE_URL} {youtube#https://www.youtube.com/user/mikah01} {instagram#http://www.linkedin.com/pub/hakim-ahamed-zoubeiri/3b/5b3/a32}

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Fourni par Blogger.