[ads-post]

© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)-
LA PREMIÈRE GRANDE CENTRALE SOLAIRE SERA FONCTIONNELLE DANS 10 MOIS. 

Le Président a lancé les travaux à Ambohipihaonana, Ambatolampy
Les travaux de construction de la première grande centrale solaire photovoltaïque du pays, à Ambohipihaonana, dans le district d’Ambatolampy, ont débuté ce 13 décembre. Le Président de la République a procédé à la pose de la première pierre de cette CSPV, construite et gérée par la société Green Yellow, spécialisée dans les énergies renouvelables, dans le cadre d’un Partenariat Public Privé. La centrale produira 20 MGW d’électricité, laquelle sera vendue à la Jirama, pour les réseaux interconnectés d’Antananarivo et d’Antsirabe.

Madagascar s’engage résolument dans la transition énergétique. Le coût actuel de l’électricité est trop cher, dont 70% sont d’origine thermique, et pour seulement 15% de la population. Pour l’Etat, à travers la Jirama, cela provoque un immense manque à gagner, qui nécessite des subventions de l’ordre 300 milliards d’ariary, chaque année. Comme à Ambatondrazaka, lors de la Journée internationale de l’énergie, le Président Hery Rajaonarimampianina a donné des explications très simples et très claires sur la situation. Le coût de production du KWH d’électricité est de 936 ariary pour être vendu à 576 ariary. Depuis des décennies, la Jirama ne cesse d’enregistrer des pertes, en raison de l’utilisation de centrales thermiques qui sont non seulement budgétivores mais également nuisibles à l’environnement.

L’heure est aux énergies renouvelables, et Madagascar en dispose. Pour le solaire, la durée moyenne d’ensoleillement quotidien est de l’ordre de 8 à 10 heures par jour dans la Grande Île. Dans le solaire, en termes de référence, un investissement de 30 ariary induit un gain de 500 ariary, d’autant qu’il s’agit d’une source d’énergie non-polluante. Le Chef de l’Etat a déclaré à Ambohipihaonana que les centaines de milliards d’ariary de subventions allouées à la JIRAMA annuellement auraient pu servir au financement d’infrastructures, notamment dans le domaine social. Pour l’électricité, il a fait remarquer qu’on peut effectivement baisser les prix et permettre au plus grand nombre d’y avoir accès. « Il est tout même malheureux de voir une ligne électrique passer dans les villages, alors que les populations de ces villages ne peuvent pas y avoir accès, pour une question de coûts », a relevé le Président.

La CSV d’Ambohipihaonana produira dans 10 mois

Le défi est donc engagé pour exploiter l’énergie solaire à travers la plus grande centrale de Madagascar, du moins pour l’heure. La CSPV d’Ambohipihaonana sera fonctionnelle dans 10 mois. Elle est réalisée par la société Green Yellow, dans le cadre d’un Partenariat Public-Privé. Cette société française est spécialisée dans les énergies renouvelables, et elle est présente dans plusieurs pays. La production sera vendue, sur une base contractuelle, à la Jirama pour être injectée dans les réseaux interconnectés d’Antananarivo et d’Antsirabe.

Le Président Hery Rajaonarimampianina a déclaré que le futur grand barrage hydroélectrique du pays sera également construit, bientôt, à Sahofy, dans la partie orientale de la région Vakinankaratra. C’est un saut qualitatif et quantitatif pour Madagascar pour ce qui est de l’exploitation des énergies renouvelables. Pour le Chef de l’Etat, tout cela est le fruit de la confiance recouvrée par rapport aux investisseurs, laquelle s’est manifestée lors de la récente Conférence de Paris. Madagascar est sur l’orbite du développement, a-t-il dit. Il nous faut redoubler d’effort et travailler dans un esprit solidaire, faire fi des esprits médisants et de leurs critiques stériles. « Face à de telles attitudes, la meilleure des forces est le travail, pour relever les défis du développement ».

La disponibilité de l’électricité est un outil d’émergence et de développement de plusieurs activités. Dans ce sens, le Président Hery Rajaonarimampianina a encouragé l’amélioration de la productivité, en matière agricole notamment, car il nous faut investir dans l’agro-industrie afin de répondre aux immenses besoins enregistrés sur les marchés régionaux. A Ambohipihaonana, il a aussi promis d’examiner les requêtes sur l’acquisition de terres, tout en soulignant que le meilleur moyen d’améliorer la productivité est de s’investir également dans l’utilisation d’intrants, tels que les engrais et les semences améliorés. Il a notamment regretté que la productivité rizicole se situe encore à deux tonnes à l’hectare, alors dans les pays d’Asie la productivité est de deux à trois fois plus. Dans le même ordre d’idée, par rapport à la grande région agricole du Vakinankaratra, le Chef de l’Etat a encouragé la mise en place de petites industries pour transformer les produits au niveau local, et dégager ainsi de la valeur ajoutée, une autre vision quant à la création de richesse et de valeur.

©Présidence Malgache
© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)
ARTICLES LES PLUS RÉCENTS :
Si vous souhaitez publier un article sur Habarizacomores.com
CLIQUEZ ICI SVP!
HabarizaComores.com est un site d’échanges. Les commentaires doivent être conformes aux règles relatives à la publication de commentaires. En tout cas, on se réserve le droit de supprimer (voire bloquer le compte) tout commentaire qui ne répondrait pas à la charte du site.Merci de votre compréhension !
Charte d'utilisation
Catégorie (s) & Auteur :

Administrateur

{picture#https://lh6.googleusercontent.com/-tt-fPQLpGls/AAAAAAAAAAI/AAAAAAAA-kU/_QmMDncltFE/s120-c/photo.jpg} Administrateur et gestionnaire du site www.habarizacomores.com. {facebook#https://www.facebook.com/hakim.ahamedzoubeiri} {twitter#https://twitter.com/HabarizaComores} {google#https://plus.google.com/+HakimAHAMEDZOUBEIRI} {pinterest#YOUR_SOCIAL_PROFILE_URL} {youtube#https://www.youtube.com/user/mikah01} {instagram#http://www.linkedin.com/pub/hakim-ahamed-zoubeiri/3b/5b3/a32}

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Fourni par Blogger.