[ads-post]

© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)-
La promotion du genre afin de mener les femmes aux responsabilités est une politique qui doit mobiliser chacun d'entre eux. Il n'est pas acceptable de laisser de côté une partie de la population. La cohésion nationale gagnerait avec une plus grande responsabilisation des femmes en politique, dans les affaires publiques et économiques. Si le Rwanda a réussi à le faire en devenant un pays exemplaire tant au niveau social, politique et économique, pourquoi pas un jour les Comores. Nous devons faire de la politique autrement car les leçons de nos échecs en matière de gouvernance publique doivent nous pousser vers plus de justice sociale, de gouvernance exemplaire et de méritocratie républicaine et exigeante en matière de culture de résultats, d'efficacité de l'Action publique et d'égalité des chances pour tous.


Une justice réformée en profondeur et la lutte contre l'impunité qui gangrène notre société face aux délits de corruption, de mauvaise gouvernance et de dilapidation des deniers publics constituent des priorités absolues...
Une justice réformée en profondeur et la lutte contre l'impunité qui gangrène notre société face aux délits de corruption, de mauvaise gouvernance et de dilapidation des deniers publics constituent des priorités absolues au même titre que l'éducation, la réforme de l'enseignement supérieur et secondaire pour plus de professionnalisation notamment avec un plan quinquennal de développement de l'enseignement technique et la création d'un programme national de développement de l'enseignement professionnel avec l'implication des opérateurs économiques du secteur privé et des incitations entrepreneuriales avec suivi et accompagnement. La création de nouveaux emplois industriels et agro-alimentaires avec des fonds spéciaux publics et privés, est tout fait envisageable. Aussi, il est essentiel de mobiliser les ressources internes pour investir dans l'humain, dans les infrastructures, dans la stabilisation énergétique et dans l'élévation du niveau de vie de la population notamment en termes de qualité de vie et de santé publique.

Le redressement des finances publiques passe par une réforme profonde de la gestion publique au niveau des administrations douanières et fiscales. Cela devra se faire parallèlement aux nécessaires économies budgétaires au niveau du fonctionnement de l'État et des dépenses extrabudgétaires y compris les dépenses des responsables politiques et élus pris en charge par l'État comorien. L'exemplarité, une gouvernance transparente et rigoureuse, la justice égale pour tous sont des objectifs à réussir dans les meilleurs délais.


Par Darchari MIKIDACHE, acteur politique et président du think-tank Cercle des Économistes et des Experts Comoriens (CEEC)
© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)
ARTICLES LES PLUS RÉCENTS :
Si vous souhaitez publier un article sur Habarizacomores.com
CLIQUEZ ICI SVP!
HabarizaComores.com est un site d’échanges. Les commentaires doivent être conformes aux règles relatives à la publication de commentaires. En tout cas, on se réserve le droit de supprimer (voire bloquer le compte) tout commentaire qui ne répondrait pas à la charte du site.Merci de votre compréhension !
Charte d'utilisation
Catégorie (s) & Auteur :

Administrateur

{picture#https://lh6.googleusercontent.com/-tt-fPQLpGls/AAAAAAAAAAI/AAAAAAAA-kU/_QmMDncltFE/s120-c/photo.jpg} Administrateur et gestionnaire du site www.habarizacomores.com. {facebook#https://www.facebook.com/hakim.ahamedzoubeiri} {twitter#https://twitter.com/HabarizaComores} {google#https://plus.google.com/+HakimAHAMEDZOUBEIRI} {pinterest#YOUR_SOCIAL_PROFILE_URL} {youtube#https://www.youtube.com/user/mikah01} {instagram#http://www.linkedin.com/pub/hakim-ahamed-zoubeiri/3b/5b3/a32}

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Fourni par Blogger.