Le fantôme de Saddam Hussein continue de hanter l'Amérique

Le fantôme de Saddam Hussein continue de hanter l'Amérique

Dix ans après l'exécution de Saddam Hussein, le fantôme du dirigeant irakien continue de hanter l'Amérique, symbole de son ambition fracassée d'apporter la stabilité et la démocratie au Moyen-Orient.

Lorsque le dictateur irakien est pendu à Bagdad le 30 décembre 2006, le président américain George W. Bush et l'opinion américaine savent déjà que l'invasion de l'Irak, qui a déjà tué près de 3.000 soldats américains, n'a pas apporté les fruits espérés.

Les violences n'ont jamais pris fin

L'exécution "ne mettra pas fin à la violence en Irak", reconnaît le président américain, qui prévient que "des choix difficiles et des sacrifices restent à faire" pour renforcer "la jeune démocratie irakienne".

Mais dix ans plus tard, le compte n'y est toujours pas pour les Etats-Unis. 
Afficher la suite...

La "jeune démocratie irakienne" rêvée par l'administration américaine n'a pas réussi à éliminer les violences inter-confessionnelles.

L'émergence de l'Etat islamique

La colère de la minorité sunnite face au gouvernement à majorité chiite a favorisé l'émergence du groupe ultra-radical Etat islamique, dont une partie des cadres sont des anciens de l'armée de Saddam Hussein.

Plus de 5.000 soldats américains sont toujours sur place, soutien indispensable pour une armée irakienne encore incapable d'assumer seule la guerre contre les djihadistes.

Dans la société américaine, qui avait soutenu massivement l'intervention, les plaies restent vives.

Bourbier irakien

Le souvenir du chaos irakien a pesé lourd dans la décision du président Barack Obama de ne pas intervenir militairement contre le président syrien Bachar al-Assad.

La fin de l'interventionisme, promet Donald Trump
Dans sa campagne électorale victorieuse, le président élu Donald Trump a promis de ne plus jamais engager les Etats-Unis dans des opérations de "changement de régime" ou d'"édification d'une nation". Et certain de marquer des points dans l'opinion, il n'a pas pas manqué d'affirmer qu'à la différence de sa rivale Hillary Clinton, il n'avait pas soutenu la guerre en 2003 - malgré une déclaration publique de l'époque disant le contraire. 

Dans les élites américaines, l'introspection continue pour tenter de comprendre les raisons de l'échec. 

Saddam, un leader "dépassé"

John Nixon, le premier analyste de la CIA à avoir interrogé Saddam Hussein après sa capture en décembre 2003, publie jeudi un livre témoignage "L'interrogatoire de Saddam Hussein", où il affirme que la CIA, et l'administration américaine sont restées prisonnières d'une vision fausse du dictateur irakien.

Loin d'être un chef tout-puissant, Saddam Hussein était pendant ses dernières années au pouvoir "complètement dépassé" sur ce qui se passait dans son pays, estime ainsi John Nixon.

"Il était inattentif à ce que son gouvernement faisait, n'avait pas de plan réel pour la défense de l'Irak, et ne saisissait pas l'importance de la tempête" qui arrivait et allait le renverser, affirme aujourd'hui l'analyste.

"Saddam Hussein était occupé à écrire des romans en 2003. Il ne s'occupait plus de faire tourner le gouvernement", affirme l'analyste.

Mais l'administration américaine et la CIA croyaient dur comme fer que "décapiter le régime baasiste ferait de l'Irak un pays pacifique", souligne-t-il aujourd'hui.

"Bush n'écoutait que ce qu'il voulait entendre"

Et George W. Bush n'acceptera jamais de revenir sur son analyse, explique John Nixon, qui raconte une confrontation éclairante en 2007 avec lui dans le Bureau ovale.

John Nixon tente d'expliquer à George W Bush qu'il a interrogé un Saddam Hussein plutôt désarmant et maniant l'auto-ironie, mais le président américain donne des signes d'impatience, et ne se calme que lorsque l'analyste évoque une personnalité "arrogante" ou "sadique". 

Le président Bush "n'écoutait que ce qu'il voulait entendre", estime John Nixon.

Aucun intérêt à éliminer Saddam

Pour lui, en tout cas, l'Amérique, contrairement à ce qu'elle croyait, n'avait pas intérêt à éliminer le dictateur irakien.

"Même si j'ai constaté que Saddam Hussein était un être souverainement déplaisant, j'ai tiré des interrogatoires un respect involontaire pour la manière dont il a réussi à maintenir si longtemps l'unité de la nation irakienne", estime aujourd'hui John Nixon.

"Il est improbable qu'un groupe comme l'EI aurait pu réussir aussi bien sous son régime répressif", ajoute-t-il.
Source: Belga
Nom

A la Une,352,Abdillah Saandi Kemba,89,Abdou Ada Musbahou,55,Abdou Elwahab Msa Bacar,30,Abdoul Anziz Said Attoumane,15,Abdoulatuf Bacar,41,Abdourahamane Cheikh Ali,13,Aboubacar Ben SAID SALIM,38,Actualité Sportive,1455,Adinani Toahert Ahamada,28,Afrique,1397,AHMED Bourhane,228,Akram Said Mohamed,55,Ali Mmadi,153,Ali Moindjié,47,Anli Yachourtu,53,Assaf Mohamed Sahali,28,Ben Ali Combo,367,Biographie,1,Chacha Mohamed,43,COMMUNIQUE (APO),57,Comores - diaspora,634,Comores Développement,88,ComoresDroit,369,COMORESplus,63,Cookies,1,Culture et Société,4932,Daoud Halifa,106,Darchari MIKIDACHE,193,Dhoul-karnayne Abdouroihamane,12,Dini NASSUR,79,Djounaid Djoubeir,73,Economie et Finance,995,Élections 2016,370,Est africain - Océan Indien,2729,EVENEMENTS,49,Farid Mnebhi,339,France,1373,Hadji Anouar,13,Hakim Mmadi Malik,31,Hamadi Abdou,412,High Tech,781,Ibrahim Abdou Said,1,Idriss Mohamed Chanfi,210,IMAM Abdillah,16,Infos légales,1,Irchad Abdallah,25,Journal Officiel,292,Kamal Abdallah,89,Lettre de Motivation,158,M. Soidrouddyne Hassane,72,Mayotte,1942,MBAE Ahmed Chabdine,11,Mohamed Abdou Hassani,396,Mohamed IBRAHIM MIHIDJAY,96,Mohamed Inoussa,33,Mohamed Soighir,24,Monde,1502,Moudjahidi Abdoulbastoi,25,Nakib Ali Mhoumadi,16,Nakidine Hassane,457,Nassuf Ahmed Abdou,22,Nassurdine Ali Mhoumadi,67,Offres d'emploi,138,Omar Ibn Abdillah,14,Pages,8,Par ARM Lemohelien.com,672,Paul-Charles DELAPEYRE,25,People,420,PERSONNALITÉS COMORIENNES,129,PHILIPPE DIVAY,82,Politique Nationale,3956,Publication Article,1,Rafik Adili,32,SAID HALIFA,20,Said HILALI,47,Saïd-Abdillah Saïd-Ahmed,46,Salwa Mag,122,Santé et bien-être,768,SOILIHI Ahamada Mlatamou,34,Toufé Maecha,387,Toyb Ahmed,217,Transport Aérien,872,Tribune libre,2391,TV DIRECT,3,Youssouf Ben,62,
ltr
item
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores: Le fantôme de Saddam Hussein continue de hanter l'Amérique
Le fantôme de Saddam Hussein continue de hanter l'Amérique
Le fantôme de Saddam Hussein continue de hanter l'Amérique
https://4.bp.blogspot.com/-o1PwOlkmwDA/WGVUOIVlUTI/AAAAAAACDp0/VDheT4yfG7EIAXkPGTryy4tLxWaxPpkDACLcB/s320/951184-saddam-hussein.jpg
https://4.bp.blogspot.com/-o1PwOlkmwDA/WGVUOIVlUTI/AAAAAAACDp0/VDheT4yfG7EIAXkPGTryy4tLxWaxPpkDACLcB/s72-c/951184-saddam-hussein.jpg
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores
http://www.habarizacomores.com/2016/12/le-fantome-de-saddam-hussein-continue.html
http://www.habarizacomores.com/
http://www.habarizacomores.com/
http://www.habarizacomores.com/2016/12/le-fantome-de-saddam-hussein-continue.html
true
8268768984551920237
UTF-8
Chargé tous les articles Aucun article trouvé VOIR TOUT Lire la suite Répondre Annuler la réponse Effacer Par Accueil PAGES ARTICLES Voir tout RECOMMANDÉ POUR VOUS CATÉGORIE ARCHIVES CHERCHER TOUS LES ARTICLES Aucun article trouvé avec votre recherche Retour à l'Accueil Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre Jan Fév Mar Avr Mai Juin Jui Aou Sep Oct Nov Déc juste maintenant Il y a 1 minute $$1$$ minutes ago Il ya 1 heure $$1$$ hours ago Hier $$1$$ days ago $$1$$ weeks ago Il y a plus de 5 semaines Followers Suivre CE CONTENU PREMIUM EST VERROUILLÉ ÉTAPE 1: Partager. ÉTAPE 2: Cliquez sur le lien que vous avez partagé pour déverrouiller THIS PREMIUM CONTENT IS LOCKED STEP 1: Share. STEP 2: Click the link you shared to unlock Copy All Code Select All Code All codes were copied to your clipboard Can not copy the codes / texts, please press [CTRL]+[C] (or CMD+C with Mac) to copy