[ads-post]

© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)-
Un Airbus A320 de la compagnie libyenne Afriqiyah Airways assurant un vol intérieur libyen a été détourné vers Malte ce vendredi et s’est posé sur l’aéroport de La Valette. Les deux pirates de l’air "pro-Kadhafi" se sont rendus en milieu d’après-midi.

C’est le Premier ministre maltais, Joseph Muscat, qui avait donné l’alerte le premier sur son compte Twitter ce vendredi matin. Il mentionnait alors une « possible prise d’otages » à bord de l’appareil où se trouvent 111 passagers et sept membres d’équipage.
Un avion de la compagnie libyenne Afriqiyah Airways a été détourné par des pirates de l'air qui ont menacé de faire exploser l'avion. | AFP

Dans d’autres tweets publiés en début d’après-midi, le Premier ministre maltais a annoncé la libération des otages par petits groupes successifs. Les femmes et l’unique enfant se trouvant à bord ont été les premiers à sortir de l’appareil.

Selon un correspondant de l’AFP sur place, les passagers sont descendus de l’avion très calmement, sans courir ni crier. Le Premier ministre maltais avait auparavant précisé que les 111 passagers se composaient de 82 hommes, 28 femmes et un bébé.

Les deux pirates de l’air se sont rendus aux autorités en milieu d’après-midi ce vendredi. Ils ont été fouillés puis placés en détention.

Pirates de l’air « pro-Kadhafi »

L’avion était parti de Sebha, une ville du Sud de la Libye, à 10 h 10 vendredi matin. Il devait se rendre à Tripoli.

Alors que l’avion se trouvait dans les airs, deux pirates de l’air ont menacé de faire exploser l’appareil, d’après les autorités maltaises. Le nombre de pirates diverge en fonction des sources qui mentionnent tantôt un, tantôt deux preneurs(s) d’otages.

Les pirates de l’air ont dit à l’équipage qu’ils étaient « pour Kadhafi », l’ancien dirigeant libyen Mouammar Kadhafi tué lors d’un soulèvement lié aux Printemps arabes en 2011. Il a dit qu’il voulait bien laisser les 111 passagers quitter l’Airbus, si ses demandes étaient satisfaites, mais pas les sept membres de l’équipage, rapporte Le Times of Malta, le grand quotidien de l’île.

Asile politique

Selon un ministre libyen, les deux hommes réclament l’asile politique à Malte. Les pirates désirent également créer un parti politique pro-Kadhafi d’après le ministre des Affaires étrangères du gouvernement d’union nationale, Taher Siala.

Selon des images de télévision, l’un des deux pirates est sorti de l’avion durant quelques instants brandissant le drapeau vert de la Libye sous Kadhafi.

Par ailleurs, le pilote de l’avion, Ali Milad, joint par une télévision libyenne, Libya Channel, a indiqué que les deux pirates étaient armés de grenades et d’un pistolet.

D’après le site d’informations Malta Today, l’avion détourné est l’un des trois avions de la compagnie d’État libyenne Afriqiyah, basée à Tripoli.

L’aéroport, un temps fermé, est à nouveau ouvert au trafic international et plusieurs vols déroutés ont pu atterrir. Retrouvez cet article sur Ouest France
© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)
ARTICLES LES PLUS RÉCENTS :
Si vous souhaitez publier un article sur Habarizacomores.com
CLIQUEZ ICI SVP!
HabarizaComores.com est un site d’échanges. Les commentaires doivent être conformes aux règles relatives à la publication de commentaires. En tout cas, on se réserve le droit de supprimer (voire bloquer le compte) tout commentaire qui ne répondrait pas à la charte du site.Merci de votre compréhension !
Charte d'utilisation
Catégorie (s) & Auteur :

Administrateur

{picture#https://lh6.googleusercontent.com/-tt-fPQLpGls/AAAAAAAAAAI/AAAAAAAA-kU/_QmMDncltFE/s120-c/photo.jpg} Administrateur et gestionnaire du site www.habarizacomores.com. {facebook#https://www.facebook.com/hakim.ahamedzoubeiri} {twitter#https://twitter.com/HabarizaComores} {google#https://plus.google.com/+HakimAHAMEDZOUBEIRI} {pinterest#YOUR_SOCIAL_PROFILE_URL} {youtube#https://www.youtube.com/user/mikah01} {instagram#http://www.linkedin.com/pub/hakim-ahamed-zoubeiri/3b/5b3/a32}

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Fourni par Blogger.