[ads-post]

© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)-
Marrakech – Le retour du Maroc au sein de l’Union africaine (UA) est “indispensable pour aller de l’avant”, a affirmé le président des Iles Comores, M. Azali Assoumani, mettant en avant le “leadership” de SM le Roi Mohammed VI sur la scène africaine.

“Le Maroc a sa place de choix au sein de l’UA. L’Afrique a besoin du Maroc et du leadership du Maroc”, a souligné M. Assoumani, dans une interview accordée à la MAP en marge de sa participation au segment de haut niveau de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (COP22), qui se tient du 7 au 18 novembre à Marrakech.

Le retour du Royaume à l’UA est “indispensable pour aller de l’avant dans notre coopération au niveau bilatéral mais aussi multilatéral”, a dit le chef de l’Etat comorien.

Revenant sur l’épisode du départ du Royaume de la défunte Organisation de l’Unité africaine (OUA) dont il a été l’un des fondateurs, M. Assoumani a déclaré : “Très sincèrement, les Iles Comores et l’ensemble des pays africains ont été peinés de l’absence du Maroc de l’Union africaine”.

En dépit de son absence de l’UA, le Maroc n’a cessé d’entretenir des “relations très privilégiées avec tous les pays africains”, a-t-il relevé, précisant qu’avec ses actions en faveur des pays africains, le Maroc confirme son engagement en faveur des causes intéressant le continent.

“Aujourd’hui, l’Union africaine (UA) et les Etats africains, en général, sont convaincus plus que jamais qu’ils sont appelés à être unis malgré la différence des dangers climatiques qui pèsent sur chaque pays”, a-t-il ajouté.

Le chef de l’Etat comorien s’est longuement attardé sur la qualité de l’organisation de la COP22 qui a été “excellente” et une “grande fierté” pour l’ensemble des pays africains.

Après la COP21 tenue en France, couronnée par l’Accord de Paris, la COP22, celle de l’action, est une “grande fierté” pour le continent africain, a affirmé M. Assoumani, ajoutant que les pays du continent “sont fiers que le Maroc soit un pays africain”.

“Les attentes de l’Afrique de cette conférence ont été entièrement satisfaites. Nous nous réjouissons de la qualité des débats ayant marqué cet événement, notamment en ce qui concerne les propositions et les revendications des pays africains qui sont les premières victimes des effets des changements climatiques”, a relevé le chef d’Etat comorien, notant que le monde entier et l’Afrique plus particulièrement “ont besoin que des actions soient prises” pour la préservation du climat.

Dans ce contexte, M. Assoumani a tenu à exprimer ses “remerciements et ses félicitations” à SM le Roi Mohammed VI pour l’”accueil chaleureux et fraternel” réservé aux participants et les dispositions prises afin de garantir la “réussite” de cette conférence.

L’une des réussites de la COP de Marrakech est la concrétisation de l’union et la convergence des vues des pays africains autour des dangers des changements climatiques et les moyens d’y faire face. “Nous avons un destin commun et nous partageons les mêmes intérêts. Les pays africains se sont rendus compte que nous sommes tous victimes et nous devons agir ensemble”, a martelé M. Assoumani.

L’engagement du Maroc à l’égard de ses amis africains a été illustré lors de cette COP, mais aussi lors du Sommet africain de l’action tenu mercredi en marge de cet événement à l’initiative du Souverain, a dit M. Assoumani, assurant que grâce à Sa clairvoyance, SM le Roi a réuni les chefs d’Etat des pays africains et leurs partenaires (UE, Etats-Unis, Chine, etc), pour fixer une feuille de route sur l’avenir de la coopération entre toutes les parties.
Azali à la COP 22 à Marrakech
© habarizacomores

SM le Roi a ainsi “donné la parole à l’Afrique et aux Etats insulaires”, s’est-t-il félicité, précisant que trois commissions au niveau de l’Afrique ont été mises en place, dont une commission des Etats insulaires qui sera présidée par les Seychelles afin de suivre les décisions prises dans la perspective de la prochaine COP.

“Si les pays développés ont décidé, lors de la COP de Paris, de mobiliser des ressources financières importantes au profit des pays vulnérables aux changements climatiques, nous, africains, devons être unis et parler le même langage pour en bénéficier”, a-t-il insisté, relevant que l’Afrique, ses préoccupations et ses priorités auront un poids plus important lors de la prochaine COP et ce grâce aux actions entreprises par le Maroc.

S’agissant des liens bilatéraux, M. Assoumani a qualifié de “privilégiés, particuliers et dynamiques” les relations de coopération unissant son pays et le Maroc, faisant part de sa ferme détermination d’aller de l’avant dans cette coopération.

Dans ce sillage, le chef d’Etat comorien a formulé le souhait de tirer profit de l’expérience et du leadership du Maroc dans plusieurs domaines, notamment ceux liés aux énergies renouvelables et à la prévention des dangers et des effets des changements climatiques.
Propos recueillis par Omar EL MRABET

©mapexpress.ma
© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)
Si vous souhaitez publier un article sur Habarizacomores.com
CLIQUEZ ICI SVP!
HabarizaComores.com est un site d’échanges. Les commentaires doivent être conformes aux règles relatives à la publication de commentaires. En tout cas, on se réserve le droit de supprimer (voire bloquer le compte) tout commentaire qui ne répondrait pas à la charte du site.Merci de votre compréhension !
Charte d'utilisation
Catégorie (s) & Auteur :

Administrateur

{picture#https://lh6.googleusercontent.com/-tt-fPQLpGls/AAAAAAAAAAI/AAAAAAAA-kU/_QmMDncltFE/s120-c/photo.jpg} Administrateur et gestionnaire du site www.habarizacomores.com. {facebook#https://www.facebook.com/hakim.ahamedzoubeiri} {twitter#https://twitter.com/HabarizaComores} {google#https://plus.google.com/+HakimAHAMEDZOUBEIRI} {pinterest#YOUR_SOCIAL_PROFILE_URL} {youtube#https://www.youtube.com/user/mikah01} {instagram#http://www.linkedin.com/pub/hakim-ahamed-zoubeiri/3b/5b3/a32}

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Fourni par Blogger.