[ads-post]

© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)-
Le mot est lâché par le grand et courageux Mourdi Toili, alias MHADJI, désignant des intellectuels sauvages de Bimbini, refusant toute évolution. Les "Bidjonis sont des jeunes cadres qui refusent le riche héritage des aînés et qui croient dur comme fer qu'ils ont réussi par eux mêmes. Pire, ils dénigrent ceux qui ont fait d'eux ce qu'ils sont. Dans un autre temps, on eut dit qu'il s'agit d'un conflit de génération.

Je suis écoeuré par ce refus de changement d'individus qui étaient sensés prendre la relève d'un village en avance sur son temps par l'effort d'une poignet d'hommes encadrés par ABDALLAH MCHINDRA et SAID ALI MOHAMED. Aujourdhui, Bimbini se meurt par la descente aux enfers de ce qui a fait sa force: l'unité et l'Education. L'assassinat de SALIM ABDALLAH et dont les "Bidjonis" ont été acteurs et complices a fracturé la ville et pour longtemps. Et toute tentative de restauration se heurte à l'hostilité imbécile des pêcheurs en eau trouble, les politicards mais aussi des incurables Bidjonis.

Sur l' Education, c'est la où se dévoilent leur théories de nuisance: au lieu de conserver l'école de l'honneur connue sous le nom d'école communautaire, les Bidjonis tiennent tour à tour les responsabilités et envoient leurs propres enfants faire leurs études à Sima, à Mutsamudu ou à Moroni. 

Pourquoi? Qu'est ce qui ne va pas? J'aurai compris s'ils démissionnent car je comprendrais que l'établissement ne répond pas à la formation de nos enfants. C'est cela le caractériste de "Bidjonis" que MHADJI avait prédit comme manoeuvre de destruction à longt terme. Est ce de la haine? Et contre qui?

J'appelle le Proviseur SAINDOU HOUMADI, l'ex Proviseur BARO, les enseignants DJAMAL BACAR, ANLI ANZIZI, AFFOUANLOU ABACAR, RIAD AHAMED, NADJIM HOUMADI et leurs accolytes à prendre conscience de leur lourde responsabilité sur ce que j'appelle sans gène: crime contre l'humanité et traitrise contre leur communauté. J'appelle les jeunes cadres de Bimbini dont un grand nombre a bénéficié de mon aide à leur formation d'analyser cette situation et de refuser sa continuité. Je ne laisserai jamais tomber ce grand héritage par la mémoire et l'action. 
BEN ALI
© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)
Si vous souhaitez publier un article sur Habarizacomores.com
CLIQUEZ ICI SVP!
HabarizaComores.com est un site d’échanges. Les commentaires doivent être conformes aux règles relatives à la publication de commentaires. En tout cas, on se réserve le droit de supprimer (voire bloquer le compte) tout commentaire qui ne répondrait pas à la charte du site.Merci de votre compréhension !
Charte d'utilisation
Catégorie (s) & Auteur :

Administrateur

{picture#https://lh6.googleusercontent.com/-tt-fPQLpGls/AAAAAAAAAAI/AAAAAAAA-kU/_QmMDncltFE/s120-c/photo.jpg} Administrateur et gestionnaire du site www.habarizacomores.com. {facebook#https://www.facebook.com/hakim.ahamedzoubeiri} {twitter#https://twitter.com/HabarizaComores} {google#https://plus.google.com/+HakimAHAMEDZOUBEIRI} {pinterest#YOUR_SOCIAL_PROFILE_URL} {youtube#https://www.youtube.com/user/mikah01} {instagram#http://www.linkedin.com/pub/hakim-ahamed-zoubeiri/3b/5b3/a32}

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Fourni par Blogger.