[ads-post]

© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)-
UNION DES COMORES
Unité – Solidarité - Développement
_________
PRESIDENCE DE L’UNION

Le Président
-------
Discours de Son Excellence Monsieur AZALI Assoumani, Président de l'Union des Comores Lors de cérémonie d’ouverture de la 3ème édition Du Festival d’Arts Contemporains des Comores

Palais du Peuple, le samedi 15 octobre 2016

Honorable assistance,
Mesdames et Messieurs,

C’est avec un immense plaisir, que je me trouve avec vous aujourd’hui, dans cette somptueuse salle, en ce haut lieu du Palais du Peuple, symbole de la République et de notre fructueuse coopération avec la Chine, à l’occasion de cette cérémonie d’ouverture de la 3ème édition du Festival d’Arts Contemporains des Comores.

Ce grand évènement qui s’impose progressivement au niveau régional et international, s’inscrit dans un ensemble de manifestations visant à montrer et affermir la volonté des dirigeants de l’Union des Comores, de promouvoir et stimuler toutes les initiatives de dynamisation de la problématique culturelle aux Comores.

Les arts dans toutes leurs dimensions, sont l’expression la plus visible de la culture de notre peuple qui, à l’instar des autres peuples, les produit et les diffuse.

En Union des Comores, il existe un terreau de créateurs talentueux qui ont connu des consécrations sur des scènes aussi bien régionales qu’internationales.

Je souhaite donc que, comme les précédentes éditions, ce 3èmeFestival d’Art contemporain des Comores soit un tremplin, pour propulser la création artistique aux Comores vers les feux de la rampe, lui donner une notoriété méritée et nous permettre d’insérer les plasticiens comoriens, dans ce domaine important de la création contemporaine et dans laquelle, la richesse des scènes artistiques du Sud, suscite de plus en plus, un intérêt croissant, de la part de la communauté artistique internationale.

Mesdames et Messieurs,

La présence dans nos iles, de grandes personnalités scientifiqueset d’artistes de renommée internationale, est la preuve de cetgrand intérêt.

Puisse donc ce troisième festival, constituer la matrice, pour opérer une analyse de la situation actuelle de la création plastique aux Comores et permettre, par sonrayonnement, d’échafauder un plan d’action dans le domaine.

Je le disais tantôt, les potentialités existent. Encore faut-il que nous sortions les plasticiens comoriens de l’anonymat.

Certes, la conjoncture impose à l’Etatd’autres priorités. Toutefois, aucune action des pouvoirs publics, ne peut être viable sans laprise en compte de l’aspect culturel.

Aussi voudrais-je vous assurer ici, que le Gouvernement et moi-même, accorderons tout l’attention requise, à la culture comorienne, et ce dans toutes ses dimensions

D’ores-et-déjà, je salue la démarche artistique de ce festival, la pertinence de la thématique retenue et la pluridisciplinarité des exposants, qui constituent autant d’ingrédients qui, j’en suis convaincu, feront de cet événement un succès.

Je reste persuadé, que nous devons ajouter la valorisation culturelle à la panoplie des mesures prises pour positiver l’image longtemps ternie de notre pays.

Il nous faut alors, à travers le fil conducteur retenu « la connaissance de soi » NARIDJIDJUWE, faire apprécier et faire aimer les Comores à nos jeunes générations, non seulement ceux de l’intérieur mais aussi et surtout ceux de la diaspora, afin de leur offrir un ancrage et des repères, à travers les valeurs culturelles.

Je souhaite donc que ce Festival soit une opportunité, pour valoriser les structures culturelles existantes. Je pense notamment à notre Centre National de Documentation et de Recherche Scientifique le CNDRS ainsi qu’à l’université des Comores.

Honorable Assistance

Comme je l’ai dit en maintes circonstancesoù la culture était le sujet, la culture comorienne connait une renaissance. C’est pourquoi la création artistique aux Comores, dans sa globalité et sa diversité, revêt une importance non négligeable dans la phase de construction nationale où les autorités actuelles ont engagé notre jeune nation.

Il en est ainsi du domaine du développementen général et du tourisme en particulier, où nous fondons de légitimes espoirs, tout comme le domaine de la cohésion nationale où la culture constitue le ciment.

Pour terminer, je féliciteles initiateurs et tous les acteurs dontla disponibilité, l’expertiseet la persévérance, ont concouru à la mise en œuvre de ce «Festival d’Art Contemporain des Comores »

Je vous remercie et « Je déclare ouvert le Troisième Festival d’Art Contemporain des Comores ».
©Beit Salam
© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)
Si vous souhaitez publier un article sur Habarizacomores.com
CLIQUEZ ICI SVP!
HabarizaComores.com est un site d’échanges. Les commentaires doivent être conformes aux règles relatives à la publication de commentaires. En tout cas, on se réserve le droit de supprimer (voire bloquer le compte) tout commentaire qui ne répondrait pas à la charte du site.Merci de votre compréhension !
Charte d'utilisation
Catégorie (s) & Auteur :

Administrateur

{picture#https://lh6.googleusercontent.com/-tt-fPQLpGls/AAAAAAAAAAI/AAAAAAAA-kU/_QmMDncltFE/s120-c/photo.jpg} Administrateur et gestionnaire du site www.habarizacomores.com. {facebook#https://www.facebook.com/hakim.ahamedzoubeiri} {twitter#https://twitter.com/HabarizaComores} {google#https://plus.google.com/+HakimAHAMEDZOUBEIRI} {pinterest#YOUR_SOCIAL_PROFILE_URL} {youtube#https://www.youtube.com/user/mikah01} {instagram#http://www.linkedin.com/pub/hakim-ahamed-zoubeiri/3b/5b3/a32}

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Fourni par Blogger.