[ads-post]

© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)-
Le gouvernement comorien est dans l’incapacité de mobiliser 29 millions de nos francs pour soutenir les jeunes comoriens à organiser la 12ème conférence des jeunes (COY12) dans le cadre de la COP22. 

Incroyable mais vrai ! Le ministère de l’environnement vient d’annoncer la couleur : le gouvernement comorien n’accompagnera pas financièrement l’organisation de la conférence régionale de l’océan indien qui sera tenue à Moroni du 28 au 30 octobre, soit une semaine avant la tenue de la 22ème session de la conférence des parties de la convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (COP22) qui se tiendra à Marrakech du 7 au 18 novembre. Les conférences régionales sont organisées cette année dans 24 pays, dont les Comores malgré l’indifférence « éhontée et cynique » du gouvernement comorien. « Nous leur avons dit que nous les accompagnerons partout où ils peuvent obtenir de l’aide, mais actuellement le gouvernement n’est pas en mesure de financer quoi que ce soit », nous a sidérés le directeur général de l’environnement, Elamine Youssouf contacté par La Gazette, hier mercredi. 
Lors de l'annonce officielle de la tenue de l'événement
Cette 12ème édition de la conférence des jeunes nécessite environs 29 millions de nos francs pour son organisation selon Fawwaz Iliassa, secrétaire général du réseau climat océan indien (RCOI-Comores), mais également responsable logistique de la COY12. La conférence aura lieu même dans la plus extrême disette, assure les organisateurs qui accueilleront des participants étrangers. Rappelons que l’ouverture est fixée pour le 28 au palais du peuple om les activités dérouleront jusqu’au 29. Le 30, la conférence sera transférée à l’université des Comores. Les associations Ngo’shawo, Lamha, Banda Bitsi, SYAH-Comores, Jeunes leader pour la paix, pour ne citer qu’elles, sont ensemble pour relever ce défi. Comores Telecom, PNUD, ambassade de France, Netiss, la femme du gouverneur de Ngazidja…ont montré leur disponibilité à les accompagner. Le gouvernement, lui, est tout simplement « incapable ». 

«Je ne sais pas comment ils veulent que nous leur accompagnions. Ils nous ont demandé des membres pour renforcer leur commission, nous l’avons fait. Ils nous ont demandé de les accompagner techniquement, nous l’avons fait », tente de se défendre le directeur général de l’environnement qui devait pourtant prendre son bâton de pèlerin, se placer derrière ces jeunes, défendre cette noble cause de l’environnement qu’est la sienne, pour ne pas dire sa principale mission. Si l’année dernière plus de 70 personnes étaient partie à Paris pour la COP21, reste maintenant à savoir combien vont faire partie du décor à Marrakech.

Toufé Maecha, La Gazette des Comores
© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)
Du 1er au 31 décembre 2016, Participez au grand tirage au sort et tentez de gagner 2 billets d'avion Aller-retour avec Kenya Airways...
INSCRIVEZ VOUS!
Si vous souhaitez publier un article sur Habarizacomores.com
CLIQUEZ ICI SVP!
HabarizaComores.com est un site d’échanges. Les commentaires doivent être conformes aux règles relatives à la publication de commentaires. En tout cas, on se réserve le droit de supprimer (voire bloquer le compte) tout commentaire qui ne répondrait pas à la charte du site.Merci de votre compréhension !
Charte d'utilisation
Catégorie (s) & Auteur :

Administrateur

{picture#https://lh6.googleusercontent.com/-tt-fPQLpGls/AAAAAAAAAAI/AAAAAAAA-kU/_QmMDncltFE/s120-c/photo.jpg} Administrateur et gestionnaire du site www.habarizacomores.com. {facebook#https://www.facebook.com/hakim.ahamedzoubeiri} {twitter#https://twitter.com/HabarizaComores} {google#https://plus.google.com/+HakimAHAMEDZOUBEIRI} {pinterest#YOUR_SOCIAL_PROFILE_URL} {youtube#https://www.youtube.com/user/mikah01} {instagram#http://www.linkedin.com/pub/hakim-ahamed-zoubeiri/3b/5b3/a32}

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Fourni par Blogger.