[ads-post]

© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)-
J'appelle aux comités d'attribution des Twarab et des Madjlis, par solidarité d’organiser une manifestation, pour évacuer Abduroihmane Rizik Moimed (ARM). Il y a plus de trois ans les réactions anti-Comores de ce comorien insultant son pays suivent leur cours. On le croyait homme impertinent tout court. Mais cette fois-ci, tout devient claire. On découvre chez lui, un surmenage de troisième degré. Si celui-ci ne se sent plus comorien, il ne doit pas avoir comme mission de ternir à chaque lever du soleil l’image du pays, sous prétexte d'interpeller les autorités. Cet homme dont la thèse a failli être invalidée à cause des vomissures qu’il faisait sur son pays d’origine, est plus que toxique.

« Des déjections salissant »

Le séjour du président Azali a été sans doute marqué par des ratés. Son service protocolaire et sa communication ont failli. Et ça nombreux en ont parlés. Le bilan, c’est à l’équipe, en tout cas aux organisateurs d’en faire. Ici, on peut parler de la forme. Une organisation dont le chef de l’Etat lui-même est victime de ses proches collaborateurs. Donc il n’y a rien à ternir l’image d’un chef d’Etat, quel que soit le pays d’origine. Sinon, insulter, vomir sur les autorités des Comores surtout celles qui ne lui cèdent pas au racket, c’est un TOC (Trouble Obsessionnel du Comportement) chez ARM. Le manque de respect vis-à-vis des autorités des Comores notamment de Ngazidja et Ndzuwani, est une maladie incurable. Remplir des mensonges à nature de salissure dans ses papiers toilettes d’articles, lui est aussi naturel. Dans son papier « les youyous les plus bruyants des femmes de la Courneuve, de Sarcelles, Saint-Denis, d’Aubervilliers, ont retenti et les touristes qui étaient au sommet de la Toure Eifel et du Mont blanc, ont entendu les youyous flamboyants... » Quelle information mensongère et diffamatoire ?

« L’amertume »

L’article d’ARM paru dans son site, intitulé « Azali Assoumani chassé de l’hôtel et Kiki prend la fuite »… sont des crachats du sang vidé d’un fond d’un homme qui voit sa vie en lambeaux derrière lui, après un demi-siècle de vie sur les bancs. Dans ce torchon, il peint stupidement un portrait inapproprié, du chef de l’Etat comorien, mais venant de lui, rien d’étonnant. ARM qualifie le chef de l’Etat comorien Assoumani Azali « d’inculte analphabète… », Cela sans doute illustre combien cet homme à la plume pleine de vomissures, souffre d’un anéantissement moral. Comment peut-on être illettré et poursuivre des études académiques, quelle que soit la filière ?

 Sinon, dictateur, je crois que mieux vaut cela dans un pays qu’un docteur butor et désobligeant. Mais pourquoi quand on a soif d'infos et qu’on veut à tout prix publier, ne pas se rendre sur les lieux ou se renseigner auprès de ceux qui savent ? Sans doute, cet ARM en panne de pudeur, sans boussole est parmi les cautions de l’échec de Mamadou au pouvoir. Ce séparatiste de haut niveau et dont on ignore téléguidé par… est un pure produit d’une force occultement maléfique.

« L’homme et son animosité »

Nombreux sont, ceux qui n’adhèrent pas à la méthode de gouvernance d’Azali comme ça a été le cas de Ikililou. Mais quant aux attaques d’ARM, c’est une animosité issue d’un cœur bien crispé et dépité. Ce docteur sans valeur aux yeux de son peuple de souche, est l’un des mercenaires d’autre forme pour souiller l’image de son pays d’origine. Un dé ces nombreux « passeports comoriens cœur étranger ». « Chassé de l’hôtel… » la manière dont le message est écrit, ça sent l’amertume d’un homme qui voit sa vie tomber en ruine et qu’il est difficile de l’ajuster. 

Les Comoriens en majorité, ont élu Azali. Qu’on le veuille ou pas, c’est le chef de l’Etat comorien. On peut le critiquer comme on veut mais, non, on ne doit pas laisser le terrain des outrances liées à une éducation défaillante. Sinon, nul n’est méchant que celui qui profite la maladie dépressive de l’homme l’utiliser de la sorte. Celui qui est en duplexe et qui savoure la belle vie. Dans son « papier cul » d’Article, ARM qualifie le pouvoir d’Azali d’illégitime et de criminel. Et que dire de celui qu’il avait charmé ?

SAID YASSINE Said Ahmed
COMORESplus

© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)
Si vous souhaitez publier un article sur Habarizacomores.com
CLIQUEZ ICI SVP!
HabarizaComores.com est un site d’échanges. Les commentaires doivent être conformes aux règles relatives à la publication de commentaires. En tout cas, on se réserve le droit de supprimer (voire bloquer le compte) tout commentaire qui ne répondrait pas à la charte du site.Merci de votre compréhension !
Charte d'utilisation
Catégorie (s) & Auteur :

Administrateur

{picture#https://lh6.googleusercontent.com/-tt-fPQLpGls/AAAAAAAAAAI/AAAAAAAA-kU/_QmMDncltFE/s120-c/photo.jpg} Administrateur et gestionnaire du site www.habarizacomores.com. {facebook#https://www.facebook.com/hakim.ahamedzoubeiri} {twitter#https://twitter.com/HabarizaComores} {google#https://plus.google.com/+HakimAHAMEDZOUBEIRI} {pinterest#YOUR_SOCIAL_PROFILE_URL} {youtube#https://www.youtube.com/user/mikah01} {instagram#http://www.linkedin.com/pub/hakim-ahamed-zoubeiri/3b/5b3/a32}

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Fourni par Blogger.