[ads-post]

© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)-
Je suis convaincu que si le choix leur était donné, 80 % de ceux qui proclament leur fierté d’être comorien vont préférer se réincarner sur un autre pays. Arrêtons donc de nous mentir à nous-mêmes sur la fierté comorienne. Je n’éprouve pas de fierté particulière parce que je suis un comorien.

Je ne dis jamais : je suis comorien et fier de l’être. Je dis plutôt que je suis comorien et je l’assume.

S’il y avait une telle fierté à être comorien, pourquoi des centaines de nos frères se jettent dans des boat pour rejoindre l’Europe ? Au nom de quelle fierté nos frères choisissent-ils la Méditerranée pour sépulture ?

Au nom de quelle fierté avec ce drame qui mobilise toutes les attentions en Europe et suscite l’indignation dans le monde entier, le silence de nos dirigeants est-il si assourdissant ?

Au nom de quelle fierté les matières premières sont-elles vendues sans transformation aucune et donc sans apporter de plus-values et des emplois à l’économie du pays ? 

Au nom de quelle fierté les rues de nos villes sont-elles transformées en tas d’ordures à ciel ouvert ? Les caniveaux d’évacuation d’eaux usées transformés en dépotoirs et toilettes à ciel ouvert en plein cœur de nos villes capitales ?

Quel homme fier transforme les trottoirs de sa cité réservés aux piétons en boutiques et étalages en plein air et oblige ainsi les piétons à marcher sur la chaussée réservée aux véhicules ?

Quelle raison ai-je d’être fier lorsque le budget de l’État comorien est en permanent déséquilibre et qu’il faut à chaque fois l’accompagnement budgétaire des PTF (Partenaires techniques et financiers) pour boucler les budgets et payer nos fonctionnaires ? 

Au nom de quelle fierté le détournement des fonds publics, la dictature et la mauvaise gouvernance sont-ils érigés en système de gestion ?

Lorsque j’ai pris conscience de mon état d’homme, lorsque j’ai pris conscience de moi, je me suis trouvé dans le corps d’un noir sur le pays comorien.

Non je n’éprouve aucune fierté particulière à être noir et comorien, mais je n’ai pas honte d’être noir et comorien non plus. Je suis noir et comorien et je l’assume.

Les scientifiques comoriens se distinguent difficilement sur le plan international. Ne me dites surtout pas que c’est dû au néocolonialisme et que c’est un complot des Blancs. C’est une échappatoire que j’ai décidé de ne plus emprunter. On ne parle pas de néocolonialisme lorsque des autre Africains récoltent les distinctions dans les domaines , de scientifique , du sport, de la musique, de la danse, etc. Quel est alors le problème ? Les comoriens ne peuvent-ils exceller que dans les domaines d’activité du ANDA NAMILA ? Ne pouvons-nous pas exceller dans le domaine de la pensée, de la science ?

Si chaque comorien pouvait faire ce qu’il sait faire le mieux sur le plan professionnel, c’est sûr que les choses changeront. Mais tant que les ingénieurs agronomes seront installés dans des bureaux climatisés, tant que les professeurs d’université seront sans laboratoire digne de ce nom, tant que la bureaucratie et le détournement de fonds seront érigés en système de gestion et de vie, je ne pourrai pas dire : je suis fier d’être comorien.
Je suis noir comorien et JE L’ASSUME.
J’assume mon ambition de faire de ce pays le nouvel eldorado de la planète par mon travail, mon génie et mon courage.

J’assume que bientôt les flux migratoires vers Mayotte seront dans le sens de l'Union des Comores par la prise de conscience de nos valeurs, de nos richesses, la rigueur dans le travail, le respect des verdicts issus des urnes, la confection de listes électorales fiables et crédibles

J’assume ma volonté de travailler à être le meilleur homme que je puis être, le meilleur de ma spécialité, le meilleur de ma profession. Si chaque comorien était le meilleur de sa spécialité, les Comores serait ainsi un meilleur pays. Il n’y a pas de progrès lorsque le cannibale commence à manger avec la fourchette .Il est temps que les intellectuels comoriens arrêtent de voir le néocolonialisme partout et se demandent ce que nous avons fait depuis l’accession a l' indépendance. 

La Corée du Sud était au même niveau de développement que les pays africains en 1950. Aujourd’hui la Corée du Sud est la 11e puissance économique mondiale. Ils se sont juste pris au sérieux, ont su tirer intelligemment profit de la technologie des Occidentaux sans pour autant aller à l’affrontement et aujourd’hui ils peuvent être fiers. Le tout n’est pas de dénoncer, mais aussi de savoir reconnaître ses faiblesses et manœuvrer avec sagesse dans le champ des intérêts économiques pour tirer son épingle du jeu. Le temps n’est plus aux dénonciations du colonialisme et autres je ne sais quelle diabolisation de l’Occident.

C’est le temps de la réflexion, de la méditation, de l’écoute, de l’intelligence, du travail bien fait, de la sagesse et du courage.

Aucun pays ou continent ne peut se développer en étant une société de consommation tout simplement. Les Comores doit aussi produire, car comme l’a si bien dit un monsieur que je respecte beaucoup – je cite » Il n’y a pas de progrès lorsque le cannibale commence à manger avec la fourchette ». Il demeure cannibale, car c’est toujours de la chair humaine qu’il consomme. Pensons-y. Les Comores doit reconnaître et assumer aujourd’hui qu’il est l’auteur de son propre bonheur ou de son malheur. Nul ne le fera à notre place.

Je sais que de nombreuses personnes jugeront mon article politiquement incorrect. Mon intention est de provoquer un électro-choc, catalyseur pour le sursaut nécessaire à un changement de comportement salutaire.

JE SUIS NOIR COMORIEN ET JE L’ASSUME

CHANFIOU AHMED MBOREHA

Etudiants en aéronautique (Chine)
© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)
Du 1er au 31 décembre 2016, Participez au grand tirage au sort et tentez de gagner 2 billets d'avion Aller-retour avec Kenya Airways...
INSCRIVEZ VOUS!
Si vous souhaitez publier un article sur Habarizacomores.com
CLIQUEZ ICI SVP!
HabarizaComores.com est un site d’échanges. Les commentaires doivent être conformes aux règles relatives à la publication de commentaires. En tout cas, on se réserve le droit de supprimer (voire bloquer le compte) tout commentaire qui ne répondrait pas à la charte du site.Merci de votre compréhension !
Charte d'utilisation
Catégorie (s) & Auteur :

Administrateur

{picture#https://lh6.googleusercontent.com/-tt-fPQLpGls/AAAAAAAAAAI/AAAAAAAA-kU/_QmMDncltFE/s120-c/photo.jpg} Administrateur et gestionnaire du site www.habarizacomores.com. {facebook#https://www.facebook.com/hakim.ahamedzoubeiri} {twitter#https://twitter.com/HabarizaComores} {google#https://plus.google.com/+HakimAHAMEDZOUBEIRI} {pinterest#YOUR_SOCIAL_PROFILE_URL} {youtube#https://www.youtube.com/user/mikah01} {instagram#http://www.linkedin.com/pub/hakim-ahamed-zoubeiri/3b/5b3/a32}

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Fourni par Blogger.