[ads-post]

© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)-
Comment peut-on imaginer qu’avec tous les maux qui rongent la population comorienne, elle refuse le changement immédiat du nouveau régime. Donc, le nouveau gouvernement doit et a l’obligation d’aller très loin dans les recherches des solutions susceptibles de recréer les conditions de vie qui sera soutenu par la majorité de la population.

L’heure n’est pas au dépeçage des comoriens, il faut plutôt s’attaquer aux graves défaillances qui ont provoqué la désobéissance de la population aux décisions de l’Etat. Ni les mesures sur la diminution de certains prix des aliments de première nécessité, ni les frais des transports routiers, n’ont pas eu l’aval total de la population. on voit bien que le pays n’est pas pour autant gouvernée car ni l’exécutif ni le législative ne fonctionnent pas. A cela, ni l’assemblée nationale, ni les assemblées insulaire ni les assemblés communales ni les groupes armés n’assument ces fonctions. Mais il est temps de s’attaquer aux graves défaillances de la gouvernance d’où est résulté l’effondrement des décisions de l’Etat.
Photo d'illustration
Bien évidement, les scores de l’élection présidentielle et des gouverneurs des iles ne doivent pas faire illusion à ces gouvernements, car, la grande inquiétude de la population, n’est pas la situation économique du précédant régime et l’ampleur de la vie chère.

Il s’agit de la gestion désastreuses des finances publiques, plus profond encore, du fait qu’une démocratique prive les institutions de toute légitimité dans l’opinion, sous prétexte de satisfaire à une minorité. Le gouvernement a échoué par ce que la réalité du pouvoir est resté confinée au niveau national qui reçoit la totalité de l’aide extérieure et la gère sans avoir à rendre compte a qui que ce soit. L’assemblée nationale ne représente que les caciques désignés par les partis politiques pour se satisfaire de décaisser. Il n’y a pas des responsables des collectivités communales mais les maires ne sont que des délégués locaux de l’exécutif. Les forces de l’ordre n’ont d’autre fonction que gérer la circulation des voitures.

Cependant, un nouveau souffle s’impose et le nouveau gouvernement a du pain sur la planche pour proposer des solutions concrètes et urgentes à la population. Une sorte d’une conférence national ou seraient représentés toutes les forces vives du pays pour exprimer leurs critiques et propose leur solution serai le meilleur dénouement.

Nakidine Hassane
© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)
Du 1er au 31 décembre 2016, Participez au grand tirage au sort et tentez de gagner 2 billets d'avion Aller-retour avec Kenya Airways...
INSCRIVEZ VOUS!
Si vous souhaitez publier un article sur Habarizacomores.com
CLIQUEZ ICI SVP!
HabarizaComores.com est un site d’échanges. Les commentaires doivent être conformes aux règles relatives à la publication de commentaires. En tout cas, on se réserve le droit de supprimer (voire bloquer le compte) tout commentaire qui ne répondrait pas à la charte du site.Merci de votre compréhension !
Charte d'utilisation
Catégorie (s) & Auteur :

Administrateur

{picture#https://lh6.googleusercontent.com/-tt-fPQLpGls/AAAAAAAAAAI/AAAAAAAA-kU/_QmMDncltFE/s120-c/photo.jpg} Administrateur et gestionnaire du site www.habarizacomores.com. {facebook#https://www.facebook.com/hakim.ahamedzoubeiri} {twitter#https://twitter.com/HabarizaComores} {google#https://plus.google.com/+HakimAHAMEDZOUBEIRI} {pinterest#YOUR_SOCIAL_PROFILE_URL} {youtube#https://www.youtube.com/user/mikah01} {instagram#http://www.linkedin.com/pub/hakim-ahamed-zoubeiri/3b/5b3/a32}

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Fourni par Blogger.