[ads-post]

© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)-
Un élément clé dans la victoire des CRCistes : Je surnomme les faux pas de l'Updc étant le « général faux pas » qui a sauvé le colonel Azali. Les fautes de l'Updc, étaient un facteur clé qui a contribué de manière significative à l'échec électoral de ce parti au pouvoir (Updc et alliés). Cela ne devait pas arriver peut-être, mais l'Updc a détruit sa victoire en commettant plusieurs fautes en cette période électorale. On ne peut pas commettre des fautes aussi importantes en période électorale sans détruire sa victoire. 

Chères lectrices, chers lecteurs, dans très peu de temps nous allons enfin tourner la page des élections et retourner à la vie quotidienne des comoriens et comoriennes. Dans cet intervalle de temps, évoquons un peu le comment Azali Assoumani a réussi son éclat ; comment il a su transformé les fautes de ses adversaires Updc en mode de pèlerinage dans les urnes et en sa faveur ; comment les leaders charismatiques du parti « Juwa-pec » Ahmed Sambi et Fahmi Said Ibrahim, ont pu sauver les meubles de leur parti alors qu'on avait annoncé ici sur ce mur (voir archives) la disparition du parti Pec avant l'élection primaire et la disparition du parti Juwa avant le 26 mai 2016 ? (Nous reviendrons). 
Une campagne électorale ne périt jamais que par sa faute. 

Le contexte très particulier du 21 février 2016 a tout changé et, les résultats de l'élection primaire nous a fait entrer dans une nouvelle ère. Ce n'est pas le déroulement du vote qui faisait chic, mais le théâtre dans les résultats : La naissance de « 104 % », mais aussi la naissance d'un monstre à trois têtes c'est-à-dire, les trois (3) résultats différents de la « CENI, CEII et Ministère de l'intérieur ». Toutes ces conditions suspectes alimentaient la résistance d'un peuple sans eau, sans électricité, sans salaire et, qui attend toujours et encore l'aumône des pays riches pour pouvoir payer les fonctionnaires. C'est dans cette vie d'un véritable peuple mendiant, que des dirigeants peuvent dire sans gêne « pas d'aumône, pas de salaire pour les fonctionnaires ». 

Tout cela a remonté la tension d'un peuple à terre et, a donné naissance au vote utile pour Azali Assoumani et sa coalition Crc-Juwa-Orange. Vous avez donc compris que c'est les péchés capitaux de l'Updc et alliés qui étaient à la fois l'origine de l'échec du candidat Mohamed Ali Soilihi, mais aussi l'origine de la victoire du candidat Azali Assoumani. Est-ce que les fautes de l'Updc étaient suffisantes pour ramener Azali à Beit-salam ? si oui, pourquoi Mouigni Baraka n'a pas profité lui aussi ? La faute de l'autre ne fait pas tout. L'expérience, le cœur rassembleur et le dire vrai dans les relations humaines, ont favorisé le succès de ce Colonel ancien président. À cela s'ajoute les fautes de ses adversaires qui n'ont pas compris qu'en pleine campagne électorale, toute faute est un crime contre la victoire. Ils n'ont pas com-pris qu'un adversaire politique n'est pas un ennemi. Ils n'ont pas compris en fin qu'une campagne électorale ne périt jamais que par sa faute. 

Aussi, la capacité d'écoute d'Azali, nourrit quotidiennement de la stratégie politique de ceux qui connaissent mieux les Comores, et, la Crc du Docteur Karihila et Maoulana Charif, l'arrivé des nouveaux instruments de communication notamment internet, permet de transmettre à temps les messages des candidats. L'ensemble de ces éléments, forme la stratégie qui a accompagné et assisté Azali pour y arriver à resserrer ses relations per-sonnelles avec le parti « Orange » de Mohamed Daoud KIKI et le député Fatahou, mais aussi et surtout à gagner les cœurs de ses opposants même les plus farouches comme l'ancien président Ahmed Sambi, Idriss Mohamed Chanfi, Fahmi Said Ibrahim, Mohamed Ismaël, Saïd Ali Kémal et d'autres. Azali est aidé par les fautes de ses adversaires de l'Updc et il dit merci au « général Faux pas de l'Updc ». La messe est dite, on attend le 26 mai pour la prise de fonction du nouveau président Azali Assoumani.

Mrimdu
HabarizaComores.com | أخبار من جزر القمر.
© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)
Si vous souhaitez publier un article sur Habarizacomores.com
CLIQUEZ ICI SVP!
HabarizaComores.com est un site d’échanges. Les commentaires doivent être conformes aux règles relatives à la publication de commentaires. En tout cas, on se réserve le droit de supprimer (voire bloquer le compte) tout commentaire qui ne répondrait pas à la charte du site.Merci de votre compréhension !
Charte d'utilisation
Catégorie (s) & Auteur :

Administrateur

{picture#https://lh6.googleusercontent.com/-tt-fPQLpGls/AAAAAAAAAAI/AAAAAAAA-kU/_QmMDncltFE/s120-c/photo.jpg} Administrateur et gestionnaire du site www.habarizacomores.com. {facebook#https://www.facebook.com/hakim.ahamedzoubeiri} {twitter#https://twitter.com/HabarizaComores} {google#https://plus.google.com/+HakimAHAMEDZOUBEIRI} {pinterest#YOUR_SOCIAL_PROFILE_URL} {youtube#https://www.youtube.com/user/mikah01} {instagram#http://www.linkedin.com/pub/hakim-ahamed-zoubeiri/3b/5b3/a32}

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Fourni par Blogger.