[ads-post]

© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)-
Les évènements récents à Mayotte exigent une solidarité entière avec toutes les victimes du système colonial. Les Nations-Unies et l’Union Africaine ont régulièrement ces dernières décennies condamnées la France pour occupation illégale de l’île de Mayotte, elles doivent aujourd’hui, intervenir avant que la situation ne s’aggrave davantage. 

La responsabilité de la France est entière, en violant le droit international et en ne respectant pas le souhait de l’ensemble des comoriens, lors de la consultation du 22 décembre 1974, elle a créé les conditions de cette tragédie et de cet état de guerre. La France a fait de Mayotte un des pions de sa politique stratégique dans l’Océan Indien, avec le réseau French Echelon et son rôle de sentinelle dans le Canal du Mozambique. Mais au regard du droit international, les Comoriens sont toujours chez eux à Mayotte.
Bernard GRONDIN,
Porte-Parole du mouvement indépendantiste réunionnais, le LPLP
Avec le JIR
© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)
Si vous souhaitez publier un article sur Habarizacomores.com
CLIQUEZ ICI SVP!
HabarizaComores.com est un site d’échanges. Les commentaires doivent être conformes aux règles relatives à la publication de commentaires. En tout cas, on se réserve le droit de supprimer (voire bloquer le compte) tout commentaire qui ne répondrait pas à la charte du site.Merci de votre compréhension !
Charte d'utilisation
Catégorie (s) & Auteur :

Administrateur

{picture#https://lh6.googleusercontent.com/-tt-fPQLpGls/AAAAAAAAAAI/AAAAAAAA-kU/_QmMDncltFE/s120-c/photo.jpg} Administrateur et gestionnaire du site www.habarizacomores.com. {facebook#https://www.facebook.com/hakim.ahamedzoubeiri} {twitter#https://twitter.com/HabarizaComores} {google#https://plus.google.com/+HakimAHAMEDZOUBEIRI} {pinterest#YOUR_SOCIAL_PROFILE_URL} {youtube#https://www.youtube.com/user/mikah01} {instagram#http://www.linkedin.com/pub/hakim-ahamed-zoubeiri/3b/5b3/a32}

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Fourni par Blogger.