[ads-post]

© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)-
«Les Mahorais de Mayotte s’insurgent contre la délinquance violente chez eux, une réalité incontournable qui rend leur île autrefois charmante aujourd’hui invivable, délinquance dont ils rendent les immigrants clandestins responsables ; que pensent-ils de la délinquance tout aussi violente, ici, violence imputable (je le vois bien en correctionnelle chaque semaine), pour partie, à des gangs de jeunes Mahorais qui écument l’île entre Saint-André, Saint-Denis, le Port, Saint-Pierre, comme encore la gare routière de Saint-Joseph?»

«Les Mahorais de La Réunion seraient bien avisés de faire leur propre police. Faute de quoi, ils subiront ici ce qu’ils font subir aux Anjouanais, aux Mohéliens et aux Grands-Comoriens là-bas. Car si le Réunionnais a jusqu’ici fermé sa gueule devant la montée exponentielle de la violence, de nombreux signes avant-coureurs disent que la coupe déborde.

Des quartiers entiers de l’île sont devenus infréquentables : gare routière, Pont-Neuf, Roches-Maigres, Palissades à Saint-Louis ; Joli-Fond, Basse-Terre, boulevard Hubert-Delisle, front-de-mer de Terre-Sainte à Saint-Pierre ; front-de-mer et gare routière de Saint-Paul ; le Port dans sa totalité ; bas-de-La-Rivière, La Source, Chaudron, Camélias, quartier Bouvet etc. à Saint-Denis ; Saint-André en totalité ; gare routière de Saint-Benoît ; j’en passe et des plus saumâtres.

A ces motifs de rogne de la population s’ajoute le fait que certains ont des passe-droits invraisemblables lorsqu’il s’agit d’allocations ou d’accès à un logement digne de ce nom. Quand des familles indigènes (on l’entend tout le temps aux informations) attendent depuis 5, 10, 15 ans pour avoir droit aux mêmes prestations. » Fin de citation.

Nous condamnons les propos de ce journaliste qui fait porter une responsabilité collective à tous les mahorais, pour les actes d'une minorité. Nous les publions uniquement pour rappeler à nos frères mahorais la règle d'or « ne fais pas aux autres ce que tu ne voudrais pas qu'on te fasse ». Peut-être se rendront ils compte à quel point est laide la face hideuse de la xénophobie.

Par Comores Développement
© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)
Si vous souhaitez publier un article sur Habarizacomores.com
CLIQUEZ ICI SVP!
HabarizaComores.com est un site d’échanges. Les commentaires doivent être conformes aux règles relatives à la publication de commentaires. En tout cas, on se réserve le droit de supprimer (voire bloquer le compte) tout commentaire qui ne répondrait pas à la charte du site.Merci de votre compréhension !
Charte d'utilisation
Catégorie (s) & Auteur :

Administrateur

{picture#https://lh6.googleusercontent.com/-tt-fPQLpGls/AAAAAAAAAAI/AAAAAAAA-kU/_QmMDncltFE/s120-c/photo.jpg} Administrateur et gestionnaire du site www.habarizacomores.com. {facebook#https://www.facebook.com/hakim.ahamedzoubeiri} {twitter#https://twitter.com/HabarizaComores} {google#https://plus.google.com/+HakimAHAMEDZOUBEIRI} {pinterest#YOUR_SOCIAL_PROFILE_URL} {youtube#https://www.youtube.com/user/mikah01} {instagram#http://www.linkedin.com/pub/hakim-ahamed-zoubeiri/3b/5b3/a32}

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Fourni par Blogger.