[ads-post]

© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)-
Comment cette grande puissance mondiale classée au 5ème rang mondiale aussi bien sur le plan économique que militaire, grand gendarme du monde, qui gère quotidiennement plutôt bien 70 millions d’âmes en métropole et 300 millions d’esprits dans le cadre de l’Union Européenne, peut prétendre être incapable de contenir quelques groupes d’agitateurs qui sévissent, tuent et massacrent des citoyens du monde libre sur une île peuplée seulement d’environ 90.000 habitants dont elle s’est attribuée l’administration.

Mais mieux encore, comment peut – elle crier haut et fort qu’elle serait soi-disant dépassée par les évènements. De qui se moque t – on et à qui veut – on faire avaler ce gros mensonge d’Etat cousu de fil blanc ?

Dès lors que signifie cette mise en scène savamment orchestrée et minutieusement programmée ? Quelle supercherie cache t – on derrière cette fausse vraie crise montée de toute pièce en cadeau de bienvenu au nouveau président de l’Union des COMORES son excellence le colonel Azali ASSOUMANI.

En réalité et c’est un secret de polichinelle, l’ancienne puissance administrante comme tout l’ensemble des grands groupes Européens opérant sur le territoire COMORIEN rêvaient tout haut de l’élection de Mohamed Ali SOILIH alias Mamadou, le mouton à 5 pattes comme ils avaient coutume de le surnommer affectueusement.

Et que cette élection était intimement et sournoisement liée à des gros intérêts économiques et géostratégiques inavoués et inavouables, pour aboutir à leur funeste dessein des gros moyens ont été déployés. Des millions d’Euros ont été déversés, pour tenter d’acheter le vote du citoyen COMORIEN, afin d’offrir sur un plateau d’argent le fauteuil de Beit Salam à un Zombi adepte de l’Etat casino dont ses comptes en banques sont inexistants aux COMORES, à qui on demande juste d’accepter ,d’interpréter un rôle de figurant. Tout simplement pour garder la main sur la signature de l’Etat COMORIEN qui vaut de l’or, dans cette période de vache maigre, de crise économique systémique et de chômage endémique en Europe. D’autant plus que le futur proche des COMORES s’écrit en lettre d’or noir, prélude d’une Eldorado des 20 prochaines années en raison de son fond marin qui renfermerait des trésors inestimables.

Il y a donc une guerre acharnée de positionnement et les places sont chères, le monde des affaires se bouscule au portillon, aux yeux de tous ces grands décideurs du destin économique de l’Europe et de la croissance mondiale.

Ces jets setters de la finance et de la spéculation boursière, ces requins aux dents acérés, l’élection du colonel Azali ASSOUMANI contrarie sérieusement leur projet diabolique et les oblige à revoir leur copie, chose qu’il n’aime guère.

Cela expliquant ceci les grandes manœuvres de déstabilisation du régime sont engagées avant même qu’il soit installé. Au menu entre autre de la crise pré- fabriquée à MAYOTTE qui doit espère – t – on déboucher sur un grand chantage visant à mettre sous pression le nouveau locataire de Beit Salam et sous haute tension l’opinion Comorienne.

L’objectif recherché est de parvenir à forcer la main du chef de l’Etat ,en l’amenant dans la précipitation à accepter des compromis compromettants qui le conduiraient malgré lui à signer des accords truqués des pièges qui pouvaient hypothéquer dangereusement ,et pour longtemps l’avenir de notre pays.

Les grands artificiers et stratèges en charge du dossier de MAYOTTE décider à vouloir franchir un nouveau palier. En effet des vives tractations auraient lieu en coulisses. L’objet de cette remue – ménage diplomatique serait de convaincre la partie Comorienne à accepter de délocaliser la question de l’île Comorienne de MAYOTTE de son cadre juridique actuel au niveau international de contentieux à solutionner pour le transfert dans un cadre inapproprié et inadapté celui de la commission de décolonisation de l’ONU. Or la problématique pour la partie Comorienne est que non seulement, ce serait une manière de se déjuger mais surtout une réelle régression sans précédent, qui se résume à remettre en cause, un acquis internationalement reconnu. En fait nous demander de renoncer au principe cardinal de l’indépendance des COMORES dans ses frontières héritées de la colonisation, qui comprend 4 îles dont MAYOTTE source d’un contentieux vieux de 40 ans. MAYOTTE au même titre que ces autres îles sœurs a été décolonisé. Le problème ne se pose pas en termes de décolonisation, mais plutôt d’une occupation militaire, la nuance est de taille. Il s’agit donc de ne pas se faire avoir en signant, je ne sais quel protocole bidon qui constitue un piège uniquement et tout simplement.

Au moment même où tout le monde s’accorde à dire que l’horizon s’éclaircit et que de surcroît, il laisse entrevoir un futur proche radieux pour les générations à venir. C’est pourquoi, il est capital que l’Union sacrée autour du président doit non seulement être maintenue plus que jamais, mais surtout renforcée et élargie au-delà du possible afin de lui offrir une stabilité et une assise confortable, et solide de manière à lui permettre à faire face, aussi aux turbulences qu’aux turpitudes qui s’annoncent violents et au conduite ignominieuse de ses détracteurs qui sont déjà à pieds d’œuvre.

A en croire toute ses secousses quelque part, quelqu’un aurait décidé de ne pas accorder la moindre période d’état de grâce comme il est d’usage en pareil circonstance au régime. Sa tête serait déjà mise à PRIX avant même qu’il est poussé son premier cri de naissance.

Les mauvais génies et partisans des stratégies de déstabilisation à la solde des puissances occultes contre les régimes jugés indésirables et contre nature sont appelés à monter sur le pont et sont d’ores et déjà à la manœuvre.

Si, il était vrai que l’ancienne puissance coloniale se sentait incapable de rétablir l’ordre sur une terre à laquelle, elle s’est arrogée les pleins pouvoirs à coups d’arguties juridiques et de référendums à répétitions sans aucun fondement juridique, alors elle sait ce qui lui reste à faire, qui se résume à restituer un bien qui ne lui appartient pas, à son propriétaire naturel comme lui recommande d’ailleurs toutes les instances internationales.

L’ONU et l’UA, la Ligue ARABE en tête , par cet acte politiquement honorable et juridiquement appréciable, elle aurait ainsi fait d’une pierre deux coups ; d’une part se débarrasser d’une situation encombrante et embarrassante qui lui apparaît au fil du temps et des épreuves improbables et ingérables, et d’autre part enlevé un caillou dans sa chaussure qui handicape sérieusement la marche en avant d’une relation précieuse et d’une Amitié profonde vieille de deux siècles qui lie nos deux pays.

D’autant que le destin commun nous commande de préserver et de renforcer, voire même de consolider notre coopération entre deux partenaires incontournables, et dont les intérêts sont convergents et étroitement liés.

C’est la raison pour laquelle, il est indispensable que le peuple COMORIEN soit dans la retenue, se force à garder son calme et son sang-froid d’éviter de tomber dans le piège de la provocation et de la surenchère.

Notre énergie doit se concentrer à la reprise en main de notre destin, et à la remise sur rail de notre pays, aujourd’hui en état de déliquescence et de décrépitude.

Le président Azali ASSOUMANI a besoin plus que jamais de l’Unité ,de la solidarité et de la cohésion nationale de toute la mobilisation des forces vives pour relever les nombreux défis auxquels ,nous sommes confrontés et appelés à relever.

Nous avons été capables à une certaine époque de notre histoire récente, je suis convaincu que nous en sommes aujourd’hui encore. Le nouvel élan émanant de cette récente élection et le degré de maturité démontré par notre peuple constitue les ingrédients nécessaires à la résilience et à la résurrection de notre NATION.

Sachons saisir cette nouvelle opportunité qui est une chance pour aller de l’avant.

Vive les COMORES Unis – Solidaires et prospères.

Kamal ABDALLAH
© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)
Du 1er au 31 décembre 2016, Participez au grand tirage au sort et tentez de gagner 2 billets d'avion Aller-retour avec Kenya Airways...
INSCRIVEZ VOUS!
Si vous souhaitez publier un article sur Habarizacomores.com
CLIQUEZ ICI SVP!
HabarizaComores.com est un site d’échanges. Les commentaires doivent être conformes aux règles relatives à la publication de commentaires. En tout cas, on se réserve le droit de supprimer (voire bloquer le compte) tout commentaire qui ne répondrait pas à la charte du site.Merci de votre compréhension !
Charte d'utilisation
Catégorie (s) & Auteur :

Administrateur

{picture#https://lh6.googleusercontent.com/-tt-fPQLpGls/AAAAAAAAAAI/AAAAAAAA-kU/_QmMDncltFE/s120-c/photo.jpg} Administrateur et gestionnaire du site www.habarizacomores.com. {facebook#https://www.facebook.com/hakim.ahamedzoubeiri} {twitter#https://twitter.com/HabarizaComores} {google#https://plus.google.com/+HakimAHAMEDZOUBEIRI} {pinterest#YOUR_SOCIAL_PROFILE_URL} {youtube#https://www.youtube.com/user/mikah01} {instagram#http://www.linkedin.com/pub/hakim-ahamed-zoubeiri/3b/5b3/a32}

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Fourni par Blogger.